People
LaVieImmo.com
PeoplePeoplevendredi 11 octobre 2013 à 18h11

Mark Zuckerberg s'offre quatre maisons pour… rester tranquille !


Marc Zuckerberg
Marc Zuckerberg
Marc Zuckerberg (©Wikipedia)

Le fondateur de Facebook a dépensé 30 millions de dollars dans diverses propriétés proches de chez lui. Motif : rester à l’abri des indiscrets !

Racheter une partie de son quartier pour garder son intimité, peu de personnes peuvent se le permettre. C’est pourtant ce que vient de faire le jeune milliardaire, et au prix fort. Selon le San Jose Mercury News, le père du populaire réseau social a déboursé 30 millions de dollars pour s’offrir quatre propriétés adjacentes à la sienne, dans son fief californien de Palo Alto. L’une d’elle, de plus de 240 m², vaut la bagatelle de 14 millions de dollars.

Le milliardaire de 29 ans, connu pour être resté longtemps locataire, a acheté son bien dans la très huppée banlieue il y a deux ans, pour quelque 7 millions de dollars. Parmi ses voisins, mentionnons le cofondateur de Google, Larry Page, ou la numéro un de Yahoo, Marissa Mayer.

Un achat stratégique

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Or, à la différence de ces illustres représentants de l'ère numérique, ce n’est pas pour vivre dans l’opulence que le milliardaire de 29 ans a effectué une telle opération, mais pour préserver son intimité. Selon le quotidien, il se serait décidé à cet insolite achat après avoir eu vent de la volonté d’un promoteur de racheter les biens aux alentours, en décembre dernier, pour les commercialiser en vantant leur proximité avec le dirigeant de Facebook. Un argument marketing qui n’a pas su toucher Zuckerberg. Et pour la peine, celui-ci a décidé de louer ses nouvelles acquisitions à leurs anciens habitants !

Facebook aime décidément l'immobilier. Le premier réseau social au monde construit même des logements !

André Figeard
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 24/10/2013 à 13:23 par popo

    Ha bon ? IL n'aime pas qu'on s’immisce dans sa vie privée et qu'on en fasse commerce ?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...