Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierjeudi 14 février 2013 à 13h16

1 Français sur 2 voudrait déménager pour se rapprocher de son travail


Les Français tentés par le déménagement pour passer moins de temps dans les transportsLes Français tentés par le déménagement pour passer moins de temps dans les transports (©Wikimedia Commons)

Les Français sont tentés de déménager pour passer moins de temps dans les transports, selon une enquête réalisée pour PAP. Une situation qui concerne davantage de locataires que de propriétaires.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

(LaVieImmo.com) - Les Français sont enclins à changer de résidence principale pour être plus prêt de leur travail. En cause, le temps de trajet dans les transports : 35,5 % des Français y consacrent une demi-heure à une heure par jour, selon l’enquête. Ils sont même 26 % à y passer « entre 1 et 2 heures et 12 % plus de deux heures quotidiennes ». Mais peu ont l’opportunité de déménager : 21 % des personnes interrogées déclarent en effet ne pas en avoir les moyens, tandis que 15,4 % « ne trouvent pas d’offre sur le marché qui corresponde à leurs attentes ». Les propriétaires semblent plus satisfaits de leur situation (61,1 % d’entre eux), contre seulement 35,1 % pour les locataires. En revanche, 63 % des Français ne souhaitent pas changer de travail pour se rapprocher de leur domicile, précise l'étude.

Ceux qui dépensent le plus en transports compensent sur le budget logement

Le budget alloué aux transports est de façon générale jugé top élevé par 47 % des particuliers. Un tiers d’entre eux déclarent dépenser entre 100 et 300 euros par mois, et 8 % « plus de 300 euros ». Or, PAP met en lumière que les personnes qui dépensent le plus en transports ont un budget logement légèrement inférieur : « Ils sont ainsi 71.5% à dédier moins de 35% de leurs revenus au logement, contre 65% de l’ensemble des sondés ».

Comme pour le transport, enfin, 49 % des Français estiment que leur budget logement est trop important. 35 % des opinions y consacrent 25 à 35 % de leurs revenus. Un taux qui passe à 50 % pour 11 % des personnes interrogées. « Les économies réalisées sur le logement en choisissant de vivre plus loin des bassins d’emplois sont compensées par des coûts de transport plus élevés, et des temps de trajet plus longs », analyse Jean-Michel Guérin, directeur du groupe PAP. Et de conclure que « les projets d’urbanisme et de transports en commun qui se décident à l’heure actuelle devraient avoir pour vocation de fluidifier cette situation, y compris dans les territoires très enclavés et les zones foncières tendues ».

André Figeard - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 19/02/2013 à 09:52 par hé-hé

    tout va très bien madame la marquise...

    La logique de MisterHadley ne marche pas à Paris. Et le prix compte beaucoup. Un 2p de 45m2 qui coûte 350 000 va te coûter en mensualité de crédit 1800 par mois sur 25 ans à 3,70%. Hors assurance.
    Le même 2p ne pourra jamais se louer à ce prix. Donc l'autofinancement par le loyer c'est un mythe à Paris...

  • 1 Reco 18/02/2013 à 19:06 par MisterHadley

    C'est la réalité, et non "une bétise", informes toi.

    ;)

    Si ta SCI est propriétaire de ta RP, pourquoi voudrais tu justement vendre, même si tu as l'obligation d'aller bosser ailleurs..?

    Ta SCI reste toujours propriétaire de ta RP, qui sera donc louée à quelqu'un qui sera bien content de trouver ainsi un logement à la location...

    Le loyer encaissé par la SCI, continue de financer ce logement-là, qui n'est plus ta RP, et toi, tu peux habiter là où tu auras la nécéssité d'avoir ta nouvelle RP, toujours acquise par ta SCI... Et ainsi de suite.

    Donc, PERSONNE n'est OBLIGE de vendre, même à l'arrache d'une mutation ou d'un divorce, etc, etc...

    Il suffit d'acheter en prenant bien le temps de la reflexion et de ne surtout pas se focaliser sur les débats stupides et inutiles sur les prix, qu'ils soient à la hausse ou à la baisse, ça n'est en réalité que secondaire.

    Message édité 18/02/2013 à 19:10

  • 0 Reco 18/02/2013 à 18:12 par Pigeons

    "PERSONNE n'est OBLIGE de vendre" : tu crois vraiment à cette bêtise? dans le même genre, personne n'est obligé d'acheter, et ça n'a pas empêché l'euphorie immo.

    si la baisse se poursuit, obligé de vendre ou pas, tout le monde voudra le faire pour perdre le moins possible...

  • 1 Reco 18/02/2013 à 17:23 par MisterHadley

    L'usurpateur devrait déjà apprendre les bases élémentaires de l'immobilier...

    Lorsque l'on acquiert sa RP, on le fait intelligemment, par l'entrefait d'une SCI, par exemple, qui te permet alors, si nécessaire, ou choisi, de changer de RP, sans avoir la moindre obligation de vendre...

    Alors, au lieu de te plaindre toute la journée, commence déjà par apprendre ce qu'est vraiment l'immobilier, domaine des plus complexes et où pléthore de possibilités sont une réalité, et non une pensée exclusivement binaire et manichéenne comme la tienne.

    PERSONNE n'est OBLIGE de vendre, dès lors que l'on a acquis avec reflexion, et non comme si on "jouait au casino"... ;)

    Message édité 18/02/2013 à 17:25

  • 0 Reco 15/02/2013 à 09:23 par antoine

    faut dire aussi cher raz la casquette, que les entreprise sont vraiment debile de s'isntaller en region parisienne car elle croit que cest mieux pour leur image.. sauf que, leur employés sont moins rentable , car crevé des transports, et elles paient des sommes astronomiques pour louer les bureaux!

  • 0 Reco 15/02/2013 à 09:21 par antoine

    "
    Oui, j'en ai marre de faire 4 à 5 heures de transport dans des rames dégueulaces avec des covoyageurs qui puent. Mais je n'ai pas d'autre choix pour assurer la survie de ma famille."

    voila qui est bien dit.... on est au moins deux! On dirairt qu'il y en a qui se lavent tous les 36 du mois, sans parler des cons qui toussent fort , bouche ouverte, haleine de chacal, se croyant tout seul putain t'as envie des les frapper ces co...

  • 2 Reco 14/02/2013 à 17:43 par RasLaCasquette

    Ce genre d'article a le don de me casser les pieds. Le problème est fondamentalement extrêmement simple: Paris est le centre de l'Univers. Hors de Paris, point de salut

    Il serait d'arrêter les anneries et plutôt que de se focaliser sur le nombril de la france, engager les actions indispensables à une décentralisation à marche forcée.

    Oui, j'en ai marre de faire 4 à 5 heures de transport dans des rames dégueulaces avec des covoyageurs qui puent. Mais je n'ai pas d'autre choix pour assurer la survie de ma famille.

    Lorsque je vois l'énergie et le temps perdu par des députés à légiférer sur des futilités (mariage gay dont je n'ai strictement rien à faire), je pense qu'il serait temps que nos politiques se mettent au boulôt et aient l'audace de s'attaquer à des problèmes qui concernent une beaucoup plus grande proportion de la population: chomage, economie, retraite et décentralisation.

    La centralisation jacobine est hélas loin de s'arrêter. C'est parfaitement scandaleux, anachronique, source de stress, d'inéquité.

    STOP A LA BETISE !

  • 1 Reco 14/02/2013 à 13:45 par MisterHadley

    "Une situation qui concerne davantage de locataires que de propriétaires."

    C'est sûr que la question ne se pose plus pour les ruinavie qui en ont pris dernièrement pour 25 ou 30 ans. Assignation à résidence et pour un bon moment pour ces imprudents.