People
LaVieImmo.com
Peoplemardi 16 octobre 2012 à 10h46

La maison new yorkaise de DSK se vend 10,5M$


Franklin Street, à TriBeCaFranklin Street, à TriBeCa (©Google Street View)

Après être restée sur le marché pendant plus de trois ans, la maison dans laquelle l’ancien dirigeant du FMI était assigné à résidence, à TriBeCa, vient de se vendre.

(LaVieImmo.com) - « Un autre chapitre se ferme » dans l’affaire du Sofitel, résume le Wall Street Journal. Comme le rapporte le journal, la « prison dorée » dans laquelle Dominique Strauss-Kahn a vécu trois mois, lors de l’affaire du Sofitel de New York, vient de partir pour 10,5 millions de dollars, soit environ 8 millions d’euros. Entre juin et août 2011, l’ancienne compagne de DSK avait versé pas moins de 60 000 dollars de loyers pour cette maison de ville de 630 m² située à TriBeCa, dans le sud de Manhattan. Selon les calculs d'agents immobiliers locaux, Anne Sinclair aurait déboursé durant cette période « plus de 600 000 dollars en loyers, prestations d’agents immobiliers et dépôt de garantie, dans l’urgence de trouver la location », précise le journal.

« L'attention du monde entier » a sans doute aidé la vente

La demeure est restée en vente plus de trois ans, sans trouver preneur. En 2009, bien avant « l’affaire du Sofitel », le bien était mis à prix à 15 millions de dollars. Après un important rabais, crise oblige, le bien s’est finalement négocié 4,5 millions de dollars en moins trois ans plus tard. Alors qu'il n'y a pas si longtemps, certains soutenaient le contraire, l’un professionnels en charge de la transaction, Robert Dvorin, explique aujourd'hui au journal économique que c’est la constante « attention du monde entier et l’exposition de la propriété » qui a sans doute aidé à la vente.

« La qualité des finitions, la conception et les matériaux »

Le nom de l’heureux propriétaire du 153, Franklin Street, est tenu secret. Mais d’après l’un des représentants de l’acquéreur, Joanna Cutler, c’est « la qualité des finitions, la conception et les matériaux » de cette ancienne caserne de pompiers qui l’ont séduit, bien plus que la brève et forte exposition médiatique autour d'elle.

En fait de belles prestations, cette maison de ville n’est pas en reste : jouissant d’une exposition parfaite permettant un ensoleillement naturel de son grand living, la maison possède une terrasse de plus de 6 mètres de profondeur. Et uu sous-sol, on y trouve un jaccuzi, ou encore une salle de fitness.

Les chefs accusations d’ « agression sexuelle » par Nafissatou Diallo, la plaignante, ont débouché sur un non lieu au pénal. L’affaire continue toutefois sur le plan civil.

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 16/10/2012 à 15:26 par Pas tout à fait d'accord

    Ca fait 12 600 euros le m2 pour une maison exceptionnelle d'un quartier huppé d'une des villes les plus riches et les plus dynamiques du monde. Et encore, il a fallu attendre 3 ans...
    De quoi faire réfléchir ceux qui prétendent vendre aux mêmes prix leur studio à Paris, ou pire, ceux qui envisagent d'acheter.