Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermercredi 1 décembre 2010 à 14h25

Electricité : Vent de tempête sur les "compteurs intelligents"


Les compteurs classiques pas encore supplantés...
Les compteurs classiques pas encore supplantés...
Les compteurs classiques pas encore supplantés... (©dr)

A l’heure où l’inquiétude grandit chez les consommateurs, après l’adoption du projet de loi Nome - qui garantit la concurrence entre distributeurs d’énergie -, la CLCV « s’oppose au déploiement des compteurs électriques intelligents », de type Linky.

(LaVieImmo.com) - D’ici à 2020, 80 % des foyers devront être équipés d’un « compteur électrique intelligent », ce petit boîtier qui mesure en temps réel la consommation en énergie. Ses objectifs : réduire et optimiser la consommation électrique des consommateurs, et informer Edf en temps réel. Et si l’association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV) se déclare favorable sur le principe, c’est sur la mise en place de l’appareil que les consommateurs manifestent leurs craintes. Ils ciblent le flou qui entoure son coût : « De 120 € à 240 euros par usagers selon le gestionnaire de réseau (ERDF). Selon l’opérateur, le coût serait supporté par l’usager en raison de 1 € à 2 € par mois pendant 10 ans. On évoque également un service supplémentaire pour avoir un affichage déporté (que Linky réponde à ce pourquoi il doit être installé) de l’ordre de 50 € », explique l’association.

Une évaluation précise des coûts

Autre point chaud : l’expérimentation des compteurs sur le terrain, que la CLCV estime insuffisante. Elle demande donc « une évaluation précise du coût d’installation des compteurs (…) et une prise en charge financière des installations par les gestionnaires de réseau et les fournisseurs, principaux bénéficiaires », de même qu’une expertise sur leur efficacité technique et « l’assurance qu’ils puissent informer facilement les consommateurs, leur permettre à court terme de piloter leur consommation ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/12/2010 à 10:26 par Yves1953

    Compteurs électriques intelligents : une polémique à mener

    Info :
    Selon la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), l’installation des compteurs électriques intelligents pourrait coûter entre 8 et 9 milliards d’euros ! Ceci est loin des 4 milliards qu’ErDF, la filiale d’EDF en charge du réseau basse et moyenne tension annonçait.

    Je propose que l’on mène campagne contre cette aberration :

    1) A ce tarif, on peut construire DEUX centrales nucléaires EPR et même TROIS si l’on s’adresse aux Coréens.
    2) Nous aurons de l’électricité à foison et on pourra DONNER à chaque foyer une base de consommation (quelques centaines de KWh/an)
    3) On pourra créer un environnement attirant pour la voiture et le transport public électrique.
    4) Et encore :
    • On pourra revendre le surplus aux industriels et à nos voisins timorés.
    • On rapatriera les industries lourdes.
    • On pourra revendre à l’Europe une garantie de service à un réseau fragilisé par les sautes d’humeurs des éoliennes et du solaire : la France étant centrale géographiquement et ultra stable électriquement (redresser le cosinus phi dans le jardon électrique)
    • Etc.
    Il y a en plus l'aspect Big Brother dénoncé par les associations de consommateurs et la CNIL et surtout une -Intelligence- à sens unique : elle profite à EDF mais pas à l'utilisateur qui ne voit même pas qu'il a dépassé son quota !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...