Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 6Paru le dimanche 1 avril 2007 à 00h00

Opportunités dans le quartier du Panier à Marseille


Proche de la gare et des principaux axes autoroutiers, voisin du Vieux-Port et d'Euroméditerranée, le quartier du Panier a vu sa cote d'amour grimper et ses prix quasiment tripler en dix ans.

Ceux qui ont parié sur le Panier ont aujourd'hui de bonnes raisons de s'en féliciter. « Il y a cinq ans, j'ai acquis un deux-pièces place des Moulins pour 90 000 euros. On m'en a proposé 140 000 euros récemment, se réjouit ainsi Rémi Consolin. Mais je préfère le garder pour arrondir mes revenus. » Les petites surfaces dans des immeubles bien rénovés se louent en effet de 500 à 600 euros par mois. « Un excellent rapport locatif qui fait du Panier un quartier idéal pour les investisseurs, observe Hervé Zimmermann, de l'agence éponyme. Mais il faut se dépêcher, les professionnels de l'immobilier travaillent en flux tendu. » Avec Euroméditerranée, les prix grimpent. Et comme ils flambent déjà ailleurs, les gens hésitent à quitter le secteur, d'où une pénurie de biens à la vente.

Il faut dire que cette butte, nichée entre Vieux-Port et la Joliette, ne se trouve qu'à quelques pas du nouveau centre d'affaires, pièce maîtresse du développement économique de Marseille, qui concentre un nombre croissant de sociétés et de bureaux.

Le quartier rappelle les vieux villages de la Méditerranée, enchevêtrement de venelles escarpées, de placettes et d'escaliers pentus, d'où les véhicules sont bannis. C'est également un lieu d'histoire, première place de la ville habitée par les Grecs il y a quelque vingt-six siècles, où se succéderont au fil du temps Italiens, Corses, Maghrébins, puis Comoriens. Ici, l'habitat classique est la maison de village étroite, comptant jusqu'à cinq étages, avec un plateau moyen de 40 m2.

Le prix d'une terrasse

« Attention, il y a deux Panier, prévient Frédéric Aichardi, de l'agence Catherine Conseils Immobilier. Une grosse partie très vivante, rénovée et touristique. Et, plus loin, le long de la rue de la République, une partie plus pauvre et plus populaire. » Du « bon côté » du Panier, derrière la place de Lenche et jusqu'à la place des Moulins en passant par la Vieille-Charité, les programmes de réhabilitation des vingt dernières années ont attiré une population qui brasse artistes, artisans (surtout des céramistes), étudiants, « bobos » et nouveaux Marseillais. Ici, les prix démarrent à 90 000 euros pour un appartement de 40 à 50 m2, souvent en duplex. Et grimpent jusqu'à 130 000 euros pour les biens situés montée des Accoules ou place des Moulins. « La configuration du quartier et des rues étroites donnent de la valeur aux appartements en hauteur. Certains ont des vues exceptionnelles sur le Vieux-Port et la rade », souligne Hervé Zimmermann. Rue Sainte-Françoise, un deux-pièces de 40 m2, situé au cinquième étage sans ascenseur mais disposant d'une terrasse de 27 m2 avec une vue dégagée, est parti à 137 000 euros. Rue de l'Evêché, un bien de même superficie, mais sans terrasse, vue ou cachet particulier, s'est vendu, lui, 92 000 euros.

L'autre versant du Panier, qui vient en contrefort de la rue de la République, est moins recherché. Il y a donc davantage d'occasions à saisir et à des prix plus abordables. Un appartement de 60 m2 vaut en moyenne 90 000 euros, rue de Lorette par exemple. « Dans ce secteur, on trouve encore des deux-pièces à rénover pour 80 000 euros, et, rue Baussenque, un 36 m2 avec travaux, au troisième étage, a trouvé preneur à 77 000 euros », rapporte Rémi Consolin.

Dans la catégorie des bonnes affaires, Hervé Zimmermann recommande le rachat des murs de petits commerces des rues de l'Evêché et de la Cathédrale, axes stratégiques qui relient le Vieux-Port à Euroméditerranée. Il en coûte en moyenne de 60 000 à 100 000 euros, un placement judicieux qui devrait s'avérer très rentable dans cinq à dix ans

Nathania Cahen

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...