Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermercredi 17 février 2016 à 14h49

Les Français sous-estiment les aides de l'État lors de travaux d'isolation


Seuls 6% des ménages connaissent exactement le montant financé par l'État
Seuls 6% des ménages connaissent exactement le montant financé par l'État
Seuls 6% des ménages connaissent exactement le montant financé par l'État (©Boyan Topaloff - AFP)

Selon une étude, seuls 6% des ménages connaissent exactement le montant financé par l'État lors de la réalisation de travaux d’isolation. Ils aimeraient ainsi plus de transparence sur l'existence de cette aide.

(LaVieImmo.com) - Voilà un sondage qui tombe à point nommé. Alors que le thermomètre affiche des températures négatives dans certaines villes de France, quel est le premier réflexe pour ne pas avoir froid à la maison? Pour 64% des Français, la technique la plus fiable consiste à s’habiller plus chaudement, révèle un sondage OpinionWay pour Monexpert-isolation.fr.

Primes éco énergie
Prime éco énergie

Calculez le montant de votre remboursement en euro :


m2

Autres solutions envisagées par les personnes interrogées, s’envelopper dans un plaid ou une couverture (36%) mais aussi augmenter le chauffage (22%). Et pour ceux qui ont la chance d’avoir une cheminée dans leur logement, se réchauffer auprès du feu est une priorité (15%). D’autres (11%) essaient tant bien que mal de bloquer l’air froid en mettant par exemple un boudin sous la porte, tandis qu’une minorité (5%) préfère utiliser une bouillotte.

Pourtant, à en croire cette étude, c’est le toit qui constitue la principale zone de déperdition de chaleur dans un logement, ce que reconnaissent d’ailleurs 36% des sondés. Même si, il faut le souligner, ce sont les fenêtres qui sont le plus souvent citées (65%), devant les portes, les conduits de ventilation ou les murs.

Seuls 6% des Français savent

Les Français ont donc bien conscience que la réalisation de travaux d’isolation est la solution la plus radicale pour ne plus avoir froid. Reste que leur budget est limité à 2.960 euros en moyenne, selon l’enquête, sachant qu’une nette majorité d’entre eux sont prêts à dépenser moins de 1.000 euros pour ce type d’intervention.

Ils auraient quand même tort de se priver car une part non négligeable de ces travaux est financée par l’État. Une aide malheureusement sous-estimée par 58% des participants, et parfaitement connue par seulement 6% d’entre eux. En effet, un ménage peut bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des dépenses éligibles (hors main d’œuvre sauf exceptions), à condition que le logement constitue son habitation principale et qu’il soit achevé depuis plus de 2 ans.

Alors que "23 millions de logements devraient être rénovés d’un point de vue énergétique (isolation, changement du système de chauffage, etc.) en France", les particuliers éprouvent le besoin d’être mieux informés sur les aides publiques, réclament des démarches administratives simplifiées et veulent une estimation, avant les travaux, des gains énergétiques et financiers réalisés.

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...