Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementvendredi 10 décembre 2010 à 16h47

La réforme du PEL est votée


Le PEL redevient un produit d'acquisition immobilière
Le PEL redevient un produit d'acquisition immobilière
Le PEL redevient un produit d'acquisition immobilière (©dr)

L’Assemblée nationale a voté hier la réforme du Plan épargne logement (PEL), lors de l’adoption du projet de loi de finances rectificative pour 2010. Le nouveau prêt en ressort verdi et réaxé vers l'immobilier.

(LaVieImmo.com) - Christine Lagarde souhaitait rendre ce produit « plus attractif, plus populaire », et le recentrer davantage sur sa mission principale, financer un projet immobilier. C’est chose faite, après le vote de l'Assemblée.

Cette réforme concerne les nouveaux plans épargne logement ouverts à compter du 1er mars 2011. Ce qui va changer : le taux de rémunération sera réactualisé tous les ans, alors qu’il était resté identique depuis 2003, à 2,5 %. Le bénéfice de la prime d’épargne sera est désormais soumis à un emprunt d’au moins 5 000 euros, et le montant maximal de cette prime, de 1525 euros, ne sera accessible que pour un prêt finançant une opération d’acquisition ou de construction d’un logement vert. Le cas échéant, pour les logements dont le niveau de performance énergétique est en-deçà d’un niveau fixé par décret, la prime sera de 1 000 euros maximum.

Le PEL rendu à l'immobilier

Le nouveau dispositif a une durée de vie limitée. Il faudra dorénavant - et cela n’existait pas jusqu’alors -, souscrire un prêt immobilier dans les 5 ans. Si aucun prêt n’est souscrit à l’échéance, le PEL devient un compte sur livret ordinaire a rémunération libre. Les contributions sociales viendront ponctionner annuellement le prêt, alors qu’elles n’intervenaient qu’au bout de 10 ans jusqu’à présent.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/12/2010 à 12:34 par Prussien

    ça sent la carotte tout ça ! A plein nez !

  • 0 Reco 11/12/2010 à 21:48 par michel

    Le nouveau PEL est relativement peu intéressant pour la simple raison que les taux d'intérets pour un emprunt PEL sont supérieurs à ceux du marché et que le plafond de l'emprunt (92000€) n' a pas été révalué depuis 1992. D'ailleurs les emprunteurs ne sont pas dupes: le pourcentage de possesseurs de PEL qui souscrivent un prêt PEL est inférieur à 15%, et encore certains ne souscrivent un prêt PEL que pour récupérer la prime d'épargne!
    En ce qui concerne l'autre forme d'épargne-logement, le CEL, le plafond des prêts (23000€) n'a pas été réévalué depuis mars 1976!!! (Incroyable, mais vrai!)
    Qu'achète-t-on avec 23000€, à peine 3 m2 à Paris.
    Même pour des travaux ce montant s'avère vite insuffisant.
    Peut-être que nos parlementaires n'ont pas de problème de logement, mais il serait largement temps qu'ils (qu'elles) se rendent compte de l'urgence de réévaluer les comptes epargne logements pour les rendre appropriés à la situation actuelle. Cela fait déjà 34 ans que les plafonds de CEL n'ont pas bougé, n'attendons pas l'an 2050!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...