Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habiterlundi 10 octobre 2016 à 10h27

Comment agrandir son logement à moindre coût ?


Le groupe C2Home propose des extensions de logements 60% moins cher qu'une construction classique. Son secret? L'ossature bois, un matériau plus léger que le béton, écologique et moins onéreux.

Ajouter une deuxième salle de bain dans sa maison, construire une chambre d’amis ou offrir une dépendance à son enfant. Voilà ce que propose C2Home, une start-up française spécialisée dans l’aménagement pour handicapés et seniors, son coeur de métier, et depuis peu dans l’extension de logements via sa nouvelle marque Shelty lancée en avril dernier. Un projet souvent onéreux et contraignant techniquement, mais que la société veut rendre accessible au plus grand nombre. Comment? En proposant des espaces et habitations 60% moins cher qu’une construction classique.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Pour réduire au maximum les coûts et faciliter l’installation, l’entreprise a choisi des modules à ossature bois. Un matériau plus léger que le béton, plus économique et reconnu pour ses vertus en matière d’isolation. Autre avantage de ces maisons modulables: la très faible consommation d’énergie. "En hiver, pas besoin de mettre le chauffage à fond et en été on peut très bien se passer de la climatisation car les murs sont très épais et il y a très peu de pertes énergétiques", explique Nans Chevaux, co-fondateur du groupe.

Ces installations respectent en outre la réglementation thermique RT 2012 qui a pour objectif de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu’ils soient destinés à l’habitation (résidentiel) ou pour tout autre usage (tertiaire). Elle fixe une consommation moyenne d'énergie primaire de 50 kWh/m² par an. Et ce relativement aux cinq usages les plus importants que sont le chauffage, la climatisation, la production d'eau chaude sanitaire, l'éclairage, et les auxiliaires électriques tels pompes et ventilateurs.

Le studio de 20 m2 très recherché

C2Home propose quatre types de "Shelty" (issu du mot anglais shelter qui signifie "abri", ndlr) dont la surface varie entre 5 m2 pour une salle de bain clés en mains toute équipée et 35 m2 pour un deux pièces. Ce dernier modèle, le plus grand de la gamme, peut s'aménager en un grand bureau ou s'intégrer en extension de maison dans un jardin ou sur un terrain. Il peut également accueillir aisément deux personnes ou plus dans le cadre d'une location touristique.

En effet les particuliers ont la possibilité de louer leur habitat modulable aux touristes ainsi qu’aux étudiants en périphérie des villes où s'implantent de plus en plus d'écoles et d'annexes universitaires, sur des plateformes de location type Airbnb. Face à une pénurie de logements de petites surfaces en France, Shelty vient donc combler ce manque mais permet aussi aux propriétaires de financer tout ou partie de leur investissement.

Le modèle habitable le plus demandé reste néanmoins le studio de 20 m2, qui ne nécessite pas de permis de construire. Une simple déclaration de travaux auprès de la mairie suffit pour lancer l'installation, réalisée en moyenne au bout de deux mois. "L’extension de maisons est un marché en plein développement, les mairies le comprennent et acceptent ces démarches, d’autant que nos produits peuvent être modulables et conçus à l’avance", précise le dirigeant.

32.000 euros pour un studio de 20 m2

Shelty cible principalement les villes françaises moyennes ou celles situées dans un rayon de 30 km autour des grandes agglomérations, où loger les étudiants devient de plus en plus compliqué. Mais le concept ne se limite pas à ce marché. Il s’adresse également aux propriétaires de belles demeures dans les grandes villes, et peut séduire d'éventuels promoteurs qui souhaiteraient investir dans un programme immobilier neuf, ajoute l'entrepreneur.

Il faut dire que les prix de ces constructions sont particulièrement attractifs. Par exemple, un studio indépendant de 20 m2 (non raccordé à la maison principale) équipé d’une cuisine et d’une salle de bain coûte environ 32.000 euros TTC livraison incluse (voir photo ci-dessus). Cependant, le passage d'un conseiller est nécessaire pour valider la faisabilité du projet sur place et réaliser une proposition détaillée et personnalisée. Un configurateur est disponible en ligne sur le site de Shelty afin de connaître le tarif de chaque module en fonction des équipements et options souhaités.

Créé il y a un an et demi, le groupe C2Home a déjà réalisé une quarantaine de ventes sur le segment de l’aménagement et espère écouler une dizaine de produits Shelty d’ici le printemps 2017 (50 en 2018). Au total, l’extension de maisons pourrait générer un chiffre d’affaires autour de 4 millions d’euros, soit une centaine de ventes dans l’habitat.

Tags : société,france,économie,environnement,franceeco,wibstyle,Immobilier,

Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...