Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 17Paru le jeudi 1 mai 2008 à 00h00

Levallois-Perret (92) Pour jeunes cadres


En raison d'une offre restreinte de grandes surfaces, les prix augmentent avec la taille des logements.

La petite soeur de Neuilly-sur-Seine continue de séduire les jeunes cadres, malgré une offre peu abondante : « Environ 70 % de nos clients recherchent des grands appartements, alors que 70 % de l'offre dans l'ancien est constituée de petites et moyennes surfaces », constate Olivier Decamus, de l'agence Imax. Ce déséquilibre provoque des effets surprenants : plus la surface est grande, plus le prix du mètre carré a tendance à augmenter. « Un deux-pièces dans un immeuble en pierre de taille du centre se négocie 5 700 euros au minimum du mètre carré, un trois-pièces, près de 6 000 euros, et un quatre-pièces, 6 300 euros », détaille le professionnel. Ainsi, rue Anatole-France, l'une des principales artères du centre, un deux-pièces de 40 m2 au sixième avec ascenseur s'est vendu 250 000 euros, soit 6 200 euros le mètre carré. Non loin, rue Louis-Rouquier, un trois-pièces de 62 m2 a été cédé 6 300 euros le mètre carré, soit un coût total de 390 000 euros.

Du simple au double

Certes, les prix varient fortement d'un quartier à l'autre. « La ville est divisée en trois : le nord, sur les bords de Seine, le centre-ouest, près de Neuilly, et l'est, en direction de Clichy. En fonction de la localisation, les tarifs peuvent aller du simple au double », commente Jonathan Naccache, de l'agence Regencia. C'est au nord, sur le Front de Seine, que la demande est la plus forte. « Les quartiers Greffulhe et Pompidou sont les plus recherchés par les jeunes cadres de l'ouest parisien, poursuit l'agent. Ici, ils trouvent des immeubles récents de très bon standing, avec le parking au sous-sol et le métro à côté. » Le mètre carré oscille entre 6 000 et 7 000 euros et peut atteindre 8 500 euros pour des appartements en dernier étage avec une grande terrasse. Ainsi, un beau trois-pièces de 61 m2 au neuvième a été cédé 480 000 euros en moins de deux jours, soit près de 7 900 euros le mètre carré.

Pour trouver de l'ancien, mieux vaut se diriger vers le centre et l'ouest, en direction de Neuilly. Le prix y sont moins élevés, de l'ordre de 5 700 à 8 000 euros le mètre carré. Rue Danton, un trois-pièces de 60 m2 s'est vendu 381 000 euros, soit 6 400 euros le mètre carré.

A l'est, en direction de Clichy, les tarifs chutent. Passé la rue Jules-Guesde, ils sont compris entre 4 700 et 5 500 euros le mètre carré. Rue Victor-Hugo, un quatre-pièces de 84 m2 dans un immeuble de 1980 a trouvé preneur pour 411 600 euros, soit 4 900 euros le mètre carré. Cette zone actuellement peu prisée est appelée à se transformer avec la rénovation prévue en 2009 des quartiers Collange au nord et Eiffel au sud. Au programme : 1,5 ha d'espaces verts, deux médiathèques, 650 places de parking, 400 logements, deux tours de bureaux et des espaces scolaires, un centre commercial, un cinéma, des commerces de proximité... « Grâce à ces réhabilitations, les prix vont certainement augmenter dans ces secteurs », estime Marie-Christine Courtois, de l'agence Groupe Auteuil. Même s'il est probable qu'ils n'atteindront pas ceux du centre. « Les immeubles existants ont été pour la plupart construits durant les années 1970 et n'ont pas le cachet des beaux bâtiments haussmanniens du coeur de ville »

Camilla Gaiaschi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...