Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementvendredi 18 décembre 2015 à 15h20

Le patrimoine des ménages plombé par... l'immobilier


Le patrimoine des ménages stagne en 2014 à cause de la baisse des prix
Le patrimoine des ménages stagne en 2014 à cause de la baisse des prix
Le patrimoine des ménages stagne en 2014 à cause de la baisse des prix (©dr)

Après deux années de croissance "modeste", la fortune des Français a marqué le pas l'an passé, selon une étude publiée vendredi par l'Insee. Et s'il n'y a pas eu d'enrichissement, c'est que la baisse des prix de l'immobilier est passée par là.

(LaVieImmo.com) - Le coup de frein est visible. Le patrimoine des ménages n'affiche plus qu'une très légère progression fin 2014, de +0,2%, alors qu'il était en hausse "modeste" de 1,3% en 2013 et de 1,4% en 2012, selon l'Insee. La raison : la part de leur actifs "non financiers", à savoir principalement l'immobilier (logements et terrains), a diminué de façon plus marquée qu’en 2013, précise l'organisme de statistiques.

Le patrimoine des ménages s'est ainsi établi à 10.334 milliards d'euros en 2014, affecté d'une part par une baisse de la valeur du patrimoine en constructions et terrains : les mises en chantier de logements neufs et les prix de la construction ont en effet continué à se replier, "entraînant une baisse accélérée de la valeur de l’investissement en logements des ménages", souligne l'Insee.

Baisse de 1,2% sur un an

Et d'autre part, le recul des prix dans l’ancien, dévalorisant leur patrimoine et affectant au passage le nombre de transactions, précise l'Insee. Au total, le patrimoine non financier des Français s'est ainsi réduit l'an passé de 1,2 %, après – 0,7 % en 2013.

A l'inverse, leur patrimoine dit "financier" (actions, produits d'épargne, assurance-vie) a progressé en 2014, mais là encore de manière moins dynamique qu'auparavant (+3%, contre +4,2% en 2013). "Cette hausse s’explique d’abord par celle des encours détenus sous forme de contrats d’assurance-vie", qui sont restés dynamiques (+ 4,0 % après + 3,8 %). Et dans une moindre mesure l'engouement pour les livrets d'épargne (+2,1 % après + 2,5 %). Un mouvement qui devrait être moins visible cette année, dans la mesure où les ménages ont commencé à puiser davantage dans ces produits qu'ils n'y ont déposé.



Evaluez combien peut vous rapporter la loi Pinel >>

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...