Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 25 août 2014 à 11h25

Cécile Duflot défend la loi Alur


"La crise du logement est une crise de l'investissement"
"La crise du logement est une crise de l'investissement"
"La crise du logement est une crise de l'investissement" (©dr)

L'ex-ministre du Logement a rappelé lundi matin l'ancienneté de la crise en cours, et mis le gouvernement en garde contre la tentation de prendre des mesures « cosmétiques ».

(LaVieImmo.com) - « La question de la construction et du logement mérite bien mieux qu’une petite polémique politicienne sur Cécile Duflot ».

Alors que les critiques sur la loi Alur se sont accentuées dernièrement, l’ancienne ministre du Logement a rappelé lundi matin à l’antenne de France Inter que « la crise de la construction en Europe et dans le monde » datait « de 2008 », et s’était « aggravée depuis 2011 ».

« Faux débat » et « bêtises »

« C’est une crise de l’investissement public et privé, a-t-elle poursuivi. Les gens n’osent pas acheter parce qu’ils sont dans un moment d’inquiétude […], et quand des collectivités locales n’ont pas les moyens de construire une école, elles n’ouvrent pas un quartier à la construction ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Dans ce contexte, « stigmatiser une loi qui a été votée en mars 2014 c’est un faux débat. La loi Alur c’est l’encadrement des loyers, [mais] c’est aussi la lutte contre les copropriétés dégradées, la lutte contre les marchands de sommeil, a-t-elle rappelé. Il y a des gens qui disent énormément de bêtises ».

Alors que Manuel Valls s’apprête à dévoiler les détails d’un nouveau plan de relance de la construction neuve, Mme Duflot a mis en garde contre les annonces « cosmétiques », rappelant que les mesures de défiscalisation mises en place sous Nicolas Sarkozy avait « coûté 40 milliards d’euros, fait encore augmenter les prix et construit des logements là où il n’y en avait pas besoin ».

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 28/08/2014 à 12:18 par patrick

    Quand on ne connait pas un métier on n'essaie pas de le réformer sans savoir comment il fonctionne !
    Merci Madame grâce à vous, des milliers d'agences ont fermé et avec la loi ALUR ce sera encore pire que l'effet espéré : une concentration de l'activité dans des grosses agences et la mort des petites !
    BRAVO et MERCI d'être partie

  • 0 Reco 27/08/2014 à 10:21 par boucemissaire

    C'est amusant de voir à quel point dès qu'on met le mot Duflot au titre d'un article, certains se ruent sur les commentaires pour critiquer et la charger de tous les maux du secteur immo...
    Je leur conseille de lire un article paru le 26 dans Libé intitulé "immobilier : la loi Duflot a bon dos". Sur la majeure partie de l'article il est question de chiffres, en comparant l'envolée des prix depuis 20 ans et montre que les ventes ne s'effondrent pas nécessairement depuis que Duflot est devenue ministre. D'ailleurs en 2008, année d'élection de Sarkozy, les ventes étaient similaires à l'an passé (autour de 380000). Mais la pression des lobbies immobiliers (et des particuliers désireux de voir leur bien prendre encore quelques % lors d'une future cession) est tellement importante qu'on accuse Duflot d'être la cause de ce marasme immobilier.
    D'ailleurs en conclusion de l'article, on trouve un élément de réponse. Il y est indiqué : "pourquoi les milieux immobiliers accablent-ils la loi Duflot ?
    Les professionnels du secteur ont dépensé des fortunes en communication pour accréditer l'idée que la loi Duflot est responsable de tout. Ils ont aussi su cibler des relais tels que Christophe Caresche : bien qu'élu à Paris où les prix dans le privé sont devenus insoutenables, ce dernier ne cesse de dégommer, sous couvert de périphrases, l'encadrement des loyers. Le secteur de l'immobilier veut la suppression de ce point et ce sert de la loi Duflot comme d'un épouvantail pour obtenir du gouvernement des mesures fiscales en leur faveur".

  • 0 Reco 27/08/2014 à 07:53 par tron

    ils ont qu'à se retrousser les manches et se sortir les doigts du derrière si ils veulent du profit

  • 0 Reco 27/08/2014 à 07:52 par tron

    a marc19

    C'est bien pour cette raison qu'il faut s'en débarrasser, le logement ne doit pas être une tirelire

  • 1 Reco 25/08/2014 à 23:07 par Phil

    Elle a évidemment raison, mais l'aubaine était trop belle pour les professionnels de l'immobilier de trouver un bouc-émissaire pour masquer le déconfiture du marché. Moi j'ai vendu mon appartement en juin en pleine loi ALUR, je n'ai éprouvé aucune difficulté de paperasse particulière, j'étais au contraire très content que mon acheteur soit rassuré quant à son investissement de 300KE... Comme si des documents supplémentaires à fournir avait gelé le marché de l'immobilier. On nous prend vraiment pour des cons et on a raison puisque tout le monde y croit apparemment.

  • 2 Reco 25/08/2014 à 16:27 par Gabegie

    "les mesures de défiscalisation mises en place sous Nicolas Sarkozy avait « coûté 40 milliards d’euros, fait encore augmenter les prix et construit des logements là où il n’y en avait pas besoin »."

    Beau résumé

  • 0 Reco 25/08/2014 à 16:13 par Gabegie

    Les rentabilités sont faibles à cause des prix délirants gonflés à coup de subventions et aides en tout genre.

  • 0 Reco 25/08/2014 à 16:11 par jeje

    Duflot et sa politique débile accusatrice et revancharde ont changé le comportement des petits bailleurs et des investisseurs, 2 ans a effrayé, contraindre, à prendre le partie des cas sociaux et a s'exciter comme une hystérique, c'est clair, ca fini par porter ses fruits.

  • 1 Reco 25/08/2014 à 13:23 par marc19

    Les investisseurs ne sont pas des philantropes , à force de rogner sur les rentabilités , de coller des reglementations tracassières en tout genre , ils prennent d'autres options ....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...