Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitervendredi 3 décembre 2010 à 17h26

Gel des nouvelles installations photovoltaïques


Les nouveaux projets d'installation de panneaux solaires vont être gelés durant 3 mois
Les nouveaux projets d'installation de panneaux solaires vont être gelés durant 3 mois
Les nouveaux projets d'installation de panneaux solaires vont être gelés durant 3 mois (©dr)

Face à la « bulle photovoltaïque », la ministre de l’Environnement et du développement durable, Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé jeudi, le gel pour 3 mois, des nouveaux projets photovoltaïques, révèle La Tribune.

(LaVieImmo.com) - La ministre a déclaré jeudi, que « le gouvernement ferait paraître « dès la semaine prochaine » un décret gelant pour une durée de trois mois les projets d'installations photovoltaïques en attente ». La réunion qui s’est tenue avait notamment pour objet la baisse des tarifs de revente de l’électricité produite grâce aux panneaux solaires. Profitant de la formidable manne que représentait cette énergie avec ses divers avantages fiscaux, de nombreux projets ont vu le jour. Problème : En plus d’être trop nombreux, tous n’étaient pas « honnêtes ». La ministre semble décidée à effectuer une remise à plat du partenariat entre l’Etat et les professionnels, précisant néanmoins que « les particuliers ne [seraient] pas touchés par le décret ». Seules les installations dépassant 3 kWh seront donc affectées par le gel.

Une forte inquiétude des professionnels

Plus qu’une baisse tarifaire des reventes de l’électricité c’est un gel total de milliers de projets en attente que le ministère a annoncé. Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a donc réunit en urgence les professionnels de la filière à l’occasion d’une conférence de presse, pour relayer les inquiétudes de la profession. Photowatt, Sunnco, ou encore EDF EN et GDF SUEZ se sont tour à tour exprimés pour souligner « les graves difficultés qu’engendre, en l’état, le projet de décret proposé par le gouvernement ». Le président du SER, André Antolini, a quant à lui affirmé « la nécessité d’une concertation la plus rapide possible, afin d’élaborer une politique de soutien véritablement pérenne, faute de quoi la dynamique industrielle qui porte déjà ses fruits serait remise en cause ».

Nastasia Desanti - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...