Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habiterlundi 29 novembre 2010 à 09h41

Compteurs électriques intelligents : La question reste entière


Le fameux compteur Linky
Le fameux compteur Linky
Le fameux compteur Linky (©dr)

Alors que les compteurs électriques Linky s’apprêtent à entrer dans les foyers, la polémique ne désenfle pas, tant sur leur efficacité que l’éventuel surcoût qui pourrait affecter les ménages. Et pourtant, 35 millions de foyers auront usage de ce fameux boîtier entre 2012 et 2017.

(LaVieImmo.com) - L’expérimentation des compteurs intelligents, qui a porté sur 300 000 installations, prendra fin au 31 mars prochain. Mais d’ici-là, serons-nous plus avancés ? Car ces compteurs soulèvent de nombreuses interrogations, dont un possible doublement de la facture électrique, jusqu’à 8 milliards d’euros. Ainsi, l’association UFC-Que Choisir dénonce une expérimentation qui « n’a pas le temps de faire ses preuves », et victime d'un «  passage en force du gouvernement ».

Déprogrammé aux Pays-Bas

Dans d’autres pays européens, comme aux Pays-Bas, la mise en place du boîtier a été déprogrammée, du fait d’un risque sur la confidentialité des données. Car, selon Les Echos, « si une directive européenne souhaite que 80 % des clients soient équipés de systèmes intelligents d’ici à 2020, elle souligne que leur mise en place peut être subordonnée à une évaluation économique à long terme de l’ensemble des coûts et des bénéfices pour le marché et pour le consommateur ». Ce qui fait que si le test de ces machines n’est pas concluant, il n’y a pas d’obligation de s’en pourvoir.

Quelle économie ?

Alors, quelle économie ? Un des arguments de poids est la concurrence entre les opérateurs. Ils pourront notamment « utiliser cet instrument pour proposer des offres tarifaires innovantes et se différencier de l’opérateur historique », explique le quotidien. ErDF n’est pas en reste, puisqu’il pourra également faire remonter les informations fournies par le compteur Linky. « Alors qu’aujourd’hui ce sont les clients qui avertissent le gestionnaire de réseau d’une coupure lorsqu’ils sont privés d’électricité, le futur compteur le préviendra directement », précise le journal économique. Quant aux 5 à 15 % d'économie promis sur la facture d’énergie, même l'Etat est dubitatif. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, qui dépend du ministère de l’Ecologie et que cite le quotidien, « ErDF met en avant les économies d’énergie, mais on est sceptique sur le fait que tout seul, sans affichage, sans boîtier supplémentaire, le compteur permette de réaliser ces économies ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...