People
LaVieImmo.com
PeoplePeoplemercredi 20 avril 2011 à 09h48

Le patrimoine Bettencourt expliqué par... Liliane Bettencourt


L'île d'Arros, un point sensible dans le patrimoine de la milliardaire
L'île d'Arros, un point sensible dans le patrimoine de la milliardaire
L'île d'Arros, un point sensible dans le patrimoine de la milliardaire (©dr)

Près d’un an après « l’affaire Bettencourt », l’héritière de L’Oréal revient dans un entretien au Figaro sur les principaux points qui avaient fait la une des journaux l’année dernière : l’île d’Arros, ses avoirs à l’étranger, mais aussi sur sa situation familiale.

(LaVieImmo.com) - Loin du tumulte médiatique, Liliane Bettencourt, 88 ans, à l’hôpital « après une petite chute », s’est exprimée lors d’une interview donnée au Figaro sur l’état de son patrimoine. Quelques mois après avoir passé un accord avec sa fille, Françoise Bettencourt-Meyers, signant l’arrêt des poursuites, elle se dit aujourd'hui « vivre en paix ». Et affirme œuvrer avec modération pour récupérer l’île d’Arros - soupçonnée de fraude fiscale l’été dernier, voire de surévaluation de son prix.

« Nous allons réfléchir sur l'avenir d'Arros »

« On est en train de la récupérer. Malheureusement, je n'y suis pas allée depuis un an. L'île d'Arros est d'un accès difficile et il faut que je sois en parfaite santé pour pouvoir y retourner. Par conséquent, nous allons réfléchir sur l'avenir d'Arros et cela ne me fera pas tourner de l'œil si je dois m'en séparer », explique la milliardaire. En ce qui concerne sa fortune, estimée à 20 milliards de dollars en 2010 par le magazine Forbes, Mme Bettencourt déclare que c’est son avocat, Pascal Wilhelm qui en a la charge. « C'est mon avocat et mon protecteur au sens juridique du terme. Il m'informe car j'aime être au courant et cela nous permet d'échanger nos points de vue », indique-t-elle au quotidien, tout en concédant avoir remis de l’ordre dans ses comptes à l’étranger.

Et pour ce qui est de la régulation de son patrimoine envers le fisc, elle renvoie également la balle dans le camp de son avocat. Elle reste floue, toutefois, sur la dernière information en date, les 300 millions d’euros qu’auraient perçus Françoise Bettencourt-Meyers, d’après le JDD, au titre de la réduction de capital de la holding de patrimoine Thétys. « La gestion de Téthys concerne exclusivement notre famille et Françoise est ma fille. En revanche, je peux vous dire qu'aucun emprunt n'a été fait par Téthys dans le cadre de la gestion de Téthys ou pour verser de l'argent à Françoise ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 20/04/2011 à 14:46 par Clint

    Des pous qui valent de l'or ! alors au contraire cherchons les !

  • 0 Reco 20/04/2011 à 13:43 par midève

    Au lieu de fuir en Suisse comme un certain chanteur de rock, Liliane Bettencourt a préféré rester vivre en France. Alosr arrêtons de lui chercher des poux!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...