People
LaVieImmo.com
PeoplePeoplelundi 5 septembre 2011 à 09h56

Ces stars qui n'ont pas le sens des affaires...


Chrisina Aguilera, Flea, Jodie Foster... n'ont pas le sens des affaires
Chrisina Aguilera, Flea, Jodie Foster... n'ont pas le sens des affaires
Chrisina Aguilera, Flea, Jodie Foster... n'ont pas le sens des affaires (©Wikimedia)

Plusieurs célébrités, connues à travers le monde, ont perdu de l’argent lorsqu’elles ont revendu leur propriété luxueuse. Tour d’horizon de ces stars qui perdent des millions.

Jodie Foster sauve les meubles

L’actrice a acheté sa villa de Beverly Hills, en Californie, pour 9,98 millions de dollars en 2005. Après y avoir résidé pendant six ans, Jodie Foster a décidé récemment de se séparer de son bien. Le prix de vente est de 8,9 millions de dollars, soit une perte de 10,8 % pour l’actrice.

Chrisina Aguilera, la reine de la moins-value immobilière

Celle qui enflamme les scènes se prépare à un sacré de froid sur ses finances. En effet, sa superbe villa de Los Angeles, sur les collines d’Hollywood, n’aura pas d’effet curatif pour son portefeuille. Achetée en 2008 au pris de 7,99 millions de dollars, la demeure est mise en vente au prix de 5,49 millions de dollars. Une chute de 31,3 % du prix ! Et Christina Aguilera va devoir baisser son prix, faute d’acheteur.

Flea, le bassiste des Red Hot Chili Pepper

S’il a le rythme dans la peau, il n’a pas la cadence du marché dans la tête. Située sur les collines de Malibu, sa villa a perdu 16,7 % de sa valeur en trois ans ! Flea avait acheté sa maison en 2008, juste avant la crise, au prix de 4,8 millions de dollars. Il l’a revendue en juin dernier pour… 3,99 millions de dollars.

Dennis Hopper, la perte posthume

La maison du réalisateur du film « Easy Rider » a été mise en vente en juillet 2010, deux mois après sa mort. Retirée du marché pour cause de rénovation, la villa est réapparue le mois dernier. Il l’avait acquise pour le prix de 6,5 millions de dollars. A l’heure actuelle, le prix de mise en vente est de 5,9 millions de dollars. Autrement dit, une baisse de 7,7 % du prix.

David Right, footballeur américain des Mets de New-York

Il électrise les supporters, est craint par beaucoup d’équipes de football américain, mais il n’a pas réalisé l’affaire du siècle. David Right a acheté son loft en 2005 pour 7,9 millions de dollars, et l’a revendu en avril dernier 6,9 millions de dollars, soit une baisse de 11,5 % du prix de sa villa.

Mel Gibson, la passion… de la perte

Réalisateur, acteur et producteur, Mel Gibson est loin d’être promoteur. Son immense propriété, à Greenwich, dans le nord-est des Etats-Unis, mise en vente en 2007 à 31 millions d’euros, n’a été vendue que trois ans plus tard 19 millions d’euros. Soit une perte de 39 %... Qui dit mieux ? Personne !

Sharon Stone, ou l’art de perdre 2M$ sans avoir habité sa maison

L’actrice a mis en vente son domicile de Beverly Hills. Une maison de style méditerranéen de sept chambres avec piscine et court de tennis, pour 8 995 000 dollars, soit plus de 2 millions de dollars de moins qu’au prix où elle l’avait acheté en 2006. Elle n’y a jamais résidé.

Maxime Laurent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/09/2011 à 10:20 par milone

    Comme quoi aux USA les prix baissent en période de crise, mais en france c'est le contraire, ils flambent, allez m'expliquer pourquoi?

  • 0 Reco 05/09/2011 à 16:12 par Slash

    Flea apprends à jouer


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...