Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 2 juin 2010 à 15h48

Apparu veut faciliter le maintien des seniors à domicile


Douze propositions pour un défi majeur
Douze propositions pour un défi majeur
Douze propositions pour un défi majeur (©dr)

Douze propositions ont été remises mercredi au gouvernement pour « adapter l’habitat au vieillissement de la population ». Deux d’entre elles devraient être appliquées rapidement.

(LaVieImmo.com) - Cela fait plusieurs mois que Muriel Boulmier, directrice générale du groupe Ciliopée et présidente du groupe de travail « évolutions démographiques et vieillissement » de la Fédération européenne du logement social (Cecodhas), planche sur l’adaptation de l’habitat aux besoins d’une population vieillissante. Chargée de rédiger un rapport sur la question par le ministère du Logement, elle a remis ce matin à Benoist Apparu douze propositions visant à « répondre à ce défi majeur ».

Repérer et définir les besoins d'adaptation des logements

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Entre autres suggestions, le rapport préconise la mise en place d’une « grille d’évaluation des risques à domicile », le développement de « l’habitat intergénérationnel », ou un aménagement du prêt viager hypothécaire, dont le marché est actuellement jugé « trop étroit » pour répondre à l’urgence de la situation. Plus ambitieux encore, le rapport de Muriel Boulmier recommande de transférer le crédit d’impôt ouvert aux personnes âgées à leurs descendants ou collatéraux finançant des travaux de « maintien à domicile ».

Mais ce sont deux propositions qui ont plus particulièrement retenu l’attention de Benoist Apparu. La première vise à développer, notamment en milieu rural, le repérage et la définition des besoins d’adaptation des logements. « Avant d’intervenir sur l’habitat, il est nécessaire d’accompagner les personnes âgées dans la définition de leurs besoins et leur apporter des propositions concrètes pour bien vieillir chez soi », indique le ministère dans un communiqué. L’Agence nationale pour l’habitat (Anah) est chargée de superviser la mise en œuvre de cette proposition, qui pourra s’inscrire dans « le cadre du repérage prévu pour lutter contre la précarité énergétique », poursuit le ministère.

Une seconde proposition du rapport devrait être mise en œuvre rapidement, qui prévoit « la structuration d’une offre de travaux adaptés ». Une labellisation des professionnels du bâtiment est à l’étude, en collaboration avec la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb). « Cette reconnaissance professionnelle permettra de rassurer et de protéger les personnes âgées grâce à des engagements de la part des artisans », explique le ministère, qui promet « de nouvelles garanties de maîtrise de la qualité, des délais et des coûts » aux occupants.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...