Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermardi 30 novembre 2010 à 09h58

Photovoltaïque : Vers une baisse des tarifs d’achat ?


Les tarifs de revente d'éléctricité produite par les panneaux solaires vont être réduits
Les tarifs de revente d'éléctricité produite par les panneaux solaires vont être réduits
Les tarifs de revente d'éléctricité produite par les panneaux solaires vont être réduits (©dr)

Le gouvernement serait sur le point de baisser les tarifs de rachat de l’électricité solaire. Mercredi, aura lieu à Matignon une réunion en présence des ministres concernés, notamment ceux du budget et du développement durable afin de fixer de nouvelles directives, indiquent Les Echos.

(LaVieImmo.com) - La filière du photovoltaïque a bénéficié ces dernières années d’un formidable essor, dû aux avantages fiscaux proposés par le gouvernement. Entreprises et particuliers ont investi en masse dans cette filière, produisant et revendant de l’électricité à des tarifs attractifs. Or, si en juin 2010, les demandes de projet ont chuté (en cause, la baisse du crédit d’impôt accordé aux particuliers - de 50 % celui-ci est passé à 25 % -, ainsi que le durcissement des règles d’installation pour les entreprises), celles-ci demeurent toujours très importantes.

Mise en place de quotas

« S'inspirant du rapport Charpin, Bercy veut contenir le volume des nouveaux projets à 500 mégawatts (MW) par an, en allouant des quotas pour chacun des trois acteurs (particuliers, grandes toitures, fermes au sol) », révèle le quotidien. Le ministère propose ainsi une stratégie semblable à l’Allemagne, en adaptant les tarifs de rachat en fonction du nombre de projets en attente. Ainsi, si les ménages dépassent un seuil par trimestre « vraisemblablement fixé entre 25 et 37.5 mégawatts » précisent Les Echos, le tarif proposé par EDF sera automatiquement réduit. Soucieux de boucler un budget serré, « Bercy évoque une baisse de 10 % par rapport au tarif actuel (58 centimes par mégawatt) comme base de négociation. Un chiffre nettement supérieur à celui du rapport Charpin (- 4,5 % au maximum) ».

Des dossiers « opportunistes » ?

Certains projets sont considérés comme opportunistes, profitant de la manne que représentent la filière et la revente d’électricité. Cette problématique s’est récemment posée dans les DOM, où le photovoltaïque représente « un effet d’aubaine » ayant prolongé jusqu'au 30 juin 2011, la défiscalisation des projets d’installation de panneaux photovoltaïques, dont l’arrêt était initialement prévu le 29 septembre.

Ainsi, « les dossiers déposés auprès des autorités représentaient 3 550 MW au 1 er octobre, un volume énorme par rapport aux objectifs du Grenelle de l'environnement ». Face au nombre trop élevé de dossiers ainsi qu’à la saturation possible du réseau, la mise en place d’un système de tarifs dégressif fait consensus chez les professionnels de la filière. Toutefois, les modalités, elles, ne conviennent pas à tout le monde. «  Une baisse de 3 à 3,5 % nous paraît viable, mais pas 4,5 % comme le propose le rapport Charpin », déclare aux Echos Sébastien Léopold, fondateur de Sunnco, spécialiste français de l’énergie solaire.

Nastasia Desanti - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...