Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermardi 23 février 2010 à 09h32

De l’électricité à partir de déchets industriels


La centrale devrait permettre d'économiser 11 000 tonnes CO2 par an
La centrale devrait permettre d'économiser 11 000 tonnes CO2 par an
La centrale devrait permettre d'économiser 11 000 tonnes CO2 par an (©dr)

Tous les moyens sont bons pour produire de l’électricité. L’usine de méthanisation de Ferti NRJ, située à Noyon, dans l’Oise, recycle ainsi les boues issues des entreprises agroalimentaires locales, les graisses issues de la restauration collectives et différents déchets agricoles.

(LaVieImmo.com) - « Alors que des projets émergent concernant la méthanisation des déchets ménagers, la codigestion collective et centralisée de déchets industriels, répandue au Danemark, demeure inexistante dans l’hexagone. Pour l’heure, la plate-forme de Passel est d’ailleurs unique » explique Eric Delacour, PDG de Fertigaz, maison mère de Ferti NRJ, dans les colonnes du journal Les Echos.

L’usine dispose actuellement d’une puissance de 716 kWh mais Ferti NRJ compte doubler la capacité de traitement de sa plate-forme afin d’être en mesure de recycler 38 000 tonnes de déchets et produire 1,4 MW d’électricité par an

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...