Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementmercredi 24 février 2010 à 09h37

Nexity gâte ses actionnaires malgré une perte nette


Verse un dividende de 1,6 euro par action
Verse un dividende de 1,6 euro par action
Verse un dividende de 1,6 euro par action (©dr)

Nexity a terminé l’exercice 2009 sur une perte nette de près de 50 millions d’euros, après éléments exceptionnels. Le promoteur immobilier versera néanmoins un dividende de 1,6 euro par action à ses actionnaires. Les objectifs 2010 sont maintenus.

(LaVieImmo.com) - Le promoteur immobilier Nexity a fait état mercredi matin d’une perte nette 2009 de 49,9 millions d’euros, contre un bénéfice de 24,8 millions d’euros un an plus tôt. Ce chiffre tient compte de la dépréciation des goodwills dans le pôle Services et distribution et de la mise en équivalence de la participation de 32 % au capital de la foncière Eurosic. Sans tenir compte de ces éléments, le résultat net, part du groupe s’élève à 104,2 millions d’euros, en baisse de 21 % en comparaison annuelle.

Le groupe a dégagé un résultat opérationnel courant de 206 millions d’euros, soit, sur la base d’un chiffre d’affaires de 2 838 millions (+6 %), un taux de marge opérationnelle courante de 7,3 % - en baisse de 190 points de base.

Part de marché de 10 % dans l'immobilier résidentiel

Au 31 décembre, Nexity disposait d’une trésorerie nette de 105 millions d’euros, contre un endettement de 563 millions un an plus tôt. Cette amélioration « résulte notamment de l’encaissement en début d’année de 539,6 millions d’euros au titre de la cession des titres détenus dans le Crédit Foncier de France et du cash-flow libre généré durant l’année », explique le groupe.

Le conseil d’administration a décidé de proposer à l’assemblée générale du 12 mai un dividende de 1,6 euro par action au titre de l’exercice 2009. Le dividende sera mis en paiement le 19 mai.

Pour 2010, Nexity prévoit un chiffre d’affaires autour de 2,5 milliards d’euros, et retient l’objectif d’une marge opérationnelle courante de 7 %. Il vise une part de marché de 10 % dans l’immobilier résidentiel, sur la base d’environ 90 000 logements neufs (-10 %). Dans l’immobilier tertiaire, une « reprise progressive des commandes » devrait avoir lieu dans le courant de l’année.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...