Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementjeudi 1 avril 2010 à 10h19

LNC sort du rouge, optimiste mais prudent


Réservations en hausse de plus de 30 %
Réservations en hausse de plus de 30 %
Réservations en hausse de plus de 30 % (©dr)

Le promoteur immobilier Les Nouveaux Constructeurs (LNC) renoue avec les bénéfices. S’il dit aborder la nouvelle année avec « ambition », le groupe met néanmoins en garde contre la fragilité d’un secteur toujours demandeur d’aides.

(LaVieImmo.com) - L’année 2009 s’est bien terminée pour LNC. Dans la continuité de l’amélioration constatée à la fin du premier semestre 2009, le groupe est parvenu à dégager sur l’exercice un résultat net de 10,9 millions d’euros, contre une perte de 45,5 millions en 2008. Belle performance également au niveau opérationnel, avec un bénéfice de 32,9 millions d’euros, en progression de 74 % sur un an. Le tout sur la base d’un chiffre d’affaires de 649,1 millions d’euros, en hausse de 25 %. « Nous avons connu une bien meilleure année 2009 », résume Olivier Mitterrand, président du directoire des Nouveaux Constructeurs. « Tout en poursuivant notre recentrage vers la France, nous avons enregistré un net rebond de l’activité commerciale, restauré nos équilibres financiers et effectué un retour à la profitabilité ».

Ambition et vigilance

Le groupe, que la crise avait forcé à réduire son portefeuille foncier dès l’année 2008, prépare aujourd’hui son développement afin d’« assurer l’activité 2011-2012 ». Dans ce contexte, 2010 fait figure d’« année de transition ». Au 31 décembre 2009, le portefeuille foncier de LNC s’élevait à 858 millions d’euros hors taxe - soit un total de 4 007 logements - en petite hausse de 5 % sur un an. En France, où se concentrent les deux tiers de son portefeuille, le groupe a signé vingt-quatre nouvelles maîtrises foncières au second semestre 2009, dont une large partie au cours des trois derniers mois de l’année. Au 31 décembre, le portefeuille français comptait 2 965 logements, pour un total de 568 millions d’euros, soit une progression de 26 % sur un an. A titre de comparaison, LNC a réduit ses portefeuilles allemand et espagnol de 45 et 27 % l’année dernière.

« Nous abordons le futur avec ambition […], dans un marché français structurellement demandeur », reprend Olivier Mitterrand. Pour preuve, la forte progression des réservations du groupe, en hausse de 33 % en valeur (563 millions d’euros) et de 32 % en volume (2 606 logements) au 31 décembre. « Le marché des particuliers, qui s’était durci tout au long de l’année 2008, s’est nettement repris [depuis], principalement soutenu par les mesures gouvernementales », au premier rang desquelles le doublement du prêt à taux zéro (PTZ) et le Pass-Foncier pour les primo-accédants, et la loi Scellier pour les investisseurs locatifs. Ambitieux, LNC se dit aussi « vigilant », précisément parce que le marché, s’il reste demandeur, est également « dépendant » de ces mesures de soutien.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...