Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 27 juillet 2016 à 18h24

Ce site permet aux Parisiens de vérifier si leur loyer est trop cher


Les locataires parisiens peuvent vérifier si leur loyer est trop cher
Les locataires parisiens peuvent vérifier si leur loyer est trop cher
Les locataires parisiens peuvent vérifier si leur loyer est trop cher (©dr)

À l'occasion du premier anniversaire de l'encadrement des loyers, le gouvernement a lancé un site Internet permettant de connaître le loyer de référence quartier par quartier et le loyer maximum à ne pas dépasser pour son logement.

(LaVieImmo.com) - Près d'un an après la mise en place de l'encadrement des loyers dans la capitale, Emmanuelle Cosse a déclaré sur RTL que les villes seront libres d'appliquer ou non l'encadrement des loyers, estimant qu'une démarche autoritaire ne fonctionnerait pas. Le dispositif devrait être étendu à Lille fin 2016 et en première couronne parisienne à l’horizon 2018.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

L'occasion aussi pour la ministre de saluer les premiers résultats de cette mesure : 30% des personnes ayant emménagé à Paris en 2015 ont bénéficié d'une baisse de loyer par rapport au locataire précédent, selon l'enquête annuelle de l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (Olap) publiée début juillet.

Reste que de nombreux propriétaires pratiquent encore des tarifs abusifs. Pour aider les Parisiens à vérifier si leur loyer est trop cher, la ministre a lancé un site Internet pour connaître le loyer de référence quartier par quartier et le loyer maximum à ne pas dépasser pour son logement.

Plusieurs recours possibles

Pour rappel, le dispositif d'encadrement des loyers prévoit depuis août 2015 que le loyer d'un logement, à sa signature ou son renouvellement, n'excède pas plus de 20% un loyer de référence et qu'il ne lui soit pas inférieur de 30%. Ces loyers de référence parisiens vont augmenter de près de 1% dès le 1er août.

Et si le loyer est trop cher, le locataire dispose de plusieurs recours. Il peut tout d'abord privilégier le dialogue avec son propriétaire (ou via l'agence immobilière) pour tenter de régler le litige à l'amiable.

Autre option : saisir la commission de conciliation en lui envoyant une lettre recommandée. Celle-ci va ensuite convoquer le locataire afin de trouver un terrain d'entente et éviter d'aller au tribunal.

Enfin, si aucune solution n'est possible à l'amiable, direction le tribunal d'instance. La saisine du juge peut se faire avec ou sans passage préalable en commission de conciliation, sauf pour la contestation du complément de loyer où ce passage est obligatoire.

>> Tout savoir sur l'encadrement des loyers

J. M. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...