Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementlundi 19 avril 2010 à 12h52

Une vingtaine de candidats à la reprise de Foncia


(LaVieImmo.com) - Les candidats au rachat de Foncia ne manquent pas. Selon La Tribune, « quinze à vingt » fonds d’investissement étudient la reprise du numéro un français de l’administration de biens, mis en vente par le groupe bancaire BPCE. Le quotidien, qui rappelle que les enchères devraient débuter dans un mois, cite, en vrac, les noms de Bridgepoint, Eurazeo, CVC, TPG, KKR, LBO France, Axa PE, Carlyle, Cinven, Permira ou Charterhouse.

Mais ça n’est pas tout. « Le nom du promoteur Promogim circule », poursuit La Tribune, tandis qu’Altarea Cogedim « regarderait aussi le dossier ». Citya, numéro quatre de l’administration de biens, serait également sur les rangs, même si « certains s’interrogent sur sa capacité financière ». Et si un rachat de Foncia par Nexity, maison mère de l’administrateur Lamy, semble impossible du fait de ses liens avec BPCE (qui en détient 40 % du capital), il n’est pas exclu que le promoteur intervienne dans un deuxième temps. « Si un fonds l’emportait, Nexity pourrait par la suite envisager de lui apporter Lamy pour accroître encore sa part de marché dans les services immobiliers », indique La Tribune, citant une source non identifiée. Une hypothèse cependant qualifiée de « très théorique ».

Reste la question du prix. Toujours selon La Tribune, BPCE envisagerait de vendre sa filiale pour 750 millions d’euros, « prix auquel la société est inscrite dans ses comptes, après dépréciation ». Problème : les fonds ne seraient pas prêts à dépenser plus de « 500 à 600 millions ».

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 11/05/2010 à 11:51 par Remi

    Quelle tristesse de voir une entreprise aux pratiques aussi détestables que Citya mettre la main sur une nouvelle agence, et pourvu qu'un jour les français se révoltent contre ces pratiques abusives. Cette agence étant la propriété d'un ancien ministre, toute la justice est derrière elle, mais j'espere de tout coeur une révolution qui mettrait cette kleptocratie a terre


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...