Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 19 avril 2013 à 12h37

Ascenseurs : Cécile Duflot devrait trancher "avant la fin du mois"


Cécile Duflot devrait se prononcer "avant la fin du mois"
Cécile Duflot devrait se prononcer "avant la fin du mois"
Cécile Duflot devrait se prononcer "avant la fin du mois" (©dr)

Selon nos informations, la ministre du Logement fera « très prochainement » l’annonce d’un éventuel report de la loi de sécurité des ascenseurs.

(LaVieImmo.com) - Une décision très attendue. Cécile Duflot fera l’annonce d’un probable report de la deuxième tranche de travaux sur les ascenseurs « très prochainement, probablement avant la fin du mois », a annoncé à LaVieImmo.com une source proche du ministère. L'éventuelle prolongation de cette échéance, plébiscitée par les copropriétés, devait déjà être confirmée à la mi-mars. Prévue pour juillet 2013, la mise aux normes serait ainsi être repoussée à juillet 2014. Pour rappel, la loi de sécurité des ascenseurs existants de 2003 prévoit trois paliers de mise aux normes des ascenseurs, dont le premier, destiné à prévenir les accidents les plus graves, est intervenu en 2010. Le dernier est prévu pour 2018.

Désaccord sur les coûts

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

La ministre pourrait donc acter un moratoire sur la précision d’arrêt des ascenseurs, mesure la plus importante de cette deuxième batterie de travaux. Or, les copropriétés jugent les coûts de cette mesure trop importants : entre 15 000 et 19 000€ pour le seul réglage du décalage de seuil, destiné à éviter 40 % des accidents selon la Fédération des ascenseurs.

« Les ascenseurs visés par l’échéance 2013 ont, pour la plupart d’entre eux, plus de 30 ans et sont potentiellement dangereux sans surveillance ni action immédiate », insistent les ascensoristes de la Fiebca, qui jugent que ce report est « un leurre pour les copropriétaires ». Concernant le coût élevé des travaux, le groupement ajoute que les copropriétés risquent d’être pénalisées par le relèvement de la TVA de 7 à 10 % dans le bâtiment. Faux, rétorque l’Association des responsables de copropriété (Arc) : « Si la concurrence joue et si l’on évite les dispositifs coûteux et inutiles, ce n’est pas 3 % que l’on va perdre, mais 30 % que l’on va gagner ». Verdict d'ici quelques jours.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/05/2013 à 19:44 par Loi_SAE

    Notre petit immeuble des années 70 dispose d’un ascenseur qui dessert six appartements sur trois étages (RdC : hall entrée, locaux techniques, caves, garage à vélo). Immeuble et ascenseur sont parfaitement entretenus. Ancien mais d’aucune manière vétuste, il peut arriver que l'ascenseur ait une précision d'arrêt qui dépasse de quelques mm les fatidiques 2 cm requis (mesures effectuées). Techniquement, pour un faible nombre d'étages un simple réglage suffit pour contenir toute dérive, ce à quoi nous veillons avec notre ascensoriste mainteneur sans aucun problème depuis toujours. Notre type d'ascenseur est contraint par la loi SAE à l'installation d'un variateur : coût 17.000 Euros, soit près de 3.000 Euros pour chacun des 6 copropriétaires retraités au fallacieux prétexte d'améliorer la sécurité !…
    Pourquoi un montant si élevé ? Et bien parce que l’installation d’un variateur entraîne une modification de la connectique, et donc le remplacement de l'ensemble du réseau filaire, y compris les platines de commande ascenseur et paliers. Même le téléphone de secours existant qui répond aux critères de la loi SAE se doit d’être remplacé car intégré dans la nouvelle platine de commande ascenseur. Bien joué les ascensoristes, vous avez réussi à peindre les lunettes de nos législateurs avec brio !
    Comment gérer le quotidien des irrégularité du sol, les marches?
    Bonne nouvelle que le Ministère du logement prenne conscience de l'impact démesuré d'une loi inspirée d'une nouvelle norme NF EN 81-70 transposée à l’ancien. Cela conduit aux excès et dérives techniques et financières décrites ci-dessus pour le plus grand bonheur des ascensoristes qui agitent le spectre de la sacro-sainte sécurité. Craignant qu’un moratoire ne vienne modifier le critère de précision d’arrêt, sans pudeur aucune ils osent ajouter le chantage à l'emploi menacé dans leur profession. Alors, l’enjeu est-il bien notre sécurité ou plutôt satisfaire à un appétit commercial ?

  • 0 Reco 30/04/2013 à 10:21 par libertad46

    Mi-Mars, puis fin mars, puis fin Avril....La fin Avril c'est....Aujourd hui !
    Mme Duflot est elle si occupée pour ne pas signer un décret d une page ????

    Espérons au moins que la précision d arrêt sera supprimé pour les immeubles ou l ascenseur n'est accessible qu après des marches d escalier !!!

  • 0 Reco 23/04/2013 à 16:19 par MisterHadley

    Mais tout "retard" est bon à prendre pour elle et ses semblables...

    Un mois de "retard", c'est un mois de très gros salaire en plus de "durement" gagné à ne rien faire, sinon d'être "en retard"...

    ;)

    Message édité 23/04/2013 à 16:19

  • 0 Reco 23/04/2013 à 15:57 par libertad46

    Soeur Anne, ne vois tu rien venir ?....Toujours rien de chez Duflot.....1 mois1/2 de retard déjà!

  • 0 Reco 21/04/2013 à 01:26 par libertad46

    Il n y a pas de lobby de propriétaires !!!
    je suis petit copropriétaire d'un type 3 (100.000€).
    La précision d 'arrêt de 1cm au lieu de 1cm à 2cm coute 15.000 € !!! Un boitier électrique appelé "variateur de fréquence (20cmx10cm) et facturé à ce prix là par 4 ascensoristes déjà condamné par Bruxelles pour entente illégale .
    Notre ascenseur est accessible seulement après 8 marches de 18cm, alors ? Si vous montez 8 marches de 18cm vous pouvez "montez" 1cm ....!
    Les Travaux de sécurité ont été fait en 2010 pour 9.000€ -aucun accident depuis- !
    Les travaux de sécurité pour 2013 sont de 1500 €, le reste c'est à dire "l'arnaque" c'est la Précision d'arrêt" (15.000 € dans la poche de 4 société à capitaux étrangers !
    Pendant ce temps notre copropriété ne fera plus de travaux pendant 5 ans avec les artisans Français .Plus d interphone, Façade, goudronnage de la cour....etc....
    Les immeubles comme le notre doivent être dispensé de la "précision d'arrêt" !
    @michel mouillard" quand on se sait pas, on ne commente pas et on ne dénigre pas .

  • 0 Reco 19/04/2013 à 20:16 par Michel Mouillart

    Ben alors... ça va être reporté, le lobby des propriétaires est devenu très puissant...

  • 2 Reco 19/04/2013 à 17:15 par libertad46

    Le mois dernier déjà...
    Mme Duflot devais décider a mi-Mars, maintenant fin avril...nous y sommes...Alors ?
    Les ascensoriste ont droit de "suppositoiriser" les copropriétaires ou la précision d'arrêt dans les immeubles ou l'ascenseur n'est accessible qu'après des marches est abandonné ? ( La logique doit prédominer sur les 4 sociétés étrangères qui nous plument !)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...