Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 9 septembre 2010 à 09h28

72 % des français font confiance à leur syndic de copropriété


Le syndic jouit aujourd'hui d'une meilleure réputation que par le passé
Le syndic jouit aujourd'hui d'une meilleure réputation que par le passé
Le syndic jouit aujourd'hui d'une meilleure réputation que par le passé (©dr)

Les français renouent avec leurs syndics. S’ils préfèrent pour les grosses copropriétés les syndics professionnels aux syndics bénévoles, 72 % des copropriétaires leur font globalement confiance.

(LaVieImmo.com) - Les syndics de copropriété ont souffert pendant longtemps d’une crise de confiance, qui a atteint sans doute son paroxysme durant l'affaire Urbania. A en croire une étude réalisée par TNS Sofres pour Nexity sur un échantillon de 451 propriétaires, il n’en est plus rien. Les qualités de gestionnaire des syndics ne sont pas remises en question pour 75 % des sondés, bien que 47 % estiment que leurs honoraires soient « trop élevés », contre 44 % à les juger « raisonnables ». Les copropriétés de moins de 15 appartements choisissent plus facilement un syndic bénévole, pour 41 % des sondés. Lorsque la copropriété passe à plus de 16 appartements, et au-delà de 100, ils sont respectivement 79 et 72 % à souhaiter qu’un syndic professionnel prenne en charge l’immeuble.

50 % d'insatisfaits pour la diminution des charges

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

71 % des copropriétaires ont une meilleure image de leur propre syndic que sur l’ensemble de la profession, et 72 % sont prêts à leur faire confiance, selon l’étude. Le taux de satisfaction varie davantage en fonction des tâches du syndic : pour la gestion de l’hygiène, l’organisation des assemblées générales, l’entretien général, la gestion de la sécurité et la rénovation de l’immeuble, il est de 70 %. Toutefois, les opinions sont plus contrastées lorsqu’il s’agit de la diminution des charges : 47 % de satisfaits contre 50 % d’insatisfaits.

Le sondage révèle toutefois un problème des « transparence des comptes », dans la mesure où de nombreux copropriétaires ne comprennent pas bien la répartition des charges payées au syndic. Une confusion encore importante semble régir ce domaine, car 36 % des personnes interrogées considèrent que ces montants correspondent autant à des charges qu’à des honoraires, quand d’autres considèrent même qu’il s’agit principalement d’honoraires. Plus grave, 10 % d’entre elles ne savent pas du tout à quoi correspondent ces facturations, conclut l’étude.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/02/2013 à 19:14 par moi

    le syndic de ma copropiété est également GIEP. Toutes les sociétés qui interviennent sur la copropriété (jardiniers, ménages, etc...) leur appartient... Juste à savoir que ce syndic nous a été imposé (99% de nouveaux propriétaires) ainsi que bien sûr leurs sociétés d'interventions. Personnel faisant le ménage très bien, changer il y a 3 mois contre d'autres... et depuis ce changement, bizarrement de multiples cambriolages dans la copropriété (sachant que ces "hommes de ménages" sont bizarres et regardent beaucoup quand les gens sortent de chez eux et reviennent, ainsi que leurs noms sur les boites aux lettres une fois que ceux-ci ont retiré leur courrier...

  • 0 Reco 18/10/2010 à 18:29 par pomar.sebastien@gmail.com

    Je rejoins totalement "virtuasyndic" si la confiance n'est plus d'actualitée il faut changer de syndic, ayant le statut de président du conseil syndical et vérifiant méticuleusement les faits et gestes de mon syndic (GIEP) je peux vous assurer qu'il respecte bien le contrat, j'ai totalement confiance en lui. Nous avons jamais eu de problème, cela fait maintenant 5 ans que nous sommes liés, que dire de plus mis à part "pourvu que ça dure" !! je vous souhaite bon courage pour vos futures recherches si vous changez de syndic !

  • 0 Reco 24/09/2010 à 19:21 par virtuasyndic

    désolé du délai de ma réponse mais je n'avais pas été avisé de votre réponse.
    Ce que je souhaite vous dire c qu'il vous faut absolument changer de syndic si la confiance n'existe plus
    la loi permet de changer facilement de syndic et c pour cela que je vous dis que globalement les copropriétaires sont contents de leur syndic
    le métier de syndic devient malheureusement très difficile car la demande des copropriétaires n'est pas en adéquation avec les logiques de rentabilité (le capitalisme je crois que ca s'appelle... ;-) ) que tout syndic doit rechercher (petit ou gros), s'il veut survivre.
    En fait ce métier serait bien dans un cadre strict
    comme les notaires, huissier ou autre médecin (numerus clausus)
    avec un nombre max de professionnels
    mais là nous avons la concurrence des agents immobiliers (qui ne vivent plus avec leur vente)
    des banquiers (foncia, lamy,...)
    de n'importe quel diplomé bac+4 qui peut obtenir une carte de gestion et s'installer
    avec un environnement législatif DELIRANT (c au minimum deux ou trois fois par an que les textes changent en copro...)
    et tout ca a expliquer a des copropriétaires après leur avoir demandé des sous tout au long de l'année, y compris pour le voisin qui ne paye pas...

    Donc en gros, moi ce que je disais c, aimons nous les uns les autres et faisons avancer ce métier au bénéfice de tous
    mais si vous n'êtes pas content de FONCIA, surtout n'hésitez pas à vous séparer d'eux (en fait c aussi plus complexe car chez foncia, d'une agence à l'autre, d'un gestionnaire a l'autre, tout change...)

  • 0 Reco 15/09/2010 à 15:31 par Jerome

    Cher virtuasyndic,vous ne m'avez pas compris. Je ne vous parle pas de querelle de voisinage ou d'un problème avec le plombier, je vous parle d'une agence FONCIA qui ne réalise pas la base de son travail en commetant des fautes graves. Le CS a évalué entre 2500 et 3000 euros en 2009 les fautes commises par l'agence, soit plus de 5% du budget. L'agence et le directeur départemental de Foncia ont reconnu une partie des erreurs, sans pour autant corriger le tir en 2010 ( ils espéraient qu'on allait probablement arrèter de les controler, c'est loupé ).Quand je vois le directeur départemental qui ne fait pas le nécessaire pour arrèter cela, j'ai la faiblesse de penser qu'on n'est pas les seules VICTIMES ( Foncia gère plus de 1000000 de lots ).
    Cher virtuasyndic, vous rajoutez au premier syndic français "pas très compétent", le 3eme Urbania qui croule sous 500 millions d'euros de dettes pour avoir trop " joué " avec l'argent de leurs clients ( Urbania gère 400000 lots ), vous comprenez que je ne partage pas du tout votre chiffres de 99% des syndics qui respectent les contrats, et que le cas de ma copropriété n'est pas isolé, loin de là.
    Je reconnais que le comportement des gros syndics qui recherchent la performance masque le travail sérieux de quelques syndics indépendants ( très difficile à trouver ).
    Votre monde de mesure, de tolérence et de respect mutuel dans les copropriétés, CELA FAIT REVER........

  • 1 Reco 13/09/2010 à 20:54 par virtuasyndic

    jerome
    ne fait pas de votre cas une généralité !
    plus de 10.000.000 de français vivent en copropriété
    le degré d'exigence est très variable et il faut déterminer une "norme", un travail normal qu'un syndic doit effectuer.
    Lisez le contrat qui vous lie a votre syndic et vous verrez qu'il le respecte à plus de 99%
    qu'ensuite il ne vérifie pas l'intervention du plombier ou gère mal un problème de voisinage, c fréquent, et mal interprété par ceux qui en font les frais...
    En bref, la copropriété doit être un monde de mesure, de tolérance, et de respect mutuel.
    Ainsi nous pourrons faire avancer les choses.

  • 1 Reco 09/09/2010 à 22:47 par Jerome

    Vos chiffres sont très obtimistes. La vraie question serait de savoir sur les 72% qui font confiance, combien controle vraiment le travail réalisé par leur syndic. Je suis moi meme président du conseil syndical de ma copropriété, ou tout le monde était content du travail réalisé par notre syndic, car tout le monde avait une confiance AVEUGLE en notre syndic.
    Lorsque j'ai pris la présidence, j'ai très rapidement mis en évidence un travail baclé, des fautes professionnelles dans la gestion de la copropriété, un syndic qui n' hésitait pas à mentir voir meme à inventer des lois pour se faire de l'argent.
    Bref, la situation aujourd'hui s'est fortement dégradée, la confiance dans le travail du syndic est NULLE ( Je précise que ce syndic est le plus GROS de France)
    Bilan: VOS chiffres, JE N'Y CROIS PAS.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...