Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habiterlundi 7 avril 2014 à 10h22

Rénovation : Des travaux qui peuvent coûter cher !


Les professionnels de la rénovation pointés du doigt
Les professionnels de la rénovation pointés du doigt
Les professionnels de la rénovation pointés du doigt (©Fotolia)

La CLCV publie les résultats d’une enquête sur les travaux de rénovation des logements*. Le défaut de compétence et de formation de certains professionnels noircit le tableau.

(LaVieImmo.com) - Non-conformité, retards, dépôt de bilan durant les travaux… Tels sont les griefs les plus souvent formulés par les consommateurs mécontents de leurs travaux de rénovation, comme le dévoile l’étude de Consommation, logement et cadre de vie (CLCV). Si la plupart du temps tout se passe bien, un litige sur deux concerne une malfaçon. Pour l’association de consommateurs, le constat est sans appel : « le fait que des malfaçons soient régulièrement constatées montre le défaut de formation, de compétence et/ou de rigueur des professionnels ou, du moins, de certains d’entre eux ».

Les malfaçons surtout dans la construction

L’analyse de la typologie des litiges par types de travaux montre que les malfaçons concernent 54 % des litiges dans la construction. Devant les travaux intérieurs, de l’installation d’une chaudière au remplacement de fenêtres (50 %), et les travaux extérieurs (48 %), comme des panneaux photovoltaïques par exemple.

Primes éco énergie
Prime éco énergie

Calculez le montant de votre remboursement en euro :


m2

Passé les chiffres, la CLCV s’alarme du manque d’options pour les particuliers. Ceux-ci disposent bien de trois garanties-constructeur : de parfait achèvement, de bon fonctionnement, et décennale. Or, « les actions à mettre en place sont longues et parfois difficiles, notamment lorsqu’une expertise doit être réalisée ».

Vigilance

D’où, l’association conseille de prendre ses précautions : d’abord, bien lire le contrat et bien choisir son entreprise. Par exemple en se renseignant sur sa santé financière pour éviter de se retrouver avec un professionnel au bord du dépôt de bilan. Il peut aussi être utile de souscrire une assurance dommage-ouvrage. Bien qu’onéreuse - elle peut aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros -, « cette garantie permet, en cas de sinistre, d’obtenir une indemnisation bien plus rapide que par l’action de la décennale et de façon moins contraignante », explique la CLCV.

Enfin, il s'agit d'être vigilant à la livraison des travaux (au besoin en se faisant accompagner), et d'être réactif en cas de problème afin de faire valoir ses droits rapidement, car les différentes actions se prescrivent de 2 à 10 ans.

*Etude réalisée sur l’enquête de 304 dossiers.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 10/03/2015 à 09:48 par Atepac

    Aujourd'hui, on peut tout faire avec les nouvelles techniques. Installer l'aspiration centralisée ne prend qu'une journée et représente un bon investissement pour la maison.
    Pour tous conseils, vous retourvez des informations sur notre site http://www.atepac.com/.

    Bonne continuation
    Société Atepac

  • 0 Reco 18/04/2014 à 11:22 par France Aspiration

    Cette enquête est préoccupante, d'autant que la rénovation reste une option intéressante. Il suffit de voir toutes les vieux bâtiments réhabilités, quelle splendeur !

    Mais réjouissez-vous, il reste une bonne nouvelle : l'aspiration centralisée s'installe dans le neuf comme dans l'ancien :)

    France Aspiration - http://www.france-aspirat ion.com/

  • 0 Reco 10/04/2014 à 14:32 par jérome

    et en plus dans le neuf, on peut se faire... se faire quoi??

    se faire parrainer!!!!!

  • 0 Reco 10/04/2014 à 14:31 par jérome

    alors hein cest qui qui avait raison?

    rien ne vaut le falmbant neuf!

    quand on construit autant repartir a zero sur des bases solides et saines!

  • 0 Reco 07/04/2014 à 16:48 par doriandoy

    @MH

    Tout à fait. Après, il existe des matériaux qui dure des décennies comme l'isolant en cellule de verre et l'étanchéité Asphalte mais ça coute cher et les promoteurs ne visent que la rentabilité.

    C'est plus gênant quand les économies de bout de chandelles touchent les bâtiments publics, comme à l'Hôpital de Cannes qui est neuf mais nécessite déjà quelques "retouches"... quand on prend des sociétés polonaises ou espagnoles, c'est plus dur de les faire revenir au titre de la garantie décennale ...

    Résultat: on va payer une réhabilitation pour un bâtiment récent, tout ça parce que ces idiots de décisionnaires ne pensent qu'à court terme. Et c'est encore pire pour l'Hôpital Pasteur à Nice. De l'amateurisme de gestion.

  • 1 Reco 07/04/2014 à 14:58 par MisterHadley

    C'est pour ça qu'acheter du "neuf" actuellement, fera que:

    1 - dans cinq ans, ce sera considéré comme de l'ancien...

    2 - que dans dix ans, comme dans l'ancien actuel, le "neuf" de maintenant se devra d'être tout autant mis à jour techniquement pour rester performant, exactement comme l'ancien...

    ;)

  • 0 Reco 07/04/2014 à 14:35 par el manici

    encore un secteur abreuvé d'aides publiques, réductions d'impôts ...

  • 1 Reco 07/04/2014 à 12:30 par Doriandoy

    Moi ce que j'adore, c'est qu'on fait des crédits d'impôts sur des matériaux d'isolation qui se dégradent rapidement dans le temps.

    Les promoteurs s'en tapent car ils ne seront plus là quand il faudra refaire des travaux et foutent presque toujours de la mousse polyuréthane car c'est la moins chère, mais au bout de 15 ans, ça isole moins bien car la condensation (ou pire, les fuites) affecte la résistivité de ce matériau.

    Les gens ne pensent qu'à court terme, c'est malheureux.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...