Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementlundi 14 mars 2011 à 09h38

Assurance-vie : Une baisse de collecte inquiétante


Nouvelles craintes sur l'assurance-vie
Nouvelles craintes sur l'assurance-vie
Nouvelles craintes sur l'assurance-vie (©dr)

Les assureurs font part de leur inquiétude face à la baisse de collecte en assurance-vie, qui a perdu 15 % en février par rapport à l’année précédente, selon les chiffres publiés par la FFSA. Une tendance que pourrait accentuer la prochaine réforme de la fiscalité de l’assurance-vie.

(LaVieImmo.com) - Le secteur de l’assurance-vie montre un essoufflement certain. Après trois mois de baisse de collecte, la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA) a fait part de ses craintes : « Trois mois de suite de baisse de la collecte en assurance-vie, cela n’était jamais arrivé », a déclaré vendredi Bernard Spitz, président de la FFSA, cité par La Tribune. Selon les assureurs, cette baisse pourrait être pérennisée par la prochaine réforme de la fiscalité, dont les dernières pistes ciblent l’assurance-vie. « Il n’y a aucune raison pour que l’assurance-vie soit traitée de façon discriminatoire par rapport à d’autres produits d’épargne », a lancé M. Spitz. Celui-ci dénonce en outre la proposition du gouvernement consistant à taxer plus fortement les gros détenteurs - les portefeuilles supérieurs à 1,3 millions d’euros -, piste confirmée dimanche par François Baroin dans un entretien au JDD.

50M€ d'obligations d'entreprises remises sur le marché

L’argument de poids des assureurs : l’incidence s’une telle mesure sur les PME françaises. Ainsi, la baisse de la collecte a atteint 15 % en février, soit une décollecte de 150 milliards d’euros sur l’assurance-vie à terme en France. Selon La Tribune, La FFSA estime plausible que cette décollecte de 150 milliards d’euros de l’assurance-vie à terme « entraînerait 50 milliards d’euros d’obligations d’entreprises remises sur le marché, les obligations possédées par les assureurs français étant en très grande majorité des obligations d’entreprises hexagonales. De même, 20 milliards d’euros de titres de dette publique française seraient remis sur le marché. ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 14/03/2011 à 12:17 par copleboss

    Sans compter que les gogos qui aliment les fonds euros permettent à l'état francais de s'endetter encore plus, donc contribuent à l'augmentation des impots...

  • 0 Reco 14/03/2011 à 12:17 par copleboss

    Bouarf, l'assurance vie en euro dont le rendement atteint à peine 1/3 de l'inflation réelle et bourrée d'OAT souveraine de premier choix (Grece, portugal, Irelande...) et de frais de gestion somptuaires pour les assureurs (trucs de la lutte antiblanchiment, truc de Solvency II)...sans moi merci je prefere mon PEA au moins je sais ce qu'il y a dedans et personne ne vient me pomper des frais.

  • 0 Reco 14/03/2011 à 10:11 par Ghorax

    C'est quoi le message ? si vous taxez les riches, on vous fait un kach obligataire ? genre le chantage....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...