Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habiterlundi 5 septembre 2011 à 17h54

L'éolien ne tourne plus très rond dans le monde


L'éolien en perte de vitesse dans le monde
L'éolien en perte de vitesse dans le monde
L'éolien en perte de vitesse dans le monde (©dr)

C’est ce qui ressort de l’étude de Worldwide Wind Energy Association, portant sur les marchés éoliens dans le monde en 2010. La France, septième du classement, garde le cap et devrait grappiller quelques places dans les années à venir.

(LaVieImmo.com) - L’effervescence et l’enthousiasme pour l’énergie des vents retombent comme un soufflet. Après avoir connu une forte croissance pendant quelques années, le cru 2010 fut moins corsé. En effet, d’après l’étude réalisée par Worldwide Wind Energy Association (WWEA), la croissance de l’éolien s’établit à 23,5 % pour l’exercice 2010, contre 31,6 % en 2009. La Chine conserve son leadership avec une production de 44 733 MW en 2010, c’est près de 19 000 MW de plus qu’en 2009.

Les Etats-Unis, quant à eux, arrivent deuxième avec une production de 40 180 MW au cours de l’année dernière, soit une augmentation de 5 021MW. Bien loin donc de l’Empire du Milieu. L’Allemagne arrive troisième avec 27 215 MW produits en 2010. Tout pays confondus, la production en 2010 s’élève à 197 000 MW.

La France, bon élève mais doit mieux faire

« La plupart des marchés européens [de l’éolien, NDLR] montrent une plus forte progression en 2011 qu’au cours des années précédentes », constate WWEA. Parmi eux, la France voit sa production atteindre les 5 660 MW en 2010. Un score qui lui permet de s’installer à la 7ème place.

Le nouveau souffle impulsé par Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, devrait apporter un bol d’air frais supplémentaire à l’éolien français. En effet, l’Hexagone enregistre une hausse de la production issue de l'éolien de 23,7 % pour l’année 2010. Une tendance conforme aux exigences du Grenelle de l’environnement qui prévoit une part de 23 % des énergies renouvelables au sein de sa production globale.

Une croissance mondiale molle

Cependant, le taux croissance de cette énergie est au plus bas depuis 2004 : 23,6 % en 2010, contre 31,7 % en 2009. « Bien que le déploiement de l’éolien est entrain de s’accélérer, il faut relativiser ces hausses par rapport aux années précédentes, estime Stefan Gsänger, secrétaire général de WWEA. Nous avons besoin davantage de soutiens, tant à l’échelle nationale qu’internationale. C’est pourquoi nous espérons beaucoup du sommet de Durban ».

Cette réunion internationale se tiendra du 28 novembre au 9 décembre 2011, et devra faire oublier le fiasco de Copenhague et retrouver son essence originelle du sommet de Kyoto.

Maxime Laurent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/09/2011 à 18:23 par keowo

    there are a series of new products and has a surprise on offer

    The bigger the amount is, the more favorable the price is!!!!!

    http://www.daydayoye.com/

    Nike shox Handbags(Coach lv fendi d&g)Tshirts

    Jean(True Religion,ed hardy,coogi) Sunglasses New era cap

    http://www.daydayoye.com/


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...