Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermercredi 18 janvier 2012 à 10h13

Les écoquartiers victimes de la folie des grandeurs ?


Le panneau solaire ne suffit pas à rendre à lui seul le quartier plus vert...
Le panneau solaire ne suffit pas à rendre à lui seul le quartier plus vert...
Le panneau solaire ne suffit pas à rendre à lui seul le quartier plus vert... (©dr)

Ces projets d’aménagement urbain respectueux de l’environnement, portés par le Grenelle de l’environnement, peinent à voir le jour, comme le raconte le journal économique Les Echos. Les opérateurs indiquent notamment au quotidien que ceux-ci concentrent « trop d’objectifs à la fois ».

(LaVieImmo.com) - Hormis le succès de Lyon Confluence, « l’écoquartier de demain », décidé hier par le Grenelle de l’environnement, est pour l’heure loin d’être viable. Si dans l’idée ce type d’aménagement est vecteur d’un changement de conception du logement et des modes de vie de ses habitants, les experts constatent qu’il existe « un décalage entre l’ambition de départ et la réalité aujourd’hui », rapporte le quotidien Les Echos.

Un opérateur public souhaitant conserver l’anonymat confie au journal que « beaucoup de projets peinent à passer les études, car on vise trop d’objectifs à la fois et les surcoûts s’additionnent ».

20 projets retenus sur 400

Ainsi, sur 400 projets étudiés l’an dernier, seuls 20 ont reçu l’aval de l’Etat. Certains sont purement à proscrire, par exemple, ces écolotissements comportant quelques arbres et panneaux solaires, mais qui continuent à participer à l’étalement urbain.

D'autres semblent éloignés des fondamentaux, estime le quotidien, comme « l’écoquartier de Louvres, au nord de Paris, (qui) prévoit des énergies vertes ou une valorisation des eaux pluviales, mais (…) va effacer 100 hectares de terres arables et reste éloigné du réseau ferré ».

L’Etat travaille sur l’élaboration d’un label écoquartier, qui doit être testé sur une douzaine d’agglomérations cette année. Mais sur quels critères mettre en place cette certification, imaginée début 2011 par le secrétaire d’Etat au logement, Benoist Apparu ? D’après Les Echos, celui-ci pourrait tenir compte d’un millier d’indicateurs reconnus par les experts, pour valoriser les écoquartiers de qualité. A suivre…

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...