Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementmardi 15 février 2011 à 15h22

Placement : Les SCPI ont la cote


2,46 milliards d'euros de collecte en 2010
2,46 milliards d'euros de collecte en 2010
2,46 milliards d'euros de collecte en 2010 (©dr)

La collecte des SCPI a presque triplé en 2010, selon l’Aspim. Malgré un rendement en légère baisse, les investisseurs continuent de faire confiance aux sociétés « classiques » comme « fiscales », de type Scellier.

(LaVieImmo.com) - Année record pour les SCPI. Selon l’Association française des Sociétés de placement immobilier (Aspim), la collecte nette de ces placements immobiliers non cotés a atteint 2,46 milliards d’euros en 2010, contre 870 millions d’euros en 2009. Une performance « sans précédent », selon l’Aspim, qui rappelle que « jamais depuis 25 ans ces sociétés n’avaient dépassé un total cumulé de 1,75 milliards d’euros ».

+90 % pour la collecte des SCPI Scellier

Déjà très net en 2009, l’engouement pour les SCPI Scellier ne s’est pas démenti : la collecte pour ce type de support a progressé de près de 90 % en un an, à 920 millions d’euros. Mais les investisseurs ont surtout confirmé leur confiance dans les SCPI « classiques », composées à 80 % de bureau, et dont la collecte a été multipliée par près de quatre en un an, de 379 millions à 1,5 milliards d’euros. L’attractivité des SCPI se constate également sur le marché secondaire, sur lequel il est possible d’acheter des titres avec une décote, et qui a connu une progression annuelle de 9 %, avec 417 millions d’euros de parts échangées.

Au 31 décembre dernier, la capitalisation des SCPI se montait à 22,3 milliards d’euros, en hausse de 18 % sur un an. « Cette progression sensible est corrélée aux flux de collecte qui se sont portés sur ces fonds en 2010, ainsi qu’à la valorisation du prix des parts, pour un peu moins d’1 milliard d’euros », explique l’Aspim.

Rendement en baisse mais toujours élevé

Petite déception côté rendement, avec un taux annuel de 5,6 %, en baisse de 0,40 point. Une diminution que l’association explique par « l’augmentation des prix sur le marché secondaire des SCPI à capital fixe ». Mais malgré cette baisse, le rendement des SCPI reste « particulièrement élevé dans le paysage actuel de l’épargne. Conjugué avec la faible volatilité des SCPI, il permet à ces dernières d’afficher un couple rendement-risque très attractif », conclut l’Aspim.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...