Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermardi 30 mars 2010 à 14h22

Dangereux, le photovoltaïque ?


Le parc a progressé de moitié entre septembre et décembre 2009
Le parc a progressé de moitié entre septembre et décembre 2009
Le parc a progressé de moitié entre septembre et décembre 2009 (©dr)

Plus d’un tiers des installations photovoltaïques font courir un risque à leurs utilisateurs. Les départements d’outre-mer (DOM) sont plus à l’abri que la métropole, où la moitié des installations présentent des défauts de conformité.

(LaVieImmo.com) - Le constat est inquiétant. Une étude récente du Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité (Consuel) remet en question la sécurité du parc photovoltaïque français. L’enquête, réalisée sur un échantillon de 2 341 installations, fait apparaître des défauts de conformité chez 864 d’entre elles, soit une part de 37 %. Les risques sont de deux types : d’électrocution dans 72 % des cas, d incendie dans les 28 % restants. Parmi les principales causes de non-conformité, l’organisme de certification a constaté une « absence d’étiquette d’avertissement », « plusieurs prises de terres distinctes non interconnectées », ou encore une « mise en œuvre incorrecte ».

Les chiffres font également apparaître d’importantes disparités entre la métropole, où 51 % des installations testées présentent un risque, et les DOM, où cette proportion est ramenée à 21 %. « Dans les départements d’outre-mer, les attestations de conformité visées sont fournies systématiquement par les installateurs dans un consensus bien compris avec les gestionnaires de réseau de distribution d’électricité, explique le comité. Cela incite ces quelques installateurs locaux à une plus grande vigilance sur le respect des règles d’installation ». La situation est très différente en métropole, du fait de « la diversité des qualifications des entreprises » et de « l’absence d’un contrôle obligatoire ».

Bientôt un décret

Maigre consolation, l’édition 2009 de l’enquête fait apparaître une amélioration par rapport aux 45 % d’installation potentiellement dangereuses observées en 2008. Les utilisateurs attendront quand même avant de se réjouir. « Les 1 241 installations contrôlées l’ont été à titre volontariste, imaginons quel pourrait être le taux de non-conformité si le processus de l’attestation de conformité était rendu obligatoire ? », s’interroge le Consuel. On devrait prochainement être fixé. Le ministère de l’Ecologie prévoit d’étendre aux installations de production, notamment photovoltaïques, l’attestation de conformité, actuellement obligatoire pour les seules installations électriques neuves.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 22/06/2010 à 16:17 par Ovnidunet

    C'est vraiment l'hopital qui se f..t de le charité ! Le Consuel DOIT etre consulté et donne son agréement pour tout raccordement d'installation par ERDF. Normallement il doivent visiter l'installation ...
    Ce Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Electricité est en situation de quasi monopole car elle est la seule association-syndicat national, agréée par l'Etat qui peut les valider

  • 0 Reco 30/03/2010 à 14:27 par ProMac

    Forcément, dès qu'un nouveau marché s'ouvre (diagnostique termique, etc ...) - il y a toujours des petits malins pour s'improviser expert.

    Résultat, un travail bâclé voire parfois dangereux (et dans le cas du diagnostique - inutile)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...