Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermardi 11 septembre 2007 à 15h33

La FNAIM souhaîte mettre l'habitat ancien aux normes


(LaVieImmo.com) - Partant du constat que 80% des bâtiments qui constitueront le parc de logements en 2030 existent déjà, la FNAIM a montré que seule une action efficace sur l’habitat existant aurait un impact significatif sur l’environnement.   Consultée par le gouvernement, dans le cadre du « Grenelle de l’Environnement », sur la question de l’intégration d’une politique de développement durable dans le secteur de l’immobilier, la Fédération a présenté ce matin les premiers résultats de son étude du « comportement des propriétaires face aux enjeux du développement durable dans l’immobilier ».  La FNAIM a conclu, au terme d’une enquête téléphonique menée auprès de 600 propriétaires d’un logement construit depuis plus de cinq ans que « près de deux tiers des propriétaires ne voient pas quelles sont les actions possibles en faveur du développement durable dans le secteur de l’immobilier ». Soit les sondés ne connaissent pas la notion de développement durable, soit ils ne savent pas comment celle-ci peut se traduire dans le secteur de l’immobilier, analyse la FNAIM.   Autrement dit, si « la majorité des propriétaires approuve le principe de la sauvegarde de l’environnement, rares sont ceux qui sont à l’heure actuelle prêts à payer pour protéger la planète, ni même d’ailleurs pour obtenir des améliorations pour leur confort, leur santé ou leurs dépenses d’énergie sur le long terme »...   La FNAIM, qui demande qu'un véritable état des lieux de l'immobilier existant soit réalisé, se dit par ailleurs « consciente de l’hétérogénéité du parc » et de la difficulté d’appliquer une mesure « simple et homogène à l’ensemble de l’habitat ancien ».  Une nécessité apparaît, celle de faire un  objectif prioritaire des "épaves thermiques" que sont les logements et immeubles les plus énergivores et à forte émission de gaz à effet de serre.   Entre autres mesures, la FNAIM souhaiterait par ailleurs que soit mis en place « un dispositif de crédit d’impôt plus incitatif que celui existant à ce jour pour les immeubles achevés depuis plus de deux ans ». La « création d’un produit bancaire simple et défiscalisé, de type Livret de développement durable, non plafonné » est également proposée.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...