People
LaVieImmo.com
PeoplePeoplemardi 25 janvier 2011 à 16h20

Yves Lecoq, voisin du clan Ben Ali, poussé à vendre sa villa


L'imitateur Yves Lecoq
L'imitateur Yves Lecoq
L'imitateur Yves Lecoq (©dr)

Yves Lecoq, qui a un acquis une maison en Tunisie il y a cinq ans, n’avait pas prévu d’être le voisin d’un membre du clan Ben Ali. Après de nombreuses déconvenues lors de l’acquisition de son bien, il a du y renoncer, révèle le site Rue89.

(LaVieImmo.com) - L’imitateur Yves Lecoq est amateur de belles demeures. Il possède déjà trois châteaux : un à Villiers-le-Bâcle dans lequel il réside, un autre en Ardèche, celui de Maisonseule ainsi qu'un autre, acquis dernièrement en Vendée. Quoi de plus normal alors que d’avoir voulu étendre son goût pour les grandes bâtisses, au soleil, en Tunisie ? En 2005, il tombe sous le charme de l’une d’elles à Hammamet, station balnéaire réputée. Cette magnifique maison « entièrement blanche, érigée dans un parc planté d'arbres centenaires, en bordure de la plage », décrit Rue89, est en réalité voisine de celle de Mohamed Sakher El Materi, époux de Nesrine, une des filles de l’ex-président Ben Ali.

Un « check point » pour accéder à sa maison

Pour commencer, l’imitateur doit attendre quatre ans avant que la transaction ne soit conclue, car il n’est pas de nationalité tunisienne et doit avoir l’aval du gouverneur. Mais plus le temps avance, plus les faits entourant l’acquisition de sa maison s’avèrent être étonnants. En effet, la rue dans laquelle se situe la bâtisse est fermée par une barrière avec des policiers, relate le site internet. Mais la détention d'un fauve par son voisin, le gendre du président déchu, est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Rue89 indique ainsi : Alors qu’Yves Lecoq « installe un campement de fortune afin de passer la nuit dans son jardin. Il est réveillé en pleine nuit par les rugissements d'un lion. (...) Son gardien arrive précipitamment, le rassure et lui explique que le lion est de l'autre côté du mur, dans le jardin de son voisin. Dans la journée, l'animal dort, écrasé par la chaleur. Mais la nuit, le fauve se réveille et rugit ».

Lassé des nombreuses difficultés rencontrées, et des pressions des autorités, Yves Lecoq se sépare de sa demeure en 2010 en la revendant à son voisin, le gendre de Ben Ali. Suite à la fuite du pays de la famille, la maison pourrait de nouveau revenir à la voix des guignols, mais celui-ci a déclaré « c'est un bien mal acquis, acheté avec de l'argent qui l'est aussi… Donc je ne sais pas si ce sera possible ».

Adèle Raiton - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 25/01/2011 à 16:59 par cassius

    Moi ça me fait penser à "le coq et le lion", d'un certain Jean de la F.

  • 0 Reco 25/01/2011 à 16:57 par John

    C'est pas un tigre dans la salle de bain mais un lion dans le jardin! Very bad trip !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...