Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermercredi 13 avril 2011 à 19h00

Fillon dit non au gaz de schiste


Deux projets de lois visent à interdire le gaz de schiste.
Deux projets de lois visent à interdire le gaz de schiste.
Deux projets de lois visent à interdire le gaz de schiste. (©WEF)

Le chef du gouvernement a annoncé ce mercredi 13 avril 2011, à l’assemblée nationale, son opposition à l’exploitation du désormais célèbre gaz, qui est trop polluante.

(LaVieImmo.com) - Le premier ministre vient de faire sonner le glas des forages industriels d’huiles et de gaz de schiste. Il s’est rangé cette après-midi derrière de nombreux députés, de droite comme de gauche : « Il faut annuler les autorisations qui ont déjà été données. Il y a des propositions de loi qui ont été déposées dans ce sens. Le gouvernement les soutiendra ». Mais pour François Fillon, il n’est pas question de fermer la porte à la recherche : « Il n'est pas question de sacrifier notre environnement, mais il n'est pas question non plus de fermer la porte à des progrès technologiques qui permettraient demain d'accéder à de nouvelles ressources énergétiques ».

Une forte mobilisation populaire

Si le rejet du premier ministre était attendu, poussé par une grande partie de la classe politique française, il survient après de long mois de batailles des populations concernées par l’exploitation de ce gaz. Que ce soit dans les Alpes, le Nord ou le Languedoc-Roussillon, de nombreux collectifs et élus se sont mobilisés pendant de longs mois contre l’implantation des forages.

Damien Fournier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 14/12/2011 à 10:40 par simonelarouge

    Le processus de fracturation hydraulique est une vraie catastrophe écologique : injecter de l’eau, du stable et des produits chimiques ( cf http://www.selectra.info/ index.php/Gaz-de-schiste. html ) à très haute pression pour fracturer la roche et libérer les poches de gaz revient à polluer longuement et durablement nos sous-sols et l’eau qui en provient, sans aucune considérations des équilibres naturels et humains en présence. Il faut résister encore et toujours aux lobbies des grands gaziers qui veulent se faire du fric, peu importe l’état de la planète. Il faut rejoindre les indignés du Larzac de la Lozère, de l’Hérault et de l’Aveyron pour que le gouvernement ne passe pas en force!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...