Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementlundi 5 septembre 2011 à 09h13

Les SCPI ne connaissent pas la crise !


Mieux que la pierre, que l'or : la SCPI ?
Mieux que la pierre, que l'or : la SCPI ?
Mieux que la pierre, que l'or : la SCPI ? (©dr)

Les sociétés civiles de placement immobilier s’avèrent rester un placement de choix. La collecte nette de la « pierre papier » au premier semestre 2011 s’est élevée à 60 % de plus qu’à la même période en 2010, selon l’Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim).

(LaVieImmo.com) - A l'heure où les épargnants sont plus que jamais en quête du placement le plus sûr, entre l'or et l'immobilier, l'Aspim vient de sortir les derniers chiffres sur les SCPI. Une attractivité qui ne cesse de se renforcer, en dépit des aléas économiques. Arnaud Dewachter, Délégué général de l’association, estime que « 2011 pourrait constituer une nouvelle année record pour la collecte nette des SCPI, (…) Avec près d’un milliard € perçu en cette première moitié de 2011, les SCPI ont enregistré un niveau de collecte déjà supérieur à celui des années 2008 ou 2009 ».

Les SCPI Scellier font de la résistance

Les SCPI diversifiées ont augmenté leur collecte de 135 % sur cette période, tandis que les SCPI Scellier ont encore collecté 66 millions d'euros . Soit -38% par rapport au 1er semestre 2010), mais un chiffre qui reste néanmoins « remarquable pour un produit de défiscalisation principalement vendu dans les derniers mois de l’année », juge l’Aspim. A noter, enfin, que la capitalisation globale des SCPI a atteint « un niveau record de 23,444 milliards d'euros (+ 5% par rapport au 31 décembre 2010) ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 03/11/2011 à 16:19 par scaggio

    L'immobilier n'est plus un placement sûr depuis les années 2000. Dire que les SCPI ne connaissent pas la crise c'est révélateur de l'amateurisme du journaliste qui a rédigé ce texte.
    Bien sûr que si les SCPI connaissent la crise, mais c'est en décalage par rapport à l'économie. Quand une crise frappe elles subissent la crise 12 mois après.
    La crise de 2008 a été subit en 2009, la crise actuelle de 2011 sera subit en 2012.

  • 0 Reco 14/09/2011 à 11:39 par Michael

    On considère l'immobilier comme une valeur sûre car la "pierre" est réelle. Dans l'éventualité d'une décôte, à la différence d'une action, le bien sera toujours identique. C'est le plus important pour les épargnants : Avoir un toit.
    Cependant, la création de fonds spéculatif est tout autre. Permettant des avantages en matière fiscale, en matière de démembrement de propriété et de cession (parts) ce système reste néanmoins très incertain : En cas d'éclatement de ce système comment partager un ensemble immobilier entre les différents propriétaires de parts ? Il convient de redonner au mot "gestion" toutes ses lettres de noblesses et de faire attention à l'immédiateté des rendements... Ca ne dure qu'un temps !

  • 0 Reco 05/09/2011 à 10:03 par Cooh

    C'est spéculatif pour sûr, Joe !

  • 0 Reco 05/09/2011 à 09:50 par pongolo

    la déconnection d'une valeur papier avec la réalité matérielle ça s'appelle une bulle, point barre
    ça fera pssshitttt

  • 0 Reco 05/09/2011 à 09:34 par investisseur pro

    l'immobilier, un placment sur.. ahahahhahahhahahahhahahah a

    que des moutons....:)))))


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...