Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitervendredi 30 avril 2010 à 11h15

Le secteur éolien craint pour son avenir


Les parcs éoliens de moins de 15 mégawatts pourraient ne plus voir le jour
Les parcs éoliens de moins de 15 mégawatts pourraient ne plus voir le jour
Les parcs éoliens de moins de 15 mégawatts pourraient ne plus voir le jour (©dr)

La filière éolienne ne compte pas en rester là et veut faire évoluer les amendements liés à la réglementation du secteur.

(LaVieImmo.com) - Le Syndicat des énergies renouvelables (SER), l’Union française de l’électricité (UFE), et la fédération des industries électriques, électroniques et de la communication (FIEEC) souhaitent le retrait de plusieurs amendements relatifs à la réglementation de l’éolien, rapporte le journal Les Echos. Les dispositions prévoient notamment des « zones vertes » ou le développement de l’éolien sera possible et des « zones rouges » où il sera interdit. « Cette disposition est proprement hallucinante et vise à tuer la filière » a indiqué hier le président du SER, André Antolini.

L’amendement visant à instaurer un seuil minimal de 15 mégawatts pour les parcs éoliens dans le but de limiter l’impact sur les paysages provoque également la controverse. « L’instauration de ce seuil va conduire à supprimer la moitié des projets en cours » s’inquiète de son côté Robert Durdilly, le président de l’UFE. La directrice du développement de La Française d’Eoliennes, Anne Kühn, conclut dans les colonnes du quotidien en indiquant qu’ « il aurait été plus intelligent d’instaurer un seuil sur le nombre de mâts et de laisser les professionnels décider de la puissance ».

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...