Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 15Paru le samedi 1 mars 2008 à 00h00

Lille (59) Appartement familial dans le centre


Après une décennie de forte hausse, les prix se sont stabilisés dans le coeur de la capitale du Nord. L'occasion de se laisser séduire par une ville en pleine évolution.

Le centre de Lille garde la cote. Même si les délais de vente s'allongent, parfois jusqu'à trois mois, les prix ne baisseront pas : la demande est toujours là », assure Philippe Lescot, d'Orpi ABC Immo. Il faut compter au moins 3 000 euros le mètre carré pour acheter dans les quartiers du Vieux-Lille, du Centre ou de Vauban. Et la barre des 4 000 euros le mètre carré peut être atteinte pour des produits d'exception, par exemple place Charles-de-Gaulle.

Le centre abrite un grand choix de biens, allant des petites surfaces dans des immeubles du xixe siècle aux grandes maisons de ville, et reste une valeur sûre. « Toute la zone profite du dynamisme économique et commercial d'Euralille », explique Gilles Hurstel, d'Onis Invest. Situé entre les deux gares et le réseau de métro, ce nouveau quartier d'affaires offre aussi de nombreux programmes neufs résidentiels, vendus en moyenne 3 200 euros le mètre carré. « Et l'arrivée des Galeries Lafayette, rue de Béthune, a encore augmenté la cote des rues voisines », sourit Gilles Hurstel. Ainsi, rue de Paris, un trois-pièces de 85 m2, de belle facture, s'est négocié 285 000 euros. Un peu plus au sud, les abords de l'ancienne gare de marchandises Saint-Sauveur affichent de belles perspectives de plus-values : les 20 hectares de friches, que la municipalité est en train de racheter à RFF (Réseaux ferrés de France), accueilleront des espaces verts et des immeubles d'habitation.

Le charme du Vieux-Lille

Au nord du centre-ville, le Vieux-Lille, rénové, attire une clientèle branchée séduite par l'architecture préservée du quartier. Une maison de 300 m2, de bon standing, se vend environ 500 000 euros, et les appartements s'y échangent en moyenne à 3 000 euros du mètre carré. « Les zones proches de la citadelle sont de plus en plus recherchées », indique Philippe Lescot. Elles ont l'avantage d'être à proximité des artères commerçantes de la ville tout en étant protégées du bruit. Un quatre-pièces de 130 m2, dans un ancien hôtel particulier rue de Saint-André, est parti à 395 000 euros.

Juste au sud du Vieux-Lille, le quartier Vauban intéresse particulièrement les investisseurs. « La demande locative est très forte, liée à la présence des écoles supérieures et des facultés, explique Eric Franques, d'Eric Franques Immobilier. Certains achètent des maisons pour ensuite les découper en petites surfaces et les louer. » Les biens de ce type sont devenus rares, ce qui renforce encore leur valeur. Une maison de 100 m2 coûte environ 400 000 euros, et un studio de 20 m2 se loue 300 euros par mois. Le quartier propose également des moyennes surfaces très prisées des familles monoparentales - une clientèle en augmentation constante. Un T3 de 70 m2, rue du Port, a été acheté 247 000 euros

Jean-Marie Benoist

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...