People
LaVieImmo.com
PeoplePeoplevendredi 6 mai 2016 à 18h21

Le projet immobilier d'Arthur fait polémique en Belgique


L'animateur Arthur s'attire les foudres des Belges
L'animateur Arthur s'attire les foudres des Belges
L'animateur Arthur s'attire les foudres des Belges (©Le Soir)

À peine installé dans sa nouvelle résidence fiscale, le célèbre animateur de TF1 s'attire déjà les foudres des habitants. Son projet ? Détruire un manoir et abattre une soixantaine d'arbres, pour y construire des appartements de très haut standing avec une piscine sur le toit. La Belgique lui demande de revoir sa copie.

(LaVieImmo.com) - Arthur n’a pas encore les Belges dans sa poche. L’animateur et producteur français, vivement critiqué depuis la révélation de son départ pour la Belgique dont certains disent qu’il est motivé par la fiscalité, va devoir revoir en profondeur son projet immobilier à Uccle, la ville où il réside. Le célèbre animateur de TF1 a reçu un avis défavorable lors de la commission de concertation qui s’est tenue le 20 avril, selon le quotidien Le Soir.

Jacques Essebag, alias Arthur, a de grandes ambitions pour sa nouvelle commune, une banlieue chic au sud de Bruxelles. Le présentateur a fait la demande de permis portant sur la démolition d’un manoir sur un terrain de 1,5 hectare, ainsi que sur l’abattage de 65 arbres dont une quinzaine dits "remarquables", c’est-à-dire exceptionnels par leur âge, leurs dimensions, leurs formes, leur passé ou encore leur légende.

Le producteur de l’émission "Vendredi tout est permis" souhaite à la place construire trois immeubles à appartements de très haut standing avec une piscine sur le toit. Les logements auraient une superficie comprise entre 300 et 700 m², précise le journal outre-Quiévrain. La propriété serait également équipée d’un parking couvert de 42 places.

Craintes de "nuisances et d'embarras de circulation"

Un ambitieux programme immobilier auquel les riverains n’adhèrent pas du tout. Certains d’entre eux "se plaignaient de la démolition du manoir, de la présence de piscine sur le toit qui occasionnera des nuisances, de la hauteur des bâtiments et craignaient les embarras de circulation", explique Le Soir. De son côté, la commission royale des Monuments et sites (CRMS) a également rendu un avis conforme défavorable, estimant notamment que le manoir est en bon état de conservation et peut être transformé en plusieurs logements sans être détruit.

La commission demande en outre que le projet soit réduit à la construction de deux immeubles et de réduire la taille d’un pour conserver le manoir. De plus, l’abattage des 65 arbres dont 45 à hautes tiges posent problème. Une quinzaine sont jugés remarquables dont un tulipier, un cèdre du Japon et un hêtre pleureur, ajoute le quotidien. Enfin, le nombre d‘emplacements de parking est de 3,2 par appartement ce qui déroge au règlement environnemental en vigueur...

Bref, Arthur a encore du pain sur la planche s’il veut concrétiser son projet. Une chose est sûre, sa rentabilité en pâtira. Le présentateur devra sans doute piocher dans ses économies, mais on ne s’inquiète pas trop pour lui. Selon Challenges, sa fortune est estimée à 200 millions d'euros.

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 12/05/2016 à 19:49 par chass-appart

    Quel est le pb ? Il est sain qu'Arthur ou M. Machin, il n'y ait pas de différence !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...