People
LaVieImmo.com
Peoplevendredi 19 octobre 2012 à 15h14

Bienvenue dans le manoir du fondateur de Megaupload


la propriété de Kim Dotcomla propriété de Kim Dotcom (©YouTube)

Kim Dotcom vit reclus dans un manoir hyper luxe en Nouvelle-Zélande. Mais celui qui est considéré comme « le plus célèbre hacker allemand » n’occupe en réalité qu’une tout petite partie de cette vaste propriété de 24 M$, la plus chère de Nouvelle-Zélande

(LaVieImmo.com) - Welcome to the « Dotcom Mansion » ! Kim Dotcom, père du défunt site de partage de fichiers Megaupload, ouvre les portes de sa vaste propriété près d’Aukland, rendue célèbre par son arrestation musclée par le FBI, en janvier dernier. Bien qu’il soit à la tête d’une fortune de 42 millions de dollars avant la fermeture de son site, l’homme aux multiples pseudos, Tim Vestor ou Kim Jim Vestor ou encore Kimble, n’est cependant que locataire de cette résidence de 24 hectares. Une demeure estimée à 24 millions de dollars, ce qui en fait la plus chère de Nouvelle-Zélande, selon Wired. Le magazine américain, spécialisé dans l'intéraction entre culture et nouvelles technologies, publie un entretien fleuve du multimillionnaire allemand, qui est assigné à résidence depuis son procès dans sa prison dorée.

Des lits de plus de 100 000$

On découvre que l’homme d’affaires de 38 ans, décrit comme un brin mégalo, possède pour près de 5 millions de dollars rien qu’en voitures, et s’est notamment offert des lits de 103 000 dollars chaque, de fabrication artisanale. La raison d’un tel engouement pour la literie de luxe ? Le hacker, père de 3 enfants, aurait pris la liberté de travailler la majeure partie de son temps… depuis son lit, explique le magazine. Après sa libération sous caution, le 22 janvier, il est resté confiné pendant trois mois dans l’une de ses maisons d’hôtes, « une prison de laque noire et de cuir noir, de tables Versace noires et de larges écrans LCD au mur », écrit Wired. Le tout agrémenté de « larges photographies de Kim avec sa belle femme âgée de 24 ans, Mona, au format « poster », mais la plupart du temps, de Kim tout seul ».

Avant les accusations de piratage par le FBI, pour avoir hébergé 50 petabytes de données dont une bonne partie illégales via son site Megaupload, l'homme d'affaires touchait quelque 25 millions de dollars annuels grâce à la publicité. Sans compter les 150 autres grâce à la version payante du site, qui permettait de télécharger plus rapidement et de manière illimitée les données. Le géant du téléchargement drainait durant ses pics jusqu’à 50 millions de visiteurs par jour, rappelle Wired.

Kim Dotcom a annoncé en fanfare le lancement de son nouveau site, Mega, à la fin de l’année.

La vidéo de l'incroyable demeure de Kim Dotcom :

André Figeard - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)