Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habiterlundi 21 mars 2011 à 13h32

DPE : Un outil encore incompris des acquéreurs


56 % des sondés ignorent le coût d'un DPE
56 % des sondés ignorent le coût d'un DPE
56 % des sondés ignorent le coût d'un DPE (©dr)

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est encore mal perçu, tant par les particuliers que par les professionnels, selon une double enquête* - auprès des internautes et des agents immobiliers - réalisée par Avendrealouer.fr.

(LaVieImmo.com) - Le DPE, obligatoire en agence comme dans toute annonce immobilière depuis le 1er janvier dernier, ne souffre plus d’une méconnaissance de la part des Français : « 84 % des internautes disent savoir ce qu'est un DPE », selon l’étude. Mais pourtant, 56 % d’entre eux ignorent le coût de ce diagnostic, et « 46 % ne sauraient pas à qui s'adresser pour réaliser le DPE », selon Avendrealouer.fr. Et alors que le gouvernement a promis une retouche du DPE afin de la rendre plus fiable, 71 % des internautes pensent que les résultats du DPE ne sont pas toujours fiables. Ils sont par ailleurs 64,5 % à ignorer que la responsabilité du diagnostiqueur est engagée en cas de résultat erroné, poursuit l’étude.

Du côté des agents immobiliers, le résultat n’est guère plus optimiste : 69 % pensent « que les particuliers ne peuvent pas avoir confiance dans la fiabilité du DPE »…

Réactions contradictoires

Le DPE est en plein paradoxe : selon le sondage, « un acheteur sur deux est prêt à payer plus cher un bien avec un bon DPE ». Ce dernier les influence tant lors d’une visite d’un bien (68 %) que dans l’achat d’un logement (71 %). Il devient même un outil de négociation pour 82,6 % des personnes interrogées. 30 % des professionnels constatent sur ce point une baisse du nombre de visites pour des biens avec un mauvais DPE. « Aujourd'hui, s'il suscite encore des réactions contradictoires, il s'impose dans l'esprit des personnes qui ont un projet immobilier. Le marché aurait fort à gagner en professionnalisant ce diagnostic pour en faire un indicateur de référence », conclut Isabelle Vrilliard, directrice générale d'AVendreALouer.fr.

*Etude Vovici.com pour AVendreALouer.fr, Méthode CAWI 5, enquête en ligne du 10 au 15 mars 2011 sur une base de 1772 répondants représentatifs de la population des internautes Français en recherche d'un bien immobilier et sur la base des professionnels du site AVendreALouer.fr - 526 répondants

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...