People
LaVieImmo.com
PeoplePeoplemardi 10 janvier 2012 à 11h23

Eric Cantona déclare la guerre au mal-logement


Eric Cantona relancera-t-il la lutte contre le mal-logement ?
Eric Cantona relancera-t-il la lutte contre le mal-logement ?
Eric Cantona relancera-t-il la lutte contre le mal-logement ? (©Georges Briard/Wikimedia)

L’ex-footballeur, en quête des 500 signatures lui permettant d’accéder aux présidentielles, a mis le mal-logement au cœur de ses préoccupations. Une initiative saluée par la Fondation Abbé Pierre.

(LaVieImmo.com) - Eric Cantona se fait entendre sur la situation du logement en France, à quelques mois des élections. L’ancienne star du ballon rond démarche les maires afin d’obtenir les précieuses 500 signatures de parrainage. Mais c’est moins, comme le révèle Libération, dans l'objectif d'entrer dans la course, que pour « réveiller la campagne de ‘mobilisation générale pour le logement’ » lancée conjointement par la Fondation Abbé Pierre et d’Emmaüs.

Une « vraie-fausse » candidature qui n’a d’autre objectif de mettre un coup de projecteur sur ces « millions de familles dont on oublie les souffrances quotidiennes et desquelles la puissance publique s’est éloignée », explique-t-il dans sa lettre, citée par Libération.

100 000 signatures pour... l'Abbé Pierre

Les associations appelaient il y a quelques semaines à placer le logement au cœur des préoccupations des candidats, en lançant une pétition qui a pour l’heure recueilli 100 000 signatures. Des personnalités ont répondu présent, comme « le maire de Paris, Bertrand Delanoë, la styliste Agnès B., l’ancien préfet de la région Ile-de-France Jean-Pierre Duport ou encore l’écrivain Marek Halter », précise le quotidien.

Des soutiens de poids, même si Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, constate que « jusqu’ici, en dépit de notre campagne, les candidats pressentis dans la course à l’Elysée s’expriment peu sur le sujet ». D’où l’intervention providentielle du « King Eric », connu pour son engagement dans le logement et ses coups de gueule. Un véritable « aiguillon » pour réorienter la campagne, estime le responsable.

L'objectif de 500 000 logements annuels

A noter que selon la fondation, 500 000 nouvelles habitations par an sont nécessaires pour apaiser la tension sur le logement. A la fin novembre, le ministère de l’Ecologie recensait quelque 455 000 nouveaux logements en glissement annuel. Un chiffre qui pourrit baisser dans les prochaines années : « le nombre de mises en chantier devrait se situer entre 365 000 et 370 000 en 2011, contre 309 744 en 2010, mais devrait chuter à 335 000 en 2012 et 320 000 en 2013 », estimait fin décembre l’économiste et spécialiste du logement Michel Mouillart.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 12/01/2012 à 21:24 par Durandak

    Vous voyez qu'il ne dit pas que des conneries !
    Sur ce coup là, je le sens mieux..

  • 0 Reco 10/01/2012 à 19:46 par antoine

    jusqu'a preuve du contraire, les immeubles et les maisons individuelles ne volent pas!

    pour construire, faut du terrrain! L'etat est le premier des speculateurs fonciers! qu'il libère son terrrain! et il faut taxer a mort les speculateurs amateurs qui ont acheté un terrain dans un lotissement pour speculer dessus!

  • 0 Reco 10/01/2012 à 11:54 par Mike

    L' "outrelogeur" : lol :)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...