Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 5Paru le jeudi 1 mars 2007 à 00h00

Notre sélection de transactions récentes


Le marché de l'ancien et du neuf reste animé. Aperçu des ventes réalisées ces dernières semaines en Ile-de-France et en province (prix hors frais d'agence et de notaire).

147 000 #euro;

Rez-de-jardin neuf à Montevrain (77)

Bon premier achat. Dans la résidence des Allées de l'Hermitage (Hermitage Immobilier), ce deux-pièces de 35 m2 en rez-de-jardin avec cave, parking, terrasse de 9,60 m2 et jardin privatif de 16 m2 s'est vendu un peu moins de 3 200 euros le mètre carré. L'appartement est très calme - les bâtiments sont répartis dans un parc de 3,5 hectares et l'immeuble d'en face est à 45 mètres de distance - et se trouve à 2 km du RER. « Le prix est standard pour le secteur. Les acquéreurs sont un jeune couple de primo-accédants qui travaillent dans la région et ont choisi un financement sur vingt-cinq ans, sans apport », détaille Morgane Bourdonnay, de l'espace de vente Hermitage. La livraison est prévue pour l'été 2008.

445 000 #euro;

Quatre-pièces neuf avec terrasse à Marseille 2e

Dans la moyenne. Au sommet d'un immeuble de cinq étages, construit par Marseille République, ce duplex de 115 m2 avec une terrasse de 50 m2 et un parking (mais sans cave) a trouvé preneur pour un peu moins de 3 900 euros le mètre carré. « C'est un prix standard pour cette partie de la cité phocéenne, explique Morgane Lefrançois, de l'agence Stratis. De plus, le quartier est très recherché et l'appartement n'a aucun vis-à-vis. » La résidence se trouve dans un secteur en pleine transformation : la rue de la République, avec ses immeubles haussmanniens, relie le Vieux-Port au nouveau quartier d'affaires Euroméditerranée, et devrait accueillir le futur tramway.

300 000 #euro;

Un chalet traditionnel à Bolquère (66)

Dans la norme. Situé à Super-Bolquère, à 2 km des pistes, ce chalet classique - rez-de-jardin en ciment et parpaing, étages en bois - affiche 95 m2 habitables avec 62 m2 de dépendances, sur un terrain de 760 m2. Les deux étages supérieurs sont indépendants du rez-de-jardin. « Le prix est dans la moyenne pour un bien de cette taille. Il contient quatre chambres et n'est pas très éloigné de la station », précise Christian Le Corre, de l'agence Laforêt Font-Romeu.

3 500 000 #euro;

Une île dans le golfe du Morbihan (56)

Petit paradis privé. D'une superficie de 14 hectares, l'île de Gavrinis est à 10 minutes du continent en bateau, accessible à tout moment. Les habitations se situent au milieu de prairies entourées de pins et de cyprès : une maison de maître de 250 m2, une longère de 130 m2, un garage et des dépendances en pierre et en bois, le tout formant un U autour d'une cour. « Quelques travaux d'aménagement intérieur sont à prévoir », prévient Roselyne Bothorel, de Demeures du Littoral. Le coin nord-est de l'île appartient au conseil général du Morbihan, qui y organise des visites d'un tumulus datant de 3 500 à 3 900 avant J.-C. « Cela ne présente aucune nuisance car le site est loin des habitations et bien isolé du reste de l'île par une clôture », souligne Roselyne Bothorel. La vente, encore sous compromis, devrait être finalisée en avril.

145 000 #euro;

Deux-pièces loi 1948 à Paris 12e

Décote. D'une surface de 36,05 m2, ce bien à rénover occupé par une location loi 1948 a été cédé aux enchères 4 022 euros le mètre carré. Situé au 6e étage, il comprend une entrée, un séjour, une chambre et une cuisine, ainsi qu'un débarras situé sur un demi-palier entre le 5e et le 6e étage. « La location loi de 1948 entraîne une décote automatique de 30 %, ce qui n'est pas tout à fait le cas ici. L'acquéreur a dû faire un pari sur la possibilité de récupérer le bien dans un futur proche », explique Antoine Rollet, de l'étude Casagrande et Labrousse.

520 000 #euro;

Immeuble à réhabiliter à Marly-le-Roi (78)

Beau potentiel. Près du parc de Marly, au coeur du vieux village, cet immeuble de 197 m2 utiles répartis sur deux étages plus un demi-étage s'est vendu aux enchères 520 000 euros en décembre. « Il s'agit d'un bien hors normes, souligne Me Laurent Rigaud, de l'office notarial de Marly-le-Roi. Le vieux village est très recherché et l'immeuble, situé à l'angle d'une petite place et de la Grande-Rue, est bien placé. Des travaux importants de réhabilitation sont bien sûr à prévoir, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, mais l'ensemble offre un potentiel tout à fait intéressant : possibilité d'aménager des places de stationnement, de louer un des étages... »

400 000 #euro;

Pied-à-terre en très bon état à Montorgueil, Paris 2e

Chic et cher. Situé rue Montorgueil, au troisième étage avec ascenseur d'un immeuble ravalé récemment, ce deux-pièces de 44 m2, lumineux et en très bon état, a été cédé à un Italien un peu plus de 9 000 euros le mètre carré. « C'est un quartier très à la mode, qui intéresse beaucoup les étrangers. Les Italiens, notamment, se ruent sur la rue Montorgueil. L'acquéreur a repéré l'appartement sur Internet, s'est décidé vite et a pris le train pour signer le contrat sans même l'avoir visité. C'est ce qui se passe en général pour ce type de bien », constate Nathalie Naccache, de l'agence Century 21 Fortis Immo.

92 000 #euro;

Un appartement dans le vieux Poitiers (86)

Un peu moins cher que la moyenne. Ce 70 m2, dans le vieux Poitiers, s'est vendu un peu plus de 1 400 euros le mètre carré. C'est un trois-pièces décomposé en un T2 et un studio qui peuvent être réunis, le premier donnant sur cour et l'autre sur rue. « C'est vraiment de l'ancien. Il se trouve au rez-de-chaussée, dans une petite rue du bas du plateau de Poitiers, détaille Jean-Marc Caute, de l'agence URL JMC Laforêt Immobilier. C'est un bien destiné à l'investissement. »

Enquête réalisée par Jean-Marie Benoist

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...