Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habiterjeudi 25 novembre 2010 à 18h25

Disneyland se met au vert


Le parc d'attraction du futur
Le parc d'attraction du futur
Le parc d'attraction du futur (©dr)

Le groupe Euro Disney et l’enseigne de loisirs Pierre & Vacances s’associent pour créer un nouveau concept de destination touristique. Point de château de la Belle au bois dormant pour ce nouveau projet à 6 km au sud du parc le plus célèbre d’Ile-de-France, mais 500 hectares de nature et de lagon bio.

(LaVieImmo.com) - Le géant du parc d’attraction se convertit au développement durable. Le message est clair : Le lieu doit privilégier l’harmonie entre l’homme et la nature. « De nombreuses idées d’interaction avec la nature seront explorées pour une expérience nouvelle, source d’émotions ou de plaisir » développe Euro Disney. Le « Village nature » s’étendra à terme, sur 500 hectares, constructibles et aménageables sur 20 ans. La première phase de 175 hectares devrait voir le jour d’ici 2015.

Pour les citadins

Le groupe devrait permettre aux visiteurs de faire le plein de nature. 90 % de la surface sera non bâtie, les 10 % restant seront réservés à la construction de 5 000 logements d’ici à 2030. En 2015, seront inaugurés 1 730 appartements et cottages en résidences de tourisme d’une surface comprise entre 32 et 85 mètres carrés. Ces derniers devront parfaitement s’intégrer dans leur environnement. « C’est ainsi qu’a été élaboré le thème de l’architecture végétale et des jardins suspendus destiné à mettre en scène les résidences en bordure du lac, en mariant totalement architecture et paysage ».

3 500 mètres carrés de lagon

Contrairement aux complexes touristiques classiques, qui bétonnent l'environnement, le parc écologique protégera et abritera une végétation luxuriante, ainsi qu’un lagon de 3 500 mètres carrés. Une partie de celui-ci sera partiellement couverte par un bâtiment qui ne comportera ni véritables façades, ni vraies toitures. L'approvisionnement en chaleur sera fourni par la géothermie « profonde ». Grâce à deux puits forés jusqu’à 1 800 mètres, l’eau à 78°C permettra d’alimenter les réseaux de chaleur avant d’être réinjectée dans la nappe souterraine sans émission de gaz à effet de serre. Le parc du futur se veut définitivement écologique.

Nastasia Desanti - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...