Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 8 août 2011 à 15h40

Bientôt le krach immobilier ?


L'immobilier virera-t-il lui aussi au rouge ?
L'immobilier virera-t-il lui aussi au rouge ?
L'immobilier virera-t-il lui aussi au rouge ? (©dr)

Le mot « récession » est présent dans tous les esprits, après que l’agence d’évaluation financière Standard & Poor’s a annoncé vendredi que les Etats-Unis ont perdu leur précieux triple A. Et si la France reste pour l’heure stable et garde sa notation, la crainte d’un krach immobilier en France est ravivée avec le plongeon de la Bourse. Etat des lieux de l’ensemble des indicateurs du secteur.

(LaVieImmo.com) - Le contexte international laisse place à une vive inquiétude, alors que l’on craint le pire pour les marchés financiers mondiaux. En cas de récession, le krach immobilier tant redouté, pourrait avoir lieu. Mais qu’en est-il de la conjoncture immobilière en France ? De nombreux aspects de ce secteur - crédit, ventes de logements, prix ou valeur locative -, présentent des risques. L’incertitude reste sans doute le maître mot.

Recul des ventes

La Fédération des promoteurs immobiliers fait état aujourd’hui d’une contraction de 17 % des ventes de logements neufs au deuxième trimestre 2011 par rapport à la même période en 2010. Mais dans le même temps, les prix ont continué à progresser, de près de 10 % en un an. Les effets cumulés de « l’augmentation de la qualité des logement » et de la baisse de l’avantage Scellier, appelé à être raboté davantage au gré de la chasse aux niches fiscales. Côté ancien, les transactions ont baissé de 4 % en Ile-de-France entre le premier trimestre 2010 et le premier trimestre 2011, selon les Notaires franciliens.

Les taux de crédit, bien remontés

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Après une forte hausse au début de l’année, le mois de juillet est resté stable par rapport à juin, indiquait le 1er août dernier l’Observatoire Crédit Logement. Des taux qui demeurent comparables à leur niveau « de l'été 2006 lorsque le marché était en pleine expansion », appuyait l’organisme. Et la production de crédit de se maintenir également au premier semestre, bien qu’en décélération de croissance. « Le taux de croissance de la production ralentit, c’est un fait, mais quoi de plus normal à un tel niveau d'activité ? », faisait part fin juillet à LaVieImmo.com Michel Mouillart, professeur d’économie à l’Université Paris X.

L’écart se creuse dans les prix

Les prix commencent à baisser dans certaines villes de taille moyenne, selon les données publiées par les Notaires de France. Ainsi, Cassis perdait 15 % au premier trimestre, Nevers 13 % ou encore Auxerre 8 %. Mais la plupart des grandes villes restent haussières. Paris dépasse les 8 000€/m², et prend +22,7 % sur un an. « A moins qu’un vaste programme de construction soit mis en œuvre en Île-de-France, je ne vois pas comment les prix pourraient baisser durablement », livrait fin juillet Maître Thierry Delesalle, notaire dans le 1er arrondissement. Sur ce point, Laurent Pinsolle, membre du parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la République, estime pour sa part que « les prix doivent baisser. Il faut faire cesser la hausse et donc la bulle». Le moyen d'y parvenir ? « Réduire les aides fiscales, qui ne font qu'alimenter la hausse ».

Une position délicate

Enfin, il faut noter que la France demeure l’un des pays où l’immobilier est le plus surévalué au monde, derrière l’Australie et Hong Kong, selon une étude publiée par The Economist. A la troisième place, l’hexagone obtient un taux de surévaluation de 48,0 %. C’est l’écart entre le prix des biens vendus et leur valeur locative, en tenant compte des services fournis. La surévaluation est alors observée en comparant l’inadéquation des deux.

Retrouvez les prix immobiliers au m² par villes

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 12/09/2011 à 16:17 par boursococo

    il y aura un krach quand on se mettera à construire plus de logement qu'on réussi à faire venir d'étranger!

  • 0 Reco 06/09/2011 à 23:54 par Totoroto

    S'agissant de l’inadéquation entre valeur locative et prix d'achat - regarder la Chine. A Shanghai c'est complétement délirant. Il faut plus de 50 ans pour rembourser le principal (hors intérêts). HK a cote c'est gentillet car les loyers sont bien plus élevés.

  • 0 Reco 06/09/2011 à 23:19 par investisseur pro

    ben oui! Merci fillon

    ahahhahahhahahhahahhahahh ahahahhha

    aahahahahahhahahhahahahha hhaa
    \oohohohohohoohoohohoh

  • 1 Reco 06/09/2011 à 16:18 par wointak

    L'immo est devenu le placement le plus spéculatif après treize an de hausse, et le moins rentable pour le risque correspondant. C'est aussi le moins liquide. Bien sûr ça ne baisse jamais...

  • 1 Reco 06/09/2011 à 15:28 par azteque

    ça me fait rire ceux qui attendent le Krach .....generalement ce st ceux qui attendent ça depuis des années .......le Krach dans le cher ou la creuse oui mais surement pas a Paris en meme encore en Ile de France .....pour penser le contraire il faut vraiment pas bcp réfléchir ....le marché la regle c est l offre et la demande ...........tant qu il y aura aussi peu d offres , les prix ne baisseront pas durablement ........................

  • 0 Reco 31/08/2011 à 11:59 par chrisoro

    "le krach immobilier tant redouté" ???

    Au contraire vive le krach immobilier pour redonner du pouvoir d'achat au français.
    Les français n'attendent que ça les soldes sur l'immobilier !!!
    Je ne connais personne autour de moi qui redoute le krach immobilier. Que des gens souhaitant acheter et trouvant les prix trop élevé !

  • 2 Reco 30/08/2011 à 17:12 par bidule

    Evidemment qu'il va y avoir un krach immobilier et il va être sanglant dans les régions les plus chères (Paris et PACA) tout comme dans les années 90. Moi j'en paie des impôts et beaucoup. Aucune banque ne me refuse de prêt mais il est hors de question que je me fasse pigeonner. Pour info je suis en PACA justement. J'ai été harcelé par les promoteurs qui m'ont relancé je ne sais combien de fois. Et chose qui n'arrivait jamais dans le département où je suis, j'ai aussi été relancé par les AI. C'est marrant quand même. Mais voilà, j'hésite. Qu'est-ce que je vais faire d'une boite à savon dans le Sud alors que pour le même prix( même en ce moment) je peux m'offrir une belle maison de 200 m2 avec piscine et jardin paysagé en changeant pour une région plus calme et plus propre.
    Le PTZ? oui j'y ai droit, mais c'est du flan car dans le neuf et dans l'ancien cela a fait grimper les prix.
    Qui est-ce qui finance le PTZ? C'est nous tous (enfin ceux qui paient des impôts). Qui peut en bénéficier au plus haut? Ceux qui ont les plus hauts salaires. Je ne devrais pas me plaindre, j'y ai droit et au plus haut avec un salaire de cadre.
    Seulement voilà, même avec un gros apport, je dois faire un crédit sur 20 ans pour un 3 pièces sans vue géniale. Quand je compte le coût du crédit, les frais de notaire et les frais d'agence, je ne ferais que rembourser ces taxes pendant plus de 5 ans. Dans 5 ans, je ne sais même pas où je serais car il faut être mobile. Le PTZ ne permet pas de louer avant 8 ans minimum. Les agences low cost poussent comme des champignons mais méfiance sur les prix car les proprios gonflent les prix à mort.

  • 1 Reco 22/08/2011 à 12:45 par poilagratter

    ben oui c'est sûr....ya pas eu de krach dans les années 90....(-30 à -40% c'est pas un karch ça...)...et pi récemment, que nenni en espagne, en grêce, aux states, en angleterre....mais nous non, on est les plus forts, comme dhab....bon ce n'est pas que je souhaite le karch vu que j'en vis un peu de l'immobilier....mais franchement je vois plutôt tous les clignotants au rouge depuis 6 mois, même en région parisienne...

  • 0 Reco 21/08/2011 à 23:17 par Bergossi

    Il ny a pas plus de risque de krach que de poil sur le caillou de kojak. Vous avez trop vu wall street ou même Matrix!

  • 1 Reco 19/08/2011 à 10:33 par poilagratter

    de moins en moins clair tout ça.....attends, je me reprends un alka seltzer avant que tu ne développes....

  • 0 Reco 18/08/2011 à 13:12 par MisterHadley

    Par un choix... ;)

    El lieu et place d'un emprunt que tu n'as plus besoin de solliciter ni surtout d'obtenir...

    Virés à grands coups d'latte de l'équation, l'emprunt..!

    Pas mal, hein..?

    Ce qui fait que le bon peuple ciblé pourrait alors se détendre du genous et desserrer également sa cravatte...

    ;)

  • 0 Reco 18/08/2011 à 10:18 par poilagratter

    sorry!! c'est absconses, pas obscones.....mais ça change rien au résultat!!

  • 2 Reco 18/08/2011 à 10:13 par poilagratter

    super la tente Queschua ! 2 secondes pour la déplier, 2 heures pour essayer de la replier!! se foutent de nous dans leur pub, comme dhab!! bref, un tantinet énervé, ça va pas m'aider à comprendre quoique ce soit à tes explications plutôt obscones pour mon petit cerveau de terrien ....tu remplaces le crédit par quoi pour satisfaire tout de suite le besoin vital d'avoir un toit??

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:49 par MisterHadley

    Tu "révolutionnes" tout simplement l'immobilier par une toute nouvelle "philosophie" tout aussi immobilière...

    Rayant le "problème" de l'accès à l'emprunt du bon peuple ciblé...

    Annulant les sempiternelles remarques "emprunter sur trente ans, beurk..!" alors que l'on maudit pourtant sa conditon de locataire...

    Etc, etc...

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:47 par MisterHadley

    Il suffit tout simplement de parler "sentiment" au bon peuple, à savoir, de pognon.

    Et de lui demander tout aussi simplement ceci, de façon très synthétisé biensur:

    Préférez-vous vous stresser la vie à vous serrer la ceinture sans certitude que vous ne devrez pas la serrer encore plus demain, ou préférez vous avoir mieux pour pas une thune de plus..?

    Simple, quoi...

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:44 par poilagratter

    ben comment tu fais pour compresser l'incompressible qu'est le logement toi??? bon, je lirai ta réponse demain, là je fonce à Décathlon avant la fermeture!!

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:44 par MisterHadley

    "pour faire simple, finalement, ce que tu préconises c'est de dépenser plus intelligemment....alors là je t'interpelle...comment tu fais pour augmenter le QI moyen des français??"

    Je n'ai pas à le faire, surtout que ce serait, là, impossible... :D

    Et à la limite, ce serait plutôt celui des "responsables" et autoproclamé zorro du "mal logement" dont il aurait fallu s'occuper urgemment, sinon..!

    :D

  • 1 Reco 17/08/2011 à 18:42 par MisterHadley

    "...vu que que les besoins primaires c'est manger, se loger et se soigner..."

    C'est bien pour ça que le logement est prioritaire, oui... ;)

    Ce n'est pas un luxe ou un gadget, mais une nécessité...

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:40 par MisterHadley

    Et pour reprendre ton "exemple" de tente et d'ipomme...

    Non, il s'agit, pour le coeur de cible que représente le bon peuple sectorisé comme tel, d'avoir bien mieux, pour pas une thune de plus, surtout que pour la plupart, il ne s'agira même pas d'avoir mieux, faute d'avoir actuellement, mais justement d'accéder à leur rêve, et ce, malgré la "crise", et malgré que leurs revenus n'augmenteront pas de sitôt...

    Le tout, en annulant tout simplement de surcroit, les écueils habituelles et autres poncifs du genre...

    Simple, donc...

    ;)

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:39 par poilagratter

    pour faire simple, finalement, ce que tu préconises c'est de dépenser plus intelligemment....alors là je t'interpelle...comment tu fais pour augmenter le QI moyen des français??

  • 2 Reco 17/08/2011 à 18:37 par poilagratter

    m'en fous des impôts, je fais déjà partie des 50% de français qui n'en payent pas...

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:35 par poilagratter

    mais si je comprends....je suis un peu moins c... que j'en ai l'air...mais c'est que tone xemple du logement c'est pas celui qui me serait venu en premier à l'esprit....vu que que les besoins primaires c'est manger, se loger et se soigner....tu m'aurais dit de pas changer mon i phone tout de suite j'aurais peut-être pas ironisé sur ta démo!!

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:35 par MisterHadley

    L'autre avantage que l'on peut tirer de cette situation où l'on ne peut donc pas augmenter les salaires, mais compresser l'icompressible, est que les imposition sur le revenu n'augmente donc pas non plus... ;)

    Ce qui fait qu'à (malheureusement) revenu identique, tu as (heureusement) pas d'augmentation de tes impôt de fait...

    Par contre, tu peux te permettre de "dépenser" un peu plus qu'avant...

    ;)

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:31 par MisterHadley

    Fais comme si tu ne comprenais pas si tu veux, mais en attendant, vu qu'augmenter les salaires s'annoncent plus que chaud bouillant, va donc falloir s'atteler à la tâche de "compresser" l'imcompressible...

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:29 par MisterHadley

    Il n'y a pas de "vase communicant" ni de transfert de charges...

    Tu transformes une dépense "imcompressible" en "compressible"...

    La marge dégagée par la "compression", reste donc dans ta popoche...

    Tu peux donc la flamber en autre chose que tu ne pouvais te permettre "avant" que tu ne "compresses", justement...

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:29 par poilagratter

    ah ok, je résilie mon bail de location , je m'achète une tente chez Décathlon (familiale la tente vu qu'on est 4), je squatte le jardin du voisin et hop le tour est joué je peux acheter le dernier I phone et foutre en l'air celui que j'ai acheté ya 6 mois? c'est ça?

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:27 par MisterHadley

    Logement...

    ;)

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:27 par poilagratter

    et si tu transferts une dépense sur une autre tu as supprimé de la conso d'un côté pour en créer de l'autre....elle est où la croissance dans ton systême de vases communicants??

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:26 par MisterHadley

    Logement... ;)

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:26 par MisterHadley

    Oui, je le peux...

    :D

  • 0 Reco 17/08/2011 à 18:24 par poilagratter

    tu peux donner un exemple de dépense incompressible qui deviendrait compressible??

  • 0 Reco 17/08/2011 à 13:23 par MisterHadley

    La première des choses, c'est de ne pas croire que des "euro-bonds" seraient la solution, vu que ça revient simplement à créer de toute pièce un grand tapis (les euro-bonds) sous lequelle on cachera, une fois de plus, la "misère" (les dettes publiques), afin d'encore plus emprunter ensuite...

    Il est donc plus qu'évident qu'il ne faut absolument déjà plus faire d'emprunts, vu que l'on n'est déjà pas foutu de savoir comment rembourser ceux, colossaux, déjà en cours.

    La seconde chose à faire, c'est de dégager de nouvelles marges de "revenus", ou tout au moins, de "pouvoir d'achat" pour le bon peuple...

    On a donc soit l'option "augmentation des revenus"...

    Soit la baisse des dépenses incompressibles...

    Dans le premier cas, faut pas espérer de miracles...

    Dans le second, tout le monde ou presque pensent que les "dépenses incompressibles" sont justement "incompressibles"...

    Sauf que...

    ... c'est là que tout commence... ;)

    Cette marge nouvellement créée sur des dépenses prétendument "incompressibles" génère donc une marge supplémentaire de "revenus disponibles" que l'on peut donc ainsi réaffecter pour d'autres dépenses, ou épargnes...

    Ces "nouvelles" dépenses et/ou épargnes crééent donc de la "consommation"...

    Cette "nouvelle" possibilité de "consommer" créer donc de la "croissance" en faisant tourner l'économie...

    Simple, n'est-ce pas..?

    ;)

  • 1 Reco 17/08/2011 à 10:45 par poilagratter

    certes, les français épargnent (ceux qui peuvent....)....mais en cas de récession elles vont vite fondre comme neige au soleil leurs petites économies placées chez l'écureuil....à défaut d'industrie notre relative bonne santé apparente jusqu'ici reposait sur la conso...si la conso chute, on fait quoi? voudrais pas passer pour pessimiste mais ça sent pas bon les gars....même les chinois commencent à baliser vu que leur économie repose sur les exportations vers l'Europe et les US....il nous faut quoi pour imaginer un autre systême que l'ultra libéralisme? une bonne petite guéguerre ?........

  • 1 Reco 17/08/2011 à 10:32 par poilagratter

    ça va, même taxés, il leur en restera encore assez pour partir cet hiver aux Maldives....par contre je voudrais bien voir comment ils vont réduire les dettes des états tout en maintenant un minimum de croissance sans laquelle ça va aller de mal en pis....Keynes, réveille toi, ils sont devenus fous.....

  • 1 Reco 16/08/2011 à 18:14 par MisterHadley

    C'est sûr que les djeuns flambent sans même comprendre la valeur du pognon qu'ils claquent avant même de l'avoir gagné...

    Mais toutes et tous ne sont pas si puérils, fort heureusement...

    Sinon, excellente nouvelle : une taxe sur les transactions financières est en cours...

    Alors, elle est pas belle, la vie, hum..!?

    ;)

  • 1 Reco 16/08/2011 à 17:34 par poilagratter

    le moindre grain de sable dans la belle mécanique- chomage, maladie, divorce, etc...- et hop bonjour la cata.....et encore jusqu'ici, on a limité la casse (seulement 200 000 familles en commission de surendettement en France...).....mais combien vont se retrouver mal de chez mal si on entre vraiment en recession?

  • 0 Reco 16/08/2011 à 17:31 par poilagratter

    c'est ce qu'on appelle vivre au dessus de ses moyens ça....comme tous ces états superendettés qui commencent sérieusement à nous inquiéter pour notre avenir et surtout celui de nos enfants....

  • 1 Reco 16/08/2011 à 17:29 par poilagratter

    géant LCD avec rétro éclairage et son dolby tout en envoyant des sms à ta copine que t'as quitté ya juste 20 minutes....bref, comme on apprend dans les ecoles de commerce, on te vend des tas de trucs dont tu n'as pas besoin et que tu vas payer avec de l'argent que tu n'as pas encore gagné!! lol....alors forcément, pour y arriver, faut deux salaires.....alors qu'il y a encore 20 ans un couiplke s'een sortait avec un seul salaire!!

  • 0 Reco 16/08/2011 à 17:26 par poilagratter

    moins de 100 euros dans ton caddie, c'est que tu manges que des pâtes et du jambon souis celliophane.....c'est top, ça te permet de regarder Plus belle la vie suyr ton écran géa

  • 0 Reco 16/08/2011 à 17:24 par poilagratter

    ya pas que la baguette: le fromage, hors de prix, le kilo de boeuf, kif kif, la barquette de fraises, n'en parlons pas.....si tu sors de ton auchan avec moins de

  • 0 Reco 16/08/2011 à 14:16 par MisterHadley

    Bien... bah je suis heureux de constater que tout le monde s'accorde bien à dire que ce qui pose le "vrai" problème", ce sont bien les revenus qui n'augmentent pas assez...

    Voila donc le coeur de cible à atteindre...

    ;)

  • 1 Reco 16/08/2011 à 12:27 par kirikou60500

    dire que le pouvoir d'achat est en baisse je pense que c'est une perception

  • 1 Reco 16/08/2011 à 12:26 par kirikou60500

    en plus les revenus brut dsiponibles des menages a augmente tous les ans et ca sur 10.20.30.ou meme 40 ans meme la pire 2003 a enregistre une augmentation.en 10 ans on a gagne 31 pour cent de pouvoir d achat...apres tu rentres dans des termes macroeconomique.

  • 1 Reco 16/08/2011 à 12:11 par kirikou60500

    je suis d accord avec toi on parle de la baguette mais il ya des choses qui ont drolement baisse quand tu compares les salaires de l epoque et le niveau de vie surtout dans la vie courante...les matieres premieres augmentent toujours!par exemple un televiseur il ya plus de dix ans valait 4000 frs environ 72 cm...(environ 600 euros)avec le gros tube et tout...et la pour 300 euros tu as quelque chose de bien idem pour la telephonie avant le monopole FR.TE. pour ne pas le citer tu as maintenant des mobiles avec des offres illimites pour 30 euros!et ainsi de suite...c est vase communiquant des choses augmentent d autres baisse...

  • 1 Reco 16/08/2011 à 11:41 par kirikou60500

    je comprends mieux marie antoinette qui a voulu se retirer dans son petit trianon!!!quand je lis ça!!on a ce que l on choisit en partie..tu peux pas en vouloir a la terre entiere d'avoir fais tes propres choix dans certaines situations.on parle d'immobilier il y aura jamais de crash il y a des supercycles dans de nombreux domaines et ca touche tout.mais tu perdras jamais en immobilier si tu veux le valider et y rester.on peut pas dire que tu perds des sous oui si tu fais une moins value!mais si tu ne veux pas vendre et le valider c est tout benef

  • 1 Reco 16/08/2011 à 11:37 par poilagratter

    salut l'artiste!! on va pas pinailler sur le prix de la baguette ya 10 ans....admettons que ce soit 2,20F , ça fait encore 3 fois plus cher aujourd''hui....ton salaire il a triplé aussi sur la même période???

  • 0 Reco 16/08/2011 à 11:35 par kirikou60500

    pour mr algorithme ne poste pas si cela t'effraies

  • 1 Reco 16/08/2011 à 11:34 par kirikou60500

    oui mais tu as des enfants je parlais a salaire pour un couple sans enfants apres les enfants c est un choix!et c est une charge financiere aussi

  • 2 Reco 16/08/2011 à 11:30 par le franc

    capacité épargne ???? MDR sur 1600 euro on retire : 400 loyer , edf 180 tout électrique , tel mobile 28 obligation professionnelle tel 20 + adsl 21 essence 300 suis a 30 km de mon travail charge 100 ( eau poubelle taxe imposé assurance ) voiture assurance 40 , cantine et bus scolaire 110+ 26 = 1225 euros sur 1600 reste 375 euro pour moi et mes deux filles capacité épargne tu te fou de QUI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!

  • 6 Reco 15/08/2011 à 21:24 par jeece

    Ce site a le pire algorithme de rafraichissement de page du monde !! Lire les commentaires est insupportable !

  • 0 Reco 15/08/2011 à 19:43 par kirikou60500

    quand on cherche on trouve desolé et pour les gens qui ont 1400 net ou 1800 net ce qu'ils disent pas(et tant mieux pour eux)leur capacite epargne est plus importante que les proprietaire a salaire egale!j'ai ete locataire aussi!

  • 0 Reco 15/08/2011 à 19:41 par kirikou60500

    faire des these et anti these sur l'acquisition d'un logement bien sur qu'a mensualite egale etre proprietaire c'est mieux une fois que c'est valider!les charges on en a en tant que locataire aussi!et pour les taxes locales et ben il y a le telephone ou l'ecriture pour les informations pour pouvoir se positionner!

  • 2 Reco 15/08/2011 à 19:39 par kirikou60500

    le luxe ,je pense c'est de continuer a payer un loyer quand on peut etre proprietaire pour le meme montant!!!ca c'est du luxe!!!payer un loyer pendant 30 ans fais le calcul...apres c'est ca developpe une certaine aigreur faut rester chez papa maman economiser et avoir un apport par la suite

  • 3 Reco 15/08/2011 à 18:26 par xhelha

    @ tous ceux qui sautent sur le pauvre Maraud !!!!!
    je pense qu'ils ont la memoire courte....
    comment peut t'on comparer les prix de 95 avec ceux de maintenant a savoir que pour le taf la situation est identique mais au moins a cette epoque ont pouvais se loger plus facilement
    pour info le metre carré constuctible valait ( chez moi ) 100 Franc le metre carré ( 15€ ) et aujourd'hui il vaut 200€ ( 1300 Francs ) et le SMIC il est passé de combien à combien ?
    oui les proprio ont une mine d'or a vendre au jeunes alors que eux l'ont eu pour une bouchée de pain surtout entre 95/98 et 2000/2002
    avec un petit salire se loger est un luxe c'est une realité point barre. vivement que cette bulle eclate et que tout chute de 50% au moins le gens pourront vivre dignement

  • 1 Reco 15/08/2011 à 18:23 par mac2287

    Mois je suis assez d'accord avec MAraud
    Mes parents ayant dans les 55 ans ont payé leur maison moins de 100 000 Francs...et avec un bac +5 je ne gagne que 1800€ par mois et, au dela de l'immobilier et les carburants, c'est surtout le prix des denrées alimentaires qui a flambé !

  • 3 Reco 15/08/2011 à 17:09 par DIDI

    Moi, j'ai une maison de 700 m2, sur un terrain de 12 000 m2, dans les DOM, entièrement défiscalisée en 1994... Vue sur l'ocean, 120 palmiers... Ça m'avait couté 3 MFs (terrain + construction), soit 450 000 €... J'y vis depuis 17 ans... Quand je vois le prix de vos taudis, je vais me faire un Mojito & je me marre... Vive la France à l'hiver éternel... (Désolé, mes amis "écolos")...

  • 1 Reco 15/08/2011 à 15:04 par auvergne

    @ le franc bravo bien dit !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • 3 Reco 15/08/2011 à 13:49 par le franc

    petit rappel 400 000 franc = 60 000 euros

  • 4 Reco 15/08/2011 à 13:43 par le franc

    a oui j ai 43 ans 1600 net par mois infirmier impossible de trouver un crédit ou une maison a moins de 100000 a part des taudis qui ét invendable a une certaine époque

  • 4 Reco 15/08/2011 à 13:39 par le franc

    vous faite rire avec vos prix 100 000 euros une maison vous fou sa fais combien en franc !!!!
    vous vous engraisser avec cette euros des maison a plus de 200000 voir 400000 euros mais ou va t on

  • 0 Reco 15/08/2011 à 12:32 par Logique

    Le Maraud, je suis quadra/quinqua (44 ans) et je n'ai jamais connu la vie de rêve décrite dans votre post !

    Début de carrière en pleine crise (1992) après 18 mois de chômage malgré un diplôme d'ingénieur d'une école réputée, salaire au plancher pour un poste à peine cadre (et des amis à moi n'ont même pas eu cette chance!)

    Ce genre de fantasme correspond peut-être à la génération précédente, et encore, mes parent ont méchamment galéré au début de leur vie dans les années soixante...

    Aujourd'hui je m'en sors mieux, mais c'est après presque 20 ans de plusieurs carrières !

    C'est amusant de voir à quel point la réalité peut être différente de l'image que certains en ont.

  • 3 Reco 15/08/2011 à 11:27 par turlututu

    @le Maraud : je ne sais pas d'où tu sors, mais à 46 balais, donc qudra-quinqua, je n'ai pas connu d'apprt et encore moins de maison à acheter à 80.000 Frs (sur Paris ou ailleurs !!). Tu as dû oublié un 0.
    Pour l'essence à 5Fr, ok, quand j'ai commencé à bosser, en 1987.. alors bon, ouais, fastoche, j'ai pu acheter raisonnablement (c'est à dire avec raison, sans m'endetter sur 30 ans), en 1995, soit 8 ans de patience dans un appart proche banlieue qui n'avait rien d'un palace !!
    Prenez plus le temps de discuter avec vos aînés, à supposer qu'ils ne vous racontent pas n'importe quoi !!!

  • 5 Reco 15/08/2011 à 09:55 par Moué encore

    Le Maraud, tu n'as qu'à acheter ce que te permettent tes 1400€, et non exiger ce que les autres ont, sans te soucier de ce qu'ils ont dû faire, eux, pour y parvenir...

    Les "djeuns" exigent, veulent, et estiment que c'est un dû...

    Un peu d'bon sens devrait te faire comprendre que ce n'est pas parce que tu ne peux pas t'acheter ce que tu veux comme appartement parisien de standing avec tes 1400€, que c'est toi la "victime" du système et que les prix sont trop élevés...

    Quand on sort bien gentiment d'l'école, et qu'on "travaille" depuis quelques temps, on "exige" pas 200m² en se plaignant ensuite parce qu'évidemment, on ne peut (encore) se les payer...

    Faut savoir être plus finot que les autres, et sortir du lot, afin de faire mieux et de les mériter ensuite...

    Un tas d'ieuv arrivent et arriveront encore massivement à la "retraite" en étant propriétaire de rien, donc...

    Les djeuns ont l'avenir devant eux, pas les ieuv, pour eux, c'est terminé...

    ... alors que les djeuns, au lieu de plaurnicher sans cesse, en tout cas pour certains, devraient quand même comprendre que c'est à eux de façonner leur propre vie comme ils l'entendent, ce n'est pas aux autres de le faire pour eux...

    Bougez-vous, faites mieux, le temps passe vite et il ne se rattrape pas dans certains domaines...

  • 0 Reco 15/08/2011 à 04:51 par gauchiste fou

    ... et vive le capitalisme ! Pour les capitalistes, évidemment... les autres, et bien qu'ils crèvent !

  • 0 Reco 15/08/2011 à 04:10 par Luca

    Le mètre carré en France reste bon marché n'en déplaise aux pseudos spécialistes.
    Allez à Londres, Milan, Barcelone, Rome, etc... et vous comprendrez la douleur.
    Cela va se tasser mais ne vous attendez pas à une baisse importante.
    Ce sera au maxi - 10% à Paris et Côte d'Azur et -15% ailleurs.
    Le Monde entier veut un appartement à Paris, à Cannes ou à Antibes !!!

  • 0 Reco 15/08/2011 à 00:57 par wpjo

    "Réduire les aides fiscales, qui ne font qu'alimenter la hausse" c'est malheureusement une évidence et un désastre pour les fiinances de l'état et les locataires. Mais apparemment, ce gouvernement s'en fiche complètement.

  • 5 Reco 15/08/2011 à 00:01 par Le Maraud

    N'oubliez pas que le monde de l'emploi et de la vie en général (banque, marché immo,...) est dirigé par des quadra-quinqua qui n'ont aucune idée de la difficulté des jeunes d'aujourd'hui car pour eux à leur époque vingt-trentenaire, tout roulait : des maisons à 80 000 FRANCS, le litre d'essence à 5 Francs (à peine) et des salaires qui permettaient de vivre et de rembourser sa maison. Aujourd'hui, célibataire, 1400€ par mois, j'achète quoi ? rien, j'engraisse un quinqua avec un loyer de 600€ qui ne comprend rien de ma situation, CQFD

  • 1 Reco 13/08/2011 à 22:45 par xhelha

    c'est toujours le même discours............
    d'une coté les proprios qui disent que l'immo c'est une valeurs refuge et que ca ne baisseras jamais
    et de l'autre les locataires qui predisent le krach
    ont peut largement comprendre les deux qui defendent leurs interêts
    la seule chose qui est sure c'est que les prix sont totalement deconnectés de toute realité economique ( qui a les moyen d'acheter ? )
    le problemes c'est que plus le temps passe plus la chute risque d'etre brutale
    quand a L'INSEE tout le monde sait qu'ils ont des chiffres bidons ils donnent des statistiques qui arrange les beignet au pouvoir
    personne ne peut predire l'avenir mais si les taux augement vraiment ( ce qui va certainement arriver histoire que les banque comblent leurs deficits ) un scenario a la subrime fracaise va en ruiner plus d'un.

  • 5 Reco 13/08/2011 à 22:08 par Moué again daas

    Personne ne cite étrangement l'INSEE...

    Comme c'est curieux...

    Voila ce que je propose :

    Que le "centre d'analyse stratégique" soit purement et simplement dissous, et ces employés publiquement montrés du doigt, "au cas où" il se planterait lamentablement...

    Pas mal, ça, hein..?

    Que ces messieurs jouent leurs chemises personnelles, histoire que ce soit un chouia intéressant, sinon, c'est toujours lassant de lire les mêmes bétises arrogantes...

    Et puis, ça ferait des économies sur deniers publics, ça, en plus, hein...

    :D

  • 12 Reco 13/08/2011 à 21:29 par Quetzal

    Si le sclérosé des neurones qui a conçu ce site pouvait rectifier ces mises à jour inutiiles qui ramènent incessamment en haut de page, lavieimmo.com gagnerait en lisibilité et convivialité. Dommage...

  • 1 Reco 13/08/2011 à 21:07 par Imortderire

    Selon Moody's (2 ème agence de notation au monde) :

    L'agence de notation de crédit Moody's a publié ce matin une note plutôt inquiétante sur l'immobilier en France, qui serait en « surchauffe ». Moody's va plus loin en s'alarmant de l'exposition des banques françaises sur le marché local du crédit immobilier en parlant d'une « probabilité accrue d'un scénario défavorable selon lequel la concurrence élevée entre organismes prêteurs dans l'hexagone pèserait sur les marges tandis que la solvabilité de certains catégories d'emprunteurs se détérioreraient ». Marché surévalué, diffusion des crédits à grande échelle à des ménages de moins en moins solvables, tous les ingrédients semblent réunis pour qu'il y ait « un risque de crédit non négligeable pour les groupes bancaires français, compte tenu de leurs expositions à ce marché » explique Stéphane Herndl, l'analyste de Moody's qui scrute les banques françaises. Des établissements qui ont ouvert très largement les vannes l'an dernier avec 160 milliards d'euros de nouveaux crédits immobiliers, du jamais vu depuis 2002, l'encours global s'élevant à présent à 800 milliards d'euros. Des chiffres qui donnent le vertige et n'inquiètent pas que Moody's. Il y a quelques jours, dans un courrier rendu public et adressé au président de la République, Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France s'est inquiété de « la hausse continue du prix des logements, qui crée un risque pour la stabilité financière si un ajustement brutal devait intervenir dans l'avenir ». Bref, si un krach immobilier du type subprime se produit en France, personne ne pourra dire qu'il n'a pas été prévenu.

  • 0 Reco 13/08/2011 à 21:04 par Imortderire

    Celon l'article de "the Economist" :

    La France affiche la troisième plus forte progression avec une hausse des prix de 8.7%, devancée seulement par Hong Kong et Singapour. La hausse des prix a considérablement ralenti en Chine, à 3.9%, sous l'effet des nombreuses mesures prises par les autorités de Pékin. Beaucoup de marchés européens (Grande-Bretagne, Italie, Espagne) sont orientés à la baisse.

    Mais le plus inquiétant reste l'indicateur d'évaluation des prix par rapport aux loyers. Il ressort de cet indice que la France est le troisième marché le plus surévalué au monde derrière Hong Kong et l'Australie. Les prix seraient ainsi 48% supérieurs au ratio de long terme avec les loyers. Le marché chinois ne serait surévalué que de 14%, l'Espagne et la Grande-Bretagne de 39 et 28% encore, les Etats-Unis ayant atteint un certain équilibre après une baisse des prix de plus de 30%.

    Le marché immobilier parisien présente des caractéristiques inquiétantes : les prix du mètre carré ont pris la bagatelle de mille euros en six mois, pour atteindre un nouveau sommet 235% plus élevé qu'en 1998 ! Pire, entre temps, les taux sont remontés d'à peine plus de 3% à près de 4%, renchérissant plus encore le coût complet d'achat. Enfin, le niveau des transactions a diminué, signe classique d'un retournement de marché. Bref, tous les indicateurs passent au rouge.

    D'ailleurs, les prix sont repartis à la baisse dans certaines régions et même le Centre d'Analyse Stratégique, qui dépend de Matignon, affirme : « les encours totaux de crédit (.) ont doublé entre 1999 et 2010. (.) Il semble aujourd'hui probable que les anticipations à la hausse des prix immobiliers créent une bulle sur le marché immobilier français ». Si les taux longs continuent à progresser, alors le marché immobilier pourrait bien se retourner de manière assez violente.

  • 0 Reco 13/08/2011 à 20:58 par ribouldingue

    "Enfin, il faut noter que la France demeure l’un des pays où l’immobilier est le plus surévalué au monde" c'est n'importe quoi.Je serai curieux de voir cet article de the economist, a mon avis,il manque un contexte important, ou alors, l'auteur de l'article cherche un logis....tiens, allez donc voir les prix immobilier aux pays bas ! la france fait figure de petit joueur ( www.funda.nl)

  • 3 Reco 13/08/2011 à 19:28 par huguenot

    Que l'immobilier baisse? Quoi de plus logique!
    Augmentation sensible du chômage et ce n'est pas fini, ce qui implique moins d'acheteurs potentiels.
    Augmentation des taux d'intérêts etc...
    Supprimer les agences immobilières déjà qui n'ont aucune légitimité économique ni juridique, cela constituera une baisse de prix d'environ 6%...

  • 5 Reco 13/08/2011 à 16:01 par Bah cest toujours moué

    Et faudrait pas augmenter les salaires, plutôt..?

    Ptete ben que c'est ça le "vrai" problème, non..?

    ;)

  • 2 Reco 13/08/2011 à 11:47 par jacques 75

    c'est normal depuis que les maisons à vendre sont trois à quatre fois au dessus de leur valeur
    et qu'en plus il faut faire de gros travaux sans baisse de prix les maisons ne se vendent plus
    et vue la conjoncture actuelle les gens ne peuvent pas faire des crèdits sur 20 ou 30 ans puisque les salaires ne dépassent pas le smic.

  • 3 Reco 13/08/2011 à 09:30 par Cest encore moué

    Il existe DEJA le secteur "public" pour ce que tu veux, gluto...

    Et c'est AUSSI pour ça qu'il existe le secteur privé...

    Pourquoi devrait-on "exiger" comme tu le fais que le secteur privé soit "régulé" alors que c'est le secteur "public" qui ne remplit plus du tout son rôle depuis si longtemps..?

    CQFD.

    ;)

  • 0 Reco 13/08/2011 à 09:17 par agent immobilier

    Mon dieu j'aimerais que vous citiez votre source car Paris par exemple demeure un des meilleurs investissement possible en europe, et loin d'etre la plus cher compare a ca notoriete internationaleet les logements dispo...La surevaluation ? Par rapport au locatif ? Pourtant nous avons de tres bons taux de renta.
    Etrange article...enfin demain ont en lira un autre appuyant l'inverse.
    Quel difficultee pour un acquereur de se reperer ainsi.
    Sinon un crack de l'immo je suis pour a 100%, pour rendre le logement accessible a tous.
    Mais non ca n'arrivera pas ! Les prix finissent toujours pas gonfler sur le long terme.
    Et ce de maniere exponentielle.
    Arretez de faire des plans sur la comete sur des sujets que vous ne connaissez pas.
    C'est triste mais se loger deviendra de plus en plus dur.
    Comme ca l'est depuis tres longtemps, les plus anciens ont pu le constater...

  • 1 Reco 13/08/2011 à 09:09 par hermelise

    Quelle honte, un magasine immo qui sait pas ecrire "crash', krash est un mot arabe pour "fort" bande d'incultes.

  • 1 Reco 13/08/2011 à 02:03 par antoine

    cest delja le krach..:))) Il serait temps d'ouvrir les yeux...la mehde couet a ses limites

  • 2 Reco 13/08/2011 à 00:32 par Jedi

    Mon dieu, le nombre de blaireaux sur ce blog !
    Bon ben je vous laisse a vos délires, et a vos espoirs de crack a 50, 80% ... Pour que vous puissiez enfin acheter :))

    Bisous les pauvres

  • 1 Reco 12/08/2011 à 21:58 par Gluto...

    Le droit de propriété est le droit d'user, de jouir et de disposer d'une chose, en être le maître absolu et exclusif "dans les conditions fixées par la loi".
    "Nul ne devrait posséder plus de terre qu'il ne peut en cultiver"... Karl Marx..? non
    Jean Jacques Rousseau...

  • 1 Reco 12/08/2011 à 21:45 par Gluto...

    A "c'est moué"...
    Je ne remet pas du tout en cause le droit de propriété...
    C'est toi qui va la déclencher la guerre civile avec tes idée cupides...
    Je demande juste à l'état de prendre des mesures de régulation du marché immobilier...
    Mais si l'état n'avait pas déjà mis en place des lois de régulation, les loyers auraient aussi augmenté de 48%. Les propriétaires qui louent ont, pour une partie, eu la sagesse de ne pas augmenter les loyers de manière inconsidérée, sachant qu'ils gagnaient sur la valeur du bien, les autres qui auraient voulu, justement pour avoir le beurre et l'argent du beurre, la loi les a verrouillé...
    Si l'immobilier rapporte moins, les riches joueront toujours, ou iront jouer ailleurs...
    Les lois, les taxes et les impôts c'est fait pour ça.... Pour réguler...
    Le but de l'immobilier c'est de se loger, et qu'il y en ait pour tout le monde...
    La liberté individuelle des riches financée par les cadeaux fiscaux, et ensuite demander aux autres de payer pour la dette, j'ai un problème...
    C'est parce que Obama n'a pas eu les "couilles" de faire plier les républicains pour leur faire cracher des impôts qu'on en est là...
    Paradoxalement, ces agences de notation qui sont l'image ultime du capitalisme lui reprochent de ne pas avoir fait cracher leurs potes...
    Quand 30% de l'actionnariat du CAC40 appartient à 98% personnes physiques, ça ne te choque pas le droit de s'approprier la richesse nationale?
    Je te signale qu'au brésil, c'est la caste la plus riche du pays qui a fait élire Lula, car la corde était tendue à un point tel que leur vie devenait invivable, enlèvements, rançons, la voiture blindée ne suffisait pas,et ils ont trouvé que l'hélico leur coutait trop cher....
    Si c'est ce monde la que tu veux, garde 100% de ton pognon, plus d’impôts, plus de sécu plus de police, plus d'hopital public, plus d'école publique, plus de TGV..
    Et vas y fait la bunkeriser ta maison, embauche des vigiles et retranche toi dans ta "propriété"...

  • 4 Reco 12/08/2011 à 20:21 par Cest moué

    Sauf que tu ne peux faire ça sans une bonne guerre civile ou assimilée, vu que tu remets en cause un droit fondamental et constitutionnel, celui de la propriété, qui aura été conquis, ne l'oublions pas, en 1789 avec la Révolution...

    Donc, faudrait savoir ce qu'on veut, là, non..?

    Doit-on être régit par un Etat "providence" qui "gère" tes libertés individuelles à ta place, ou préfères-tu garder tes libertés individuelles pour lesquelles tant de personnes ont donnés leurs vies afin que ce soit toujours une réalité aujourd'hui..?

    Le beurre et l'argent du beurre, ce n'est pas possible, donc, faudrait faire un choix, non..?

    Enfin, moi j'dis ça comme ça, quoi...

    ... j'voudrais pas déranger, non plus...

    ;)

  • 0 Reco 12/08/2011 à 19:51 par l'artiste

    "La baguette de pain est passée de 1F à 1 euro en 10 ans" Faux, monsieur l'élitiste : elle est passé de 2,20 Frs à 1 euro . pas tt a fait le même rapport.

  • 1 Reco 12/08/2011 à 19:43 par Gluto...

    Je ne parle que des résidences secondaires...
    La taxe d'habitation s'applique aussi aux propriétaires de résidences secondaires même si c'est vide 11 mois par an...
    Le but est de surtaxer de manière dissuasive la "non habitation" dans les zones tendues en terme de logement principal...
    Pour exemple, à Cannes, au mois de novembre, sur la croisette de port Canto à pojnte croisette, il n'y a pas une lumière dans les barres d'immeubles contenant des centaines d'appartements de luxe... T'en veux des appartement spéculatifs...!
    Et je ne parle pas sur Paris..... 80% des ventes au dessus de 2 millions d'euros sont faites à des étranger qui n'y habitent pas.... Le parisien n'a plus les moyens... T'en veux des appartement vides....!
    Le but est que par des mesures politiques et fiscales, on ne parle plus de "placement" immobilier, mais seulement de bien immobilier et que celui ci deviennent un bien d'usage et de consommation... et qu'il se déprécie avec l'age comme tout bien de consommation....
    Et ce jour là, le DAL n'aura plus de raison d'exister.
    La loi de l'offre et de la demande, quand elle est faussée, elle n'est plus légitime, et doit être corrigée par des mesures politiques....

  • 3 Reco 12/08/2011 à 19:17 par Cest moué

    La taxe d'habitation, c'est pour les occupants, donc, en zone ultra tendue, pour les locataires, gluto.

    ;)

  • 1 Reco 12/08/2011 à 18:50 par Gluto...

    La solution à tout ça, c'est simple....
    L'impot sur la plus-value immobilière passe à 50% fixe les 20 premières années, et dégressif de 50% vers 0 de 20 à 40 ans.
    Cela permet de mettre hors jeu les gros spéculateurs immobiliers privés qui ont un parc qui tourne sur 15 ans sans payer le moindre impôt.
    Cela rempli les caisses de l'état pour rembourser une partie de la dette.
    A l'arrivée, l'immobilier retrouve un cours normal et n'est plus un produit spéculatif.
    Cas des zones particulières comme Paris, les alpes maritimes, etc... ou se loger devient un luxe: Les locaux n'ont plus les moyens de se loger sur place, les entreprises n'arrivent plus à faire venir et embaucher des spécialistes, les fonctionnaires (Police,etc, refusent d'y être mutés, exemple de Cannes, Sarkozy annonce 60 policier supplémentaires, 8 au final)
    Découpe de la France en zones de taxe d'habitation de blanche à noire, de x0,5 à x10 suivant la couleur... x0,5 pour l'anglais qui reconstruit une ruine dans un trou perdu... et x10 à Paris et à Cannes... et entre les deux suivant les zones....
    Cette taxe "d'habitation" n'est bien sur majorée que pour les résidences secondaires et logements vides, pas pour la résidence principale.
    Et le jeune couple qui a acheté pour se loger il y a 1 an, qui croyait doubler la mise en 10 ans, alors que son salaire n'aurait pris que 15% sera moins pauvre en pouvoir d'achat immobilier...La chambre en plus dans la nouvelle maison dans 3 ans pour le deuxième enfant leur coutera bien moins cher.... Puis l'état supprime les lois type scellier,etc, construit lui m^me des logements locatifs avec les cadeaux fiscaux qu'il faisant aux riches... A l'arrivée, l'état s’enrichit d'un patrimoine locatif. qu'il pourra revendre au final. L'état s'enrichit, et les pauvres peuvent se loger et n'ont pas à rembourser la dette.
    Un monde parfait? peut être pas, mais c'est ce genre de décision politique et plein d'autres à prendre rapidement, ou le CAC40 à 1000 points pour bientôt

  • 1 Reco 12/08/2011 à 18:23 par poilagratter

    La baguette de pain est passée de 1F à 1 euro en 10 ans....coef: 6,5; sur la même période le m² de l'immo c'e'st coef 2,5 sur la même période!! certes, bien plus que la progression des salaires....et tant qu'il y aura plus des acheteurs prêts à payer ce que demandent les vendeurs, que ce soit sur le pain ou l'immo, ce n'est pas en criant au scandale que les prix baisseront...à moins de remettre en cause l'économie de marché et de demander à l'état de fixer des prix imposés ....ça a déjà été fait sous d'autres cieux....ça s'est pas vraiment bien terminé....

  • 2 Reco 12/08/2011 à 18:00 par marseille 13

    l'immobilier comme l'or sont tout en haut des courbes...mais les arbres ne montent pas au ciel,et les valeurs refuges à ces prix là sont des valeurs pour gogo...à bon entendeurs!

  • 0 Reco 12/08/2011 à 17:08 par Durieu

    Le poison qui tue la pouvoir d'achat en France n'est bien sûr ni le prix de la baguette de pain, ni celui des légumes dont les journaux télévisés font leurs gros titres à longueur d'année, mais celui de l’immobilier. C'est une honte, il faut impérativement qu'il baisse d'au moins 30 % pour que ce racket immorale finisse enfin.

  • 0 Reco 12/08/2011 à 14:57 par poilagratter

    pour une fois je rejoins mr H dans son dernier commentaire...pourquoi vouloir absolument qu'un achat immobilier ne se conçoive que dans l'idée de vite revendre avec le maximum de benef?? c'est ce même raisonnement qui appliqué par les traders qui jouent au monoply avec les finances mondiales nous met dans la situation actuelle pour le moins inquiétante ...et à ce rythme on finira tous par tout y perdre.....

  • 0 Reco 12/08/2011 à 13:03 par kirikou60500

    quand tu es locataire c'est pareil si tu te retrouves sans travail!et pour payer?contrairement aux idees recus le proprietaire sous certaines conditions a droit a la caf

  • 0 Reco 12/08/2011 à 12:55 par kirikou60500

    et en y reflechissant courir apres des plus values a droite a gauche.quand on regarde les frais de demenagement et la plus value que ca rapporte meme en changeant de region.
    le mieux c est de rester dedans une fois valider.meme avec des travaux a prevoir la valeur ajoute que tu as en restant dans le bien(plus de mensualite ton salaire entier tout les mois).
    sur 5 ans tu as deja une plus value!sans demenager.

  • 1 Reco 12/08/2011 à 12:51 par kirikou60500

    bonjour a tous

    ayant ete locataire et maintenant proprietaire.une chose est sur a partir du moment ou le loyer correspond a peu pres a une mensualite pour un achat,autant acheter.car les charges tu les paies(sauf taxe fonciere pour les proprietaires et cela depend de la ville et du bien d ou bien se renseigner avant au service des impots pour l'achat des fois des surprises).

    je suis d'accord avec certains discours qui disent que pour la plus value c est discutable.

    certes apres tout cela depend pareil de ce que l on veut en faire.pour avoir une plus value raisonnable il faut pour le meme bien type de bien changer de region(toujours en prenant en compte le niveau de taxation de la ville choisis pour les impots).

    je m explique:
    ville A:f2 200 000 euros ancien 40 m2 (impots pour cette ville fonciere habitation on va dire a peu pres 2000e suivant les revenus)

    ville B:f2 120 000 euros neuf 46 m2(impots pour cete ville 1000e)

    pourquoi?:la premiere ville est a 3 kilometres de la deuxieme et la zone de groupage s en trouve modifie(plussiuers zones en france urabnisme a,b ,b1 b2,c...imaginons en changeant de region!

    donc l achat immobilier est tres interessant si achete a un prix raisonnable neuf de preference bien connaitre les alentours,prospecter pour les impots le niveau de taxation,les alentours du bien (commmodites,ecoles,comme rcesetc...gares etc...si la mensualite equivaut a peu pres de 50 euros voir pareil a ton loyer.je pense qu en achetant un bien c est pour le garder apres car une fois valider plus de mensualites

  • 3 Reco 12/08/2011 à 12:31 par MisterHadley

    Rien ne dit que les prix iront dans un sens comme dans l'autre en 2012...

    Rien ne t'assure que "d'attendre quelques mois" te permettra d'acheter tout simplement, en terme d'emprunt...

    Ton "dossier" pourrait passer actuellement, et être jeté directement à la poubelle ensuite "dans quelques mois"...

    Et vu l'merd..r des banques ces jours-ci... ;)

    Celles et ceux qui ont très justement pris l'excellente décision d'acheter le bien qui leur convenait, au prix qui leur convenait, et en le finançant par un emprunt, au taux fixe qui leur convenait et sur une durée qui leur convenait, ont très bien fait...

    ... puisqu'ils ont ainsi figés et sur le long terme, un très gros poste dans leur budget familial...

    Ni plus, ni moins.

    Après, chacun est responsable de ses propres choix, et de sa life...

    A chacun de prendre ses décisions et de les assumer pleinement ensuite, quelles qu'elles puissent être...

    ;)

    Message édité 12/08/2011 à 12:33

  • 1 Reco 12/08/2011 à 12:23 par Imortderire

    Soyons logique !

    Acheter un logement uniquement pour se loger est devenu un investisment à risque....

    Pourquoi acheter aux prix les plus haut un bien immobilier....Quand il y a une très forte probabillité qu'il soit dévalué dans un délais très court (quelques mois)....

    La logique dit aux acheteurs d'attendre et ils ont bien raison...

    Pourquoi acheter un bien 200 000 euros maintenant alors qu' il pourrait valoir 160 000 euros dans quelques mois ou pas, ce n'est pas grave d'attendre quelque mois pour voiir quand on peut gagner 40 000 euros, ça vaut le cout d'attendre il me semble...

    Les règles de l'investisment nous disent d'acheter au plus bas pour revendre au plus haut et non pas d'acheter au plus pour revendre au plus bas, même pour se loger, autant rester en lacation dans ce cas.

  • 3 Reco 12/08/2011 à 12:18 par MisterHadley

    Analyse prédictive comportementale humaine...

    ;)

  • 0 Reco 12/08/2011 à 11:58 par poilagratter

    @LP_06..... avec ton crédit tu l'as payé deux fois je suppose ton bien neuf acheté en 98; si le marché s'effondre demain tu es sûr de retrouver ta mise?? mais pas de problème, toi tu divorces pas, tu perds pas ton boulot et pas de mutation en vue....et pi, même si tu dois vendre à la baisse tu rachèteras à la baisse...donc finalement , tout baigne....t'avais tout prévu toi en 98, t'es fortiche.... plus fort même que les professionnels qui à l'époque étaient bien incapables de te dire comment le marché allait évoluer....ce qui est encore le cas aujourd'hui d'ailleurs.... on nage dans le brouillard et l'irrationnel!

  • 1 Reco 12/08/2011 à 11:45 par poilagratter

    louve nous rappelle judicieusement la bonne vieille loi de l'offre et de la demande.....mais n'oublions pas aussi qu'avec des offres de crédit sur 25 ans avec des taux autour de 4% on a artificiellement doublé la capacité d'achat des acquéreurs par rapport à une époque où les banques prêtaient sur 15 ans à 7%......les gens ne sont pas plus riches, ils sont juste endettés plus longtemps....si on devait leur attribuer une note, pas sûr qu'ils récoltent du triple A......................

  • 0 Reco 12/08/2011 à 11:40 par LP_06

    J'avais oublié un détail. Je suis propriétaire d'un bien neuf depuis 1998 (Payé pas cher ...) et attends patiemment, le gentil ménage qui sera obligé de vendre rapidement bientôt, c'est de bonne guerre n'est-ce pas ... la vie est parfois injuste

  • 1 Reco 12/08/2011 à 11:37 par LP_06

    Désinformation de masse (Gouvernement, médias, FNAIM, notaires ...)
    Il ne faut pas prononcer la phrase "L'immobilier baisse", c'est interdit !
    De même que la France est en ruine, l'immo va plonger comme pendant le période 1993-1998.
    Pauvres propriétaires qui ont acheté de 2005 à 2008 ...
    Vous allez faire comment quand vous devrez revendre ? Car bien sur, vous n'aurez jamais besoin de revendre, mdr (Divorce, mutation, perte d'emploi ...). Rappelez vousd, les Français conservent leur bien immo 7 ans en moyenne. Alors prenez votre calculette, il est ou votre gain ? Allez courage ...

  • 0 Reco 12/08/2011 à 11:36 par poilagratter

    Pourquoi un marché tronqué, bestor? Dans un pays où l'on produit de moins en moins l'immobilier reste un vecteur de l'économie à travers les constructions nouvelles , l'emploi que celles ci génèrent, le marché du crédit qui y est lié...et ce ne sont pas que les investisseurs qui font tourner ce marché, contrairement à la Bourse....il y a tous ces gens qui achètent pour se loger, tout simplement....et on est encore loin d'avoir fait le plein de propriétaires en France...donc oui, probable, dans le merdier international actuel et avec le niveau excessif des prix consécutif au gonflement de la bulle du crédit ça va sûrement bien chuter....c'est même devenu indispensable .....mais pour mieux repartir ensuite.....rien de bien nouveau si on observe le marché depuis 1945.....

  • 1 Reco 12/08/2011 à 07:20 par nestor

    Le prix de l'immobilier est le résultat d'un marché tronqué.
    L'Etat incite la production (Loi Sellier, Déduction intérêt crédit, Prêt Taux O, etc... )
    Les Banques joue l'amortisseur le marché baisse les taux baissent et vice versa.
    Le Propriétaire se persuade d'un rendement qu'il est incapable de calculer car le marché est faussé. Il est aujourd'hui plus rentable de louer 10m² a 300 € a un Rmiste (C'est la Caf qui paie), que de louer 100 m² a 800€ a un couple forcement risque.
    De plus dans le cas d'absence de locataire ou de non paiement, la protection du propriétaire n'existe pas. De plus l'entretien lié au propriétaire peu s'avérer ruineux (Une chaudière qui saute 5 ans après l'achat).
    Maintenant la valeur présumé du bien reste imaginaire car il faut réussir a bien vendre et on a toujours tendance a surestimer ses biens.
    Il suffit de l'arrêt du soutien de l'état (Septembre 2011), l'impossibilité des banques de préter (Aout 2011) pour que le marché s'écroule. Mais si vous voulez vraiment exploser il suffit de stopper l'allocation logement et la tout les prix chuterons car basé sur la réalité.

  • 2 Reco 11/08/2011 à 19:38 par louve76

    @ 13:40 par totor.

    Tout simplement parce que la variable d'ajustement du marché immobilier ce n'est pas le client mais le prix.
    En clair ce n'est pas parce que les prix sont élevé que les gens achètent mais le contraire, a savoir parce que les gens achètent que les prix sont élevés.

  • 1 Reco 11/08/2011 à 15:54 par Dédé

    Pas d'accord avec totor sur "En 2008 la crise était bien plus grave". Pourquoi tu as tout faux ?

    En 2008, les états n'étaient pas aussi endettés. Ils ont tenté d'enrayé la crise en injectant des liquidités, du crédit pas cher (baisse des taux) et donc en augmentant leurs dettes publics.

    Aujourd'hui, en 2011, on constate un ralentissement de la croissance (et on parle de plus en plus de récession), sauf qu'aujourd'hui, contrairement à 2008, on ne peut plus s'endetter, au contraire. Donc gros blocage (relance keynesienne impossible cause dette => pas de croissance => explosion de la dette / rapport au PIB faute de croissance).

    Prétendre donc qu'aujourd'hui nous sommes mieux qu'en 2008 est un peu prématuré...

  • 0 Reco 11/08/2011 à 13:40 par totor

    et alors pourquoi tant de peur ? un krach c'est bien le moment ou il faut acheter non ? pourquoi les gens n'achètent que quand les prix sont au plus haut ? expliquez moi ? ou alors c'est qu'il n'y a pas de krach ?

  • 2 Reco 11/08/2011 à 13:39 par totor

    pas grave si l'immo perd 50 % quand ça remonte ça reprend 10 % par an donc c'est du long terme depuis 12 ans les prix ont fait 250 % même si ça baisse de moitié ça reste une valeur refuge.

    En 2008 la crise était bien plus grave pourtant l'immobilier a résisté, les mises en chantier ont ralenti ce qui a accentué la pénurie dans les grandes villes.

  • 0 Reco 11/08/2011 à 11:42 par poilagratter

    toujours le même débat stérile ici entre pro et anti achat immobilier....en plus débat qui semble se limiter à ceux qui cherchent comment placer leur pognon pour en gagner le maximum: la bourse ou l'immobilier? heureusement, le marché immobilier en France est assuré par 90% de gens qui ne cherchent qu'à se loger, ces cons!! partant de là, proprios ou locataires? ça coûte plus cher d'acheter (à crédit) que de louer, c'est sûr....mais après 20 ans le proprio qui arrive à la retraite a fini de payer son "loyer" à la banque alors que le locataire continuera à payer un loyer jusque dans sa tombe...les deux solutions ont avantages et inconvénients...cela reste un choix personnel qui ne mérite pas le défoulement de certains ici......

  • 0 Reco 11/08/2011 à 10:21 par Poluxx

    Oué mec mais 98 c'etait pile poil le bon moment pour acheter. Tout le monde à pas eu ce pif là. Mais celui qui a acheté à cette date à quand même tout intérêt à revdnre maintenant. Cf la courbe friggit.

  • 3 Reco 11/08/2011 à 10:13 par immo immo

    Laissez moi rire ! Un bien acheté 400.000 francs en 1998 se revend 400.000 € aujourd'hui !
    C'est vrai que l'immobilier n'est pas un bon placement du tout ........... !!!!!!!!!!!!!!

  • 0 Reco 09/08/2011 à 21:50 par aghuk

    "le krach immobilier tant redouté, pourrait avoir lieu"...

    autant redouté que celui du prix de l'essence ?

  • 0 Reco 09/08/2011 à 13:51 par rigolo

    l'immobilier, c'est fait pour se loger, point barre ; et puis, en investissement il y a la cour des maternelles (immo) et la cour des grands....Perdre 90%, faut être doublement idiot...la bourse, ca se joue sur du long terme, surtout si vous n'etes pas un professionnel (faut arreter de regarder des films comme wall street hein !!).
    En ce moment, c'est le moment, en dépit de ce que vous entendez !! Alors que l'immo, laissez moi rire.... Quant à l'immo en investissement, c'est bien pour ceux qui ont beucoup de liquidités et peu de cervelle..bien pratique pour les dealers (blanchiement) et autres opportunistes......c'est sûr qu'il ne faut pas trop réfléchir et l'achat est simple...mais ce qui est amusant, c'est que tous les 10/15 ans, leur investissement fait psssschit !!
    "où il perd rarement plus de 50% de sa valeur " : 1) vous reconnaissez, et bien que OUI l'immo perd parfois plus de 50% de sa valeur....2) ce n'est pas rarement du tout sur du long terme (15/20 ans).....

  • 3 Reco 09/08/2011 à 13:06 par Passant

    L'immobillier est une valeur refuge dans le sens où il perd rarement plus de 50% de sa valeur suite à un "krach".
    C'est bien plus avantageux que 90% de pertes sur certains placements en bourse?

  • 1 Reco 09/08/2011 à 11:36 par Badaboom

    L'Etat a d'ailleurs commencé a gelé les dotations (autant dire les baisser en réalité puisqu'il il y a eu de l'inflation), quant aux subventions, nul doute qu'elles seront accordées au compte goutte à l'avenir.
    De toute façon, il est évident que l'Etat a encore plus intérêt aujourd'hui de se décharger sur les collectivités locales, on en est qu'au début...

  • 0 Reco 09/08/2011 à 11:29 par Badaboom

    Les collectivités reçoivent énormément d'argent provenant de l'Etat: beaucoup de subventions d'investissement, sans oublier les dotations liées aux transfert de charge.

  • 3 Reco 09/08/2011 à 10:45 par Dudon

    @RIPimmo : les proprios, locataires de leur banque... On peut voir ça comme ça sauf que c'est vous, locataires, qui payez les échéances et remboursez les prêts immobiliers.

    Pour ce qui est de la taxe foncière, je ne vois pas pourquoi il y aurait une "augmentation sans précédent". Je rappelle qu'elle finance majoritairement les collectivités locales et non l'état.

  • 1 Reco 08/08/2011 à 22:48 par Badaboom

    Méfiance, nos brillants politiciens (en tous cas ceux en place) sont capables de continuer à envoyer nos finances publique dans le mur (notre économie aussi) pour préserver les votes de leur électorat favori, gavé d'immobilier acheté à pas cher il y a longtemps.

  • 0 Reco 08/08/2011 à 21:20 par RIPimmo

    Les proprios (locataires de leurs banques) et multi proprios devront également faire face a une augmentation sans précèdent de l'impôts foncier, de la taxe sur la plus value immobilière à venir (pour l'instant réservé au multi) ...etc

    Bha oui il va bien falloir renflouer les caisses de l'état.

    Mémé si l'ensemble des impôts et taxes vont augmenter dans les mois a venir, il est certains que c'est l'immo qui serat ciblé en priorité !

    Il ne fait pas bon être propriétaire en ce moment, surtout si c'est à crédit.

  • 0 Reco 08/08/2011 à 20:26 par imortderire

    BIENTÖT LE KRACHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!

    @Hadley : Je comprend que tu veuilles protéger ton patrimoine immoblier, mais là je suis mort de rire !!!!

    L'IMMOBILIER VALEUR REFUGE ?????????????????????? Plus Aucun médias ne divulguent ce genre d'info....ca fait "has been".

    Hey man t'es un bon en INTOX, tu travaillerais pas pour Capfi ?

  • 0 Reco 08/08/2011 à 20:09 par imortderire

    AAAAAAAAHHHHHH le scénario 2 ;-) mon préféré !

    Un scénario envisagé est beaucoup plus sombre, car il est assujetti au climat international. Et c'est d'ailleurs celui que les places financières du monde craignent, d'où leur défiance vis-à-vis de la crise de la zone euro et envers la dette américaine, qui pourraient laisser entrevoir une crise. Le climat général pourrait alors « se détériorer fortement en provoquant une crise d’une ampleur probablement beaucoup plus grave que celle de 2008-2009. Le marché immobilier souffrirait alors d’une baisse généralisée des prix et d’une chute soudaine des volumes de transactions (- 40 % comme en 2008-2009) », professe le baromètre. Dans tous les cas, le marché de l’immobilier semble s’essouffler, et ce quelles qu'en soient les causes.

  • 1 Reco 08/08/2011 à 19:51 par Friand

    rou crouuuu rou crouuuu ;)

  • 1 Reco 08/08/2011 à 19:00 par investisseur pro

    Je nai quune chose a dire:**
    ahaahhahahhahahahhahahahh ahahhahahahhahahhahahhaha hhahahahhahahhahahhahahah hahahhahahahhahahahhahaha hhahhahaha

  • 0 Reco 08/08/2011 à 18:48 par alicante

    article nul et sans fond de plusieurs infos déjà archi-traitées avec un titre racoleur, qui fait bien sûr réagir les locataires frustrés et propriétaires aveugles.

  • 3 Reco 08/08/2011 à 18:39 par MisterHadley

    Bah alors..?

    On perd son calme..?

    Hum..?

    ;)

  • 1 Reco 08/08/2011 à 17:28 par BUBULLE

    Quand la bourse faiblit, les banques se raidissent ; je vois mal les taux immo redescendre ; ils risquent au contraire de repartir à la hausse....et si les taux augmentent, et bien les prix baisseront, et je puis vous assurer que les chutes immobilieres sont toujours beaucoup beaucoup beaucoup plus rapides que les hausses !! La vision simplistes BOURSE = VIRTUEL donc fragile et IMMO = CONCRET donc SOLIDE, est complètement enfantine et est une vision "ouiouiesque" de la vie ; nous ne sommes plus dans une économie de troc ....A bon entendeur,

  • 1 Reco 08/08/2011 à 17:15 par BULLIT

    à AHAH, l'immo est une valeur refuge, et plus que jamais fiable....mais il aurait fallu préciser entre 2002 et 2011....et encore, en omettant de faire allusion à ceux qui en province ont déja perdu un sacré pognon sur les biens achetés entre 2006 et 2008 !!
    Salut les bisounours

  • 1 Reco 08/08/2011 à 17:15 par Poluxx

    Qu'il aille dire ça a tous ces gens ruinés de l'Alabama à la Louisiane.

  • 0 Reco 08/08/2011 à 17:13 par Poluxx

    Vrai, l'éclair.

  • 0 Reco 08/08/2011 à 17:12 par AHAH

    après avoir visionné ce reportage qui fera réfléchir ceux qui n'étaient peut être ma majeures à l'époque ou pour le moins en état de comprendre l'environnement économique des années 80 et 90, la phrase de l'intervenant M. HADLEY prend toute sa saveur : "c'est justement l'immobilier qui est toujours bien régulier et plus que jamais fiable "
    ohohoho

  • 2 Reco 08/08/2011 à 17:09 par AHAH

    L"IMMOBILIER "VALEUR REFUGE" ! On croit rever ici ! Oh les ignorants....Heureusement que ceux qui lisent ce forum n'y connaissent strictement rien à la finance.....car un CAC 40 qui plonge, pour nous, c'est le bon moment justement; c'est là on l'on fait les meilleurs affaires..... !! qui sont betes ces journalistes : dès qu'une valeur plonge, ils ne cessent de diffuser l'info de manière alarmiste alors que le commun des mortels n'y connait strictement rien....trop drôle....Ah oui, et pour l'immo VALEUR REFUGE : revisionner cette émission de.....1998...et la dernière phrase du reportage qui est excellente (!!!!!!)
    l'émission s'appelle : "dans le secret de l'immobilier" ; elle date de 1998 (pas vieux, hein) ; à l'époque, des misterhdley il y en avait plein : et oui, pour eux aussi l'immobilier, c'était la VALEUR REFUGE...AHAHAH

    http://programme-tv.premi ere.fr/documentaire/dans- le-secret-de-l-immobilier

    http://teleobs.nouvelobs. com/tv_programs/2011/7/31 /chaine/france-2/2/35/dan s-le-secret-de-l-immobili er

  • 3 Reco 08/08/2011 à 17:02 par L'éclair

    Sans les taux historiquement bas de ces 2 dernièes années, sans les aides massives de l'Etat (au mépris des finances publiques) et la volonté de maintenir la pénurie (au détriment de l'économie française et de la mobilité des travailleurs, l'immo français aurait suivi le même sort qu'ailleurs.

    Vu l'état de la France, j'estime qu'il existe pas d'autre choix que de tout mettre en oeuvre pour construire massivement des logements accessibles. Ceux qui choisiront de continuer à ruiner la France pour maintenir coûte que coûte des prix bullesques iront au devant de gros ennuis.

    Immo valeur refuge: allez dire ça ailleurs. On arrive au bout du système, l'élastique est sur le point de lâcher.

  • 0 Reco 08/08/2011 à 16:50 par Caludio

    @Hadley : regarde ce qui se passe ailleurs que dans ton nombril : GHong Kong, Chine, USA, Espagne. Regarde si c'est pas l'immo qu'a pas fout la m.....

  • 1 Reco 08/08/2011 à 16:47 par basquais

    Gare à ne pas trop profiter de cette crise pour faire peur aux gens. L'immobilier reste une valeur refuge. Probablement la seule. N'oubliez pas que béton c'est ce qui résiste le mieux à la tempête !

  • 0 Reco 08/08/2011 à 16:38 par Mixmi

    c est bien ! l'immobilier = l'or = l'argent = les dollars = les assignats = l'exclavage

  • 0 Reco 08/08/2011 à 16:34 par Kling

    Ma cité va "Krach-er" !

  • 0 Reco 08/08/2011 à 16:08 par Badaboom

    Le marchand de cages à poule n'a pas compris que le temps du crédit à tout va était fini :::::::)))))))))))))))))) )

    L'or, valeur refuge

  • 3 Reco 08/08/2011 à 16:05 par MisterHadley

    J'vous laisse délirer sur vot'krach imaginaire...

    :D

    C'est un non sujet, et surtout, un futur non évenement, vu qu'au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, c'est justement l'immobilier qui est toujours bien régulier et plus que jamais fiable alors que tout le reste fait gentiment "plouf"... ;)

  • 0 Reco 08/08/2011 à 16:04 par Badaboom

    http://www.lepoint.fr/eco nomie/dette-les-assurance s-contre-le-defaut-de-pai ement-s-affolent-08-08-20 11-1360722_28.php

    hihihihihihihihihi

  • 0 Reco 08/08/2011 à 16:00 par Badaboom

    RIP

  • 1 Reco 08/08/2011 à 15:52 par Poluxx

    c'est tout vu, je vends et dégage en Norvège.

  • 0 Reco 08/08/2011 à 15:52 par Trichet

    L'immo vaudra que dalle quand les banques ne pourront plus déverser autant de crédit pas cher à n'importe qui. RIP

  • 0 Reco 08/08/2011 à 15:47 par L'or

    L'immobilier c'est plié!

  • 0 Reco 08/08/2011 à 15:45 par Poluxx

    Ah ! Si c'est la télé qui le dit, ils ont certainement raison, alors ! Sacrée télé, va...

  • 3 Reco 08/08/2011 à 15:45 par MisterHadley

    Sans compter qu'avec ce qui se passe actuellement sur les marchés boursiers, la valeur "refuge" immobilier est encore plus sécurisante, puisque c'est dans ce type de contexte qu'elle se démontre elle-même comme telle... ;)

    Pas besoin d'aller avec sa brouette acheter de l'or, votre immobilier est autrement plus "sécurisé", et vous l'avez déjà, surtout que vous vivez dedans...

    ;)

    Donc, on n'a même pas à se fatiguer ni à se ruiner l'dos avec une brouette, finalement...

    :D

  • 4 Reco 08/08/2011 à 15:42 par MisterHadley

    Sauf que non, justement, la question ayant déjà été évidemment posée et traitée de façon autrement plus argumentée pas plus tard que ces derniers jours dans les "médias", télévisés, notamment, donc...

    ;)

  • 0 Reco 08/08/2011 à 15:38 par Druze

    On y est !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...