Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementmercredi 8 mars 2017 à 09h54

Un placement innovant pour aider les seniors à vieillir chez eux


Le viager solidaire, un placement sûr pour financer le maintien à domicile des seniors
Le viager solidaire, un placement sûr pour financer le maintien à domicile des seniors
Le viager solidaire, un placement sûr pour financer le maintien à domicile des seniors (©Georges Gobet - AFP)

Une société coopérative propose d'acquérir en viager le logement de personnes âgées en perte d'autonomie pour financer leur maintien à domicile. Elle s'apprête à boucler une levée de fonds record via une opération de "crowdfunding" dans laquelle tout le monde peut investir.

(LaVieImmo.com) - En France, plus de 70% des personnes âgées sont propriétaires de leur logement et pour la plupart, leur souhait le plus cher est de vieillir chez elles plutôt que dans des structures spécialisées (maisons de retraite, résidences services etc.). Mais certains retraités n'ont pas les ressources suffisantes pour continuer à assumer seuls tous les frais du quotidien. En moyenne, la pension atteint en France près de 1.300 euros par mois, selon des chiffres de la Drees, le service statistiques du ministère des Affaires sociales.

Forte de ce constat, la Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) "Les 3 Colonnes" propose depuis 2013 de financer le maintien à domicile des seniors en perte d’autonomie, financière ou sociale grâce au viager solidaire. Concrètement, la coopérative se porte acquéreur des logements occupés par les bénéficiaires, appelés aussi "crédirentiers".

En contrepartie, ils perçoivent au moment de la vente un bouquet représentant une fraction du prix total du logement ainsi qu'une rente mensuelle. Un complément de revenus qui leur permettra de rester chez eux, et de conserver leurs liens sociaux.

Au décès de la personne âgée, la coopérative peut revendre ou mettre en location le logement, et ainsi se créer une source de revenus. Toutefois, "le but n'est pas de créer de la richesse mais un modèle économique qui offre la garantie d’un équilibre satisfaisant entre les intérêts du crédirentier et ceux de la coopérative", explique Sébastien Tchernia, fondateur et président du Conseil des 3 Colonnes.

Un placement sûr pour les épargnants

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Pour financer l’acquisition de viagers occupés, la SCIC utilise les revenus issus des transactions immobilières, mais a également recours au financement participatif. La coopérative a ainsi lancé une collecte de fonds auxquels les investisseurs peuvent participer via la plateforme de crowdfunding Let It Seed. Elle a déjà levé 3,3 millions d’euros, soit quasiment l’objectif fixé au départ (3,4 millions d'euros). Une opération à succès que cette coopérative compte bien renouveler.

Mais qui sont ces investisseurs? "Il s’agit le plus souvent de particuliers ou de professionnels qui veulent protéger leur capital mais surtout savoir où va leur épargne, indique Sébastien Tchernia. De plus, c'est un placement sécurisé dans la mesure où nous sommes propriétaires des actifs immobiliers".

Et pas question pour le dirigeant de parler de rendement ou de dividende pour ceux qui seraient tentés d'investir à des fins spéculatives. "Les financeurs solidaires ont seulement la garantie de récupérer leur capital de départ, augmenté d'un intérêt maîtrisé comparable à celui offert par le Livret A (0,75%)", précise le fondateur.

Un investissement solidaire

Plus qu'un placement, il s'agit d'un investissement solidaire auquel les seniors participent eux-mêmes. En effet, "ils vont agir pour leur propre maintien à domicile en comptant moins sur l’aide des caisses collectives", ajoute Sébastien Tchernia.

Dans un rapport publié en juillet 2016, la Cour des comptes estime à environ 10 milliards d'euros (valeur de 2011) les coûts liés à la perte d'autonomie des personnes âgées résidant à domicile, financés par la Sécurité sociale à hauteur de 4,7 milliards, les départements (4,2 milliards), l’État (0,3 milliard), et les ménages (0,9 milliard). Selon ses calculs, le coût du maintien à domicile devrait atteindre 17,3 milliards d'euros en 2060. En un peu plus de trois ans, la SCIC Les 3 Colonnes a financé l'acquisition d'une soixantaine de biens en viager occupé.

Notre guide gratuit sur la loi Pinel pour réduire vos impôts >>

Julien Mouret - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...