Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermardi 8 novembre 2011 à 10h14

Coup de rigueur sur le crédit d'impôt développement durable


La rénovation verte menacée ?
La rénovation verte menacée ?
La rénovation verte menacée ? (©Fotolia)

Lors de la présentation de son deuxième plan de rigueur lundi, François Fillon n’a pas épargné les aides à la rénovation verte, issues du Grenelle de l’environnement. Le crédit d’impôt développement durable (CIDD) se voit ainsi diminué de 20 % au titre du nouveau rabot sur les niches fiscales.

(LaVieImmo.com) - La chasse aux niches a une nouvelle fois sévi sur des pans entiers de l’immobilier. Celle-ci devrait rapporter 2,6 milliards d’économies selon le gouvernement. En plus de la suppression du Scellier fin 2012, de la TVA portée à 7 % dans le bâtiment, du « recentrage » du prêt à taux zéro renforcé (PTZ+) sur l’immobilier neuf, ce sont les aides portées par le plan Bâtiment Grenelle qui ont été mises à mal par le gouvernement. « Le crédit d’impôt développement durable subira un rabot supplémentaire de 20 % », a indiqué le Premier ministre hier.

Cette mesure permet aux contribuables domiciliés fiscalement en France - propriétaires (occupants ou bailleurs), locataires ou occupants à titre gratuit -, de bénéficier d'un crédit d'impôt pour la rénovation de leur résidence principale. Par exemple, des travaux d'isolation thermique ou de remplacement de chaudière.

« Le glas du Grenelle de l’environnement »

Une coupe budgétaire qui ne lasse pas d’inquiéter les professionnels. La Fédération française du bâtiment (FFB) estime que la nouvelle réduction d’impôt du CIDD hypothèque « à n’en pas douter, l’avenir et, par là-même, l’emploi de notre secteur ». Pour la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), cette chappe de mesures « risque de sonner le glas du Grenelle de l’environnement ». Un « coup de massue », selon la confédération, qui dénonce un «  tribut payé par le seul secteur du bâtiment au plan de rigueur (...), totalement disproportionné et injuste ».

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...