Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementjeudi 5 mai 2011 à 14h47

Dépendance : L'assurance-vie convertie en rente viagère ?


La réforme de la dépendance cherche des financements
La réforme de la dépendance cherche des financements
La réforme de la dépendance cherche des financements (©dr)

Selon Les Echos, l’Elysée réfléchirait à rendre plus flexible l’assurance-vie pour les personnes dépendantes. L’objectif étant de permettre aux Français de transformer leurs contrats en rente pour financer la perte d'autonomie.

(LaVieImmo.com) - La réforme de la dépendance est en marche, mais son financement risque de s’avérer complexe. Le vieillissement attendu de la population française va en effet faire augmenter de manière exponentielle le nombre d’allocataires de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Pour l’Etat, l’idée de toucher à la succession paraît improbable tant elle serait impopulaire.

La solution envisagée par l’exécutif serait, selon Les Echos, de « favoriser la conversion d’une petite partie de l’assurance-vie en rente viagère ». A condition bien sûr de « conserver les avantages fiscaux de l’assurance-vie lors de la conversion » indique le quotidien. L’épargne, très populaire, représente 1 300 milliards d’euros en France.

Seule solution ?

Cette réforme est devenue par la force des choses « la solution » pour le gouvernement. A un an des élections présidentielles, le gouvernement souhaite éviter tout nouveau prélèvement. Or les premières mesures envisagées, qui sont encore défendues par certains sénateurs de la majorité, préconisaient un prélèvement sur héritage.

D’un montant de 20 000 euros maximum, cette contribution ne concernerait que les patrimoines supérieurs à 150 000 ou 200 000 euros et servirait à rembourser une partie de l’APA touché. Selon Les Echos, qui cite une source officielle, « aucune piste n’est exclue [mais] certaines sont difficilement envisageables ».

Damien Fournier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...