Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habiterjeudi 9 janvier 2014 à 12h06

Hollande s'attaque à la relance de la construction de logements


Des mesures réglementaires seront prises dans les prochaines semaines
Des mesures réglementaires seront prises dans les prochaines semaines
Des mesures réglementaires seront prises dans les prochaines semaines (©dr)

Le Président de la République veut ramener de 8 à 5 mois les délais d'attribution des permis de construire, et réduire les coûts de construction grâce à une simplification des normes. Deux annonces immédiatement saluées par la profession.

(LaVieImmo.com) - Les professionnels de l’immobilier l’ont tous répété lors de la présentation de leurs bilan 2013 et Cécile Duflot elle-même l’a reconnu hier : les niveaux actuels de la construction ne sont pas suffisamment élevés pour répondre aux besoins en logements. 330 000 à peine devraient avoir été mis en chantier l’année dernière, en retrait de 5 % sur un an et loin des 500 000 visés par le gouvernement. En l’état actuel du marché, 2014 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices…

3 700 normes

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Confirmant l’engagement pris par sa ministre du Logement, François Hollande a promis jeudi de stimuler l’activité du secteur en réduisant les délais nécessaires à l’attribution des permis de construire, tout en simplifiant les normes en vigueur. Lors d’un déplacement à Toulouse, le chef de l’Etat a ainsi rappelé que « 3 700 normes […] encadrent aujourd’hui la construction d'une maison ou d'un immeuble », comme le rapporte l’AFP. Dans un souci de simplification, ces normes seront révisées, et ce dès « le 21 février [prochain], de façon à prendre des décisions à l'été prochain ». L’objectif, a-t-il poursuivi, est de « réduire le coût d'un logement collectif de 10 % d'ici 5 ans ».

Des mesures d'ici au 1er mai

Concernant la réduction des délais, M. Hollande a noté, toujours selon l’AFP, que l’attribution d'un permis de construire « prend en moyenne au moins huit mois ». Un délai jugé « trop long », qu’il convient de réduire à « cinq mois [au] maximum ». A cette fin, le Président a chargé Cécile Duflot de « présenter des mesures réglementaires avant le 1er mai prochain ».

Un empilement incontrôlé

Les réactions des professionnels de la construction n’ont pas tardé : dans un communiqué, la fédération française du bâtiment (FFB) se réjouit que « deux des alertes qu’[elle] formule depuis des années aient été entendues ». Au printemps dernier, avait estimé que « l’empilement incontrôlé des normes et règlementations » était responsable du tiers de la progression totale des prix d’opération constatée depuis le début des années 2000.

« La FFB se félicite donc des deux annonces faites, ce jour », et salue plus particulièrement « l’objectif ambitieux de réduction de 10 % des coûts de construction via la suppression des contraintes et obligations superflues ». Au passage, la fédération rappelle qu’elle a, en collaboration avec sept autres organisations du secteur, formulé dernièrement une série de recommandations au sujet de la révision normative.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 3 Reco 09/01/2014 à 15:11 par Pigeons

    C'est effectivement ceux qui sont prêt à acheter à tout prix, incapable de la moindre logique financière qui ont été pris au piège des lobbys immo. Et c'est le normalement le rôle de l'état d’empêcher de tel excès...

    Or au contraire, il n'a fait que jeter de l'huile sur le feu les 15 dernières années. Au moins, hollande et duflot ont arrêté de gaspiller l'argent public....

  • 0 Reco 09/01/2014 à 13:53 par hé-hé

    il peut toujours essayer de réduire le coût de construction mais ça ne changera rien au prix final qui reste celui dont un connard lamba emfumé par les idées d'acheter à tout prix est capable de payer en s'endettant jusqu'au cou et en endettant ses enfants.

    Simplement l'argent dégagé via cette réduction va être absorbé par les promoteurs ou les vendeurs de terrains.

  • 2 Reco 09/01/2014 à 13:35 par Grolol

    @jérôme : non mais tu le fais exprès ou t'es vraiment limité ???

    Une norme à suivre engendre des coûts de matériau, d'équipement ou d'étude etc...peu importe qu'elle ait été instauré il y 1 mois ou 10 ans....

  • 0 Reco 09/01/2014 à 12:28 par jérome

    je ne vois pas où est le problemes des normes: certes la première année cest dure de s'adapter (on doit payer des gars pour changer les plans) . mais une fois que les promoteurs se sont adaptés aux nouvelles normes, ils n'ont qu'a les suivre!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...