Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 16 juin 2011 à 13h57

Christian Noyer craint les effets d'une bulle immobilière


La hausse des prix, "source de malaise social", selon M. Noyer
La hausse des prix, "source de malaise social", selon M. Noyer
La hausse des prix, "source de malaise social", selon M. Noyer (©dr)

La Banque de France alerte, à son tour, sur la possibilité d’une formation – et d’un éclatement – d’une bulle immobilière. Christian Noyer, gouverneur de l’établissement, s’en prend à nouveau aux banques, mais n’épargne pas non plus le gouvernement.

(LaVieImmo.com) - Le risque d’éclatement d’une bulle immobilière inquiète jusqu’aux autorités monétaires. Dans une lettre adressée en début de semaine à Nicolas Sarkozy*, Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, met en garde contre « la hausse continue du prix des logements, [qui] crée un risque pour la stabilité financière si un ajustement brutal devait intervenir dans l’avenir ». On ne saurait être plus clair…

La faute aux banques ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

C’est la deuxième fois cette année que M. Noyer met en garde contre l’envolée des valeurs immobilières. Fin mars, dans un discours prononcé lors de la présentation du premier rapport annuel de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP), qu’il dirige, le haut fonctionnaire s’était déjà ému la « forte hausse des prix », notamment dans le secteur résidentiel. Une hausse qu’il avait alors en partie imputée à l’action des banques, et aux « taux de crédit particulièrement bas » en vigueur depuis plusieurs mois. Les prêteurs en sont à nouveau pour leurs frais, accusés cette fois-ci de pratiquer « des conditions de crédit très allantes ». Plus généralement, c’est l’ensemble des « politiques d’action sur la demande » que le gouverneur condamne. « Les incitations fiscales et les soutiens au financement », qui ont « ont montré leurs limites » en contribuant « davantage […] à la montée des prix qu’à l’accroissement des volumes de construction ». Le gouvernement, qui a lancé en début d’année un nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) destiné à soutenir la demande, notamment des classes moyennes, appréciera.

Soutenir l’offre, plutôt que la demande

Selon Christain Noyer, les solutions doivent au contraire être recherchées du côté de l’offre, seul un accroissement du nombre de logements disponibles permettant de modérer la hausse des prix. Sans donner trop de détail, le gouverneur préconise ainsi « un desserrement des contraintes de tous ordres – administratives, techniques – qui s’opposent aujourd’hui à l’expansion du parc immobilier ». Les mêmes pistes ont récemment été évoquées par le Centre d’analyse stratégique (CAS), organisme rattaché à Matignon et chargé d’éclairer le gouvernement dans la définition et la mise en oeuvre de ses orientations stratégiques en matière économique et sociale. Jugeant probable la formation d’une bulle immobilière en France, les économistes du centre ont récemment** mis en doute « les bénéfices potentiels d’un renforcement généralisé de la demande » de logements, plaidant pour « des réformes structurelles maîtrisées visant à dynamiser l’offre ou à réduire les freins à la mobilité résidentielle pour une allocation plus efficace du parc de logements ».

Malaise et rigidité

L’heure presse. Outre le risque sur « la stabilité financière », la lettre de Christian Noyer insiste sur le fait que la hausse des prix de l’immobilier « contribue à donner le sentiment d’une perte de pouvoir d’achat […], avive les revendications salariales » et « est source de malaise social et de rigidité économique car elle entrave la mobilité des personnes et aggrave les inégalités ».

*Lettre introductive au Rapport annuel de la Banque de France, document également adressé à Gérard Larcher et Bernard Accoyer, présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale

**In L’évolution des prix du logement en France sur 25 ans, note d’analyse publiée le 29 avril 2011

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/07/2011 à 12:45 par jean-charles

    pourquoi la consommation est elle en baisse ?
    1: parce que les nouveaux acquéreurs de leur logement n'ont plus de quoi vivre et que
    les autres attendent la baisse pour vite mettre en vente et attendre pour acheter moins cher.Ce phénomène sera d'autant plus important si la langue de bois persiste en terme
    de communication.
    Soyons clairs et francs pour éviter le pire, car on sait bien, propriétaires ou non que l'immobilier est lui aussi un marché fluctuant.

  • 0 Reco 22/06/2011 à 18:41 par Antoine

    BISOUNOURS, oui le pouvoir d'achat moyen augmente , mais cest du grand foutage de gueule

    1) il auglmente de quelques diziemes de pourcent
    2) il s'agit d'une moyenne. Le salaire des grands patrons a ete multiplie par 1.5 depuis 2008 avant la crise. Si le pouvoir d'achat augmente, cest a cause de l'explosion des revenus des plus riches.

  • 0 Reco 22/06/2011 à 15:04 par BISOUNOURS

    M. APPARU lors d'une intervnetion audio :
    "Mais oui, le pouvoir d'achat augmente en France de façon continue depuis que Nicolas Sarkozy a été élu président de la République"

    hum hum

  • 0 Reco 22/06/2011 à 11:53 par immobill

    Quant on sait que SARKo a vendu son appart' en pleine bulle....et que M. APPARU soutient le fait que l'immobileir fonctionne en achat petit pour revendre et racheter plus grand....la bulle n'est pas prête de se dégonfler !!!
    Pour info, je suis allé à BERLIN...............DEGO UTE par les prix immo !!!!!!!!

    Serions-nous vraiment plus cons que les ALLEMANDS ? Merde, alors...

  • 0 Reco 22/06/2011 à 11:50 par immobill

    c'est curieux, j'aurai dit exactement le contraire : le premier est un mytho et le second un troll !

  • 1 Reco 21/06/2011 à 14:20 par M.Hadlaid

    On comprend très vite que sur ce site, il faut zapper les messages de MrHadley et "investisseur pro". Le premier est un troll, le second un mythomane.

    Hadley est plus mytho que troll.

  • 1 Reco 21/06/2011 à 14:18 par M.Hadlaid

    Ce cera qui le prochain à parler d'une bulle immobilière? Fillon, Sarkozy?

    A noter que les zinzins ont déserté le marché en attendant la purge pour y revenir.

  • 0 Reco 20/06/2011 à 17:25 par Dove

    Il n'y a pas de bulle immobilière ! Que des investisseurs gourmands et des particuliers prêts à éclater ! !

  • 0 Reco 20/06/2011 à 15:31 par jean-charles

    actuellement les loyers Lyonnais sont en baisse de 5% par rapport à décembre 2010
    et bon nombre d'appartements ne trouvent pas preneurs, d'ou une mise en vente de nouveaux biens qui devraient s'intensifier.
    l'offre sera supérieure à la demande et alors, les acheteurs pourront se manifester!!

  • 0 Reco 18/06/2011 à 16:32 par investisseur pro

    salut "trop cher".je ais je sais cest dur de l'admetre ais jadore rendre les loosers jaloux : ahahahahaha

  • 0 Reco 18/06/2011 à 13:17 par phounet

    un simple retour en arrière (début 2009) fait augurer de ce qui arrive aujourd'hui !
    les agents immobiliers sont revenus sur leurs mensonges pour avouer un sur-stock de biens et, y compris dans les centres des plus grosses agglomérations et une baisse des prix de 25% et plus!!!
    les gens ont vraiment la mémoire courte!!
    par contre, au vu du contexte actuel la baisse 2011/2012 va se situer sur des bases de
    35 à 50% !!!
    il y a de la révolution dans l'air!!!!

  • 1 Reco 18/06/2011 à 12:49 par Trop Cher

    @10mnPourRien
    On comprend très vite que sur ce site, il faut zapper les messages de MrHadley et "investisseur pro". Le premier est un troll, le second un mythomane. Aucun des deux n'y connait rien et ne développe aucun argument. par contre, d'autres intervenants font des remarques pertinentes.

  • 0 Reco 18/06/2011 à 09:25 par MisterHadley

    Bah alors, les loulous..?

    Vous n'm'aviez pas attendu, quand même, si..?

    :D

    Bah allez-y, parlez d'immobilier et surtout, du sujet, c'est à dire pas moi, ça vous changera...

    :D

    Je note que "10 min" nous aura dit lui-même qu'il cherche à acheter, et s'énerve tout seul comme un grand, un vendredi soir, à 23h43...

    Bah visiblement, ce n'est pas juste 10 minutes que tu auras jusqu'ici perdu, donc...

    ;)

    Je vous laisse donc disserter, vu qu'à la lecture de vos commentaires ô combien "immobilier", c'est sûr que vous serez encore bien plus énervés de ne pas pouvoir acheter...

    En plus, faut être neuneu pour lire des trucs qui "énerve" et qui "font perdre dix minutes", ou être maso, je n'sais po...

    Amusez vous, en attendant...

    :p

  • 0 Reco 18/06/2011 à 08:38 par jules

    MisterHadley a un QI d'huitre. A partir de là...

  • 0 Reco 18/06/2011 à 07:44 par yvon

    cher 10mnPourRien, si mrHdi qu'il faut acheter , cest pour une raison simple: il vient d' acheter une maison, au moment ou les prix sont tres hauts, et ne veut pas que sa maison perde de la valeur............... Cest par pur et simple interet personnel...

  • 0 Reco 18/06/2011 à 00:03 par 10mnPourRien

    c' est à cause de l' énervement..

  • 0 Reco 18/06/2011 à 00:01 par 10mnPourRien

    le "truc c' est de savoir à combien ??! Oupss, sinon on va dire que je ne sais pô écrire..

  • 1 Reco 17/06/2011 à 23:43 par 10mnPourRien

    mrH,

    je suis un peu énervé d' avoir perdu 10mn à lire vos commentaires sur ce sujet qui est l' immobilier (que oui je suis avec assiduité car cherchant tout simplement à avoir un logement correct pour y vivre..)/
    depuis le début vous ne cessez débiter que des âneries...j' ai l' impression de me retrouver devant un joueur de course cherchant le tocard à forte côte.Depuis quelque temps, 98% des acteurs économiques(médias, notaires, ai, particuliers...) atteste la bulle immobilière en France, et vous nous dîtes que c bien d' acheter
    car "blabla..arguments à la noix mixer avec du copier/coller de certains sites économiques..
    CESSEZ !!!!! faîtes plutôt un pmuu..VOUS M' AVEZ FAIT PERDRE 10mn pour rien..
    breff, pour revenir sur l' immo, ça va Baisser !! le "truc" c' est de savoir de combien
    ??!

  • 0 Reco 17/06/2011 à 20:41 par MisterHadley

    C'est pour ça que tu les suis toujours avec autant d'assiduité...

    :D

    Apparemment, t'as encore prévu de faire ton show comme l'autre fois, alors...

    Passionnant...

    Ton numéro de CB, ça vient ou bien..?

    :D

    Message édité 17/06/2011 à 20:42

  • 0 Reco 17/06/2011 à 20:28 par Dédé

    C'est juste que tes propos sont d'un tel vide intellectuel ....

  • 0 Reco 17/06/2011 à 19:59 par MisterHadley

    Ha ha ha ha ha..!!!

    Si tu veux, après tout, faut bien que tu puisses te rassurer un peu, alors...

    T'as qu'à mettre CP, grande école, mais seulement à partir de septembre si j'arrête de m'baffrer comme un gros cochon à la cantoche...

    T'es content, chaton..!?

    Ha ha ha ha ha..!!!

    C'que tu peux être naif, quand même..!

    :D

    Message édité 17/06/2011 à 20:00

  • 0 Reco 17/06/2011 à 19:56 par Dédé

    le niveau d'étude confidentiel ? oui uniquement lorsqu'on en est pas fier....

  • 0 Reco 17/06/2011 à 19:23 par MisterHadley

    Pour toutes questions personnelles, tu fais comme tout le monde...

    ... tu prends un ticket, et tu attends... ;)

    Sinon, juste pour info, ton code confidentiel de CB, dédé, c'est quoi..?

    :D

  • 0 Reco 17/06/2011 à 19:11 par Dédé

    Et donc, ton niveau d'étude ? :)

  • 0 Reco 17/06/2011 à 18:40 par MisterHadley

    Pour info..!?

    Ha ha ha ha ha..!!!

    N'importe quoi, hein...

    ;)

  • 0 Reco 17/06/2011 à 18:20 par Dédé

    MrH pour info, quel est ton niveau d'étude ? tes diplomes ?

  • 0 Reco 17/06/2011 à 14:38 par MisterHadley

    Sauf que la prochaine échéance au Congrès, soit fin aout, pourrait, si celui-ci refuse d'augmenter le "plafond" de leur dette phénoménale, aboutir tout simplement à l'arrêt total de tout secteur public chez eux...

    ... ce qui amènerait donc, tout de suite après, à l'effondrement des entreprises privées...

    Et donc, de leur économie, tout bêtement..!

    ;)

    Et la Grèce, avec l'ombre de plus en plus présente de sa faillite, ne va pas inciter à "augmenter" sans fin les "plafonds" de dette des autres pays, y compris les States, si les pays sont suceptibles de ne jamais les rembourser...

    ;)

    Au bout d'un moment, tout comme pour un simple individu, un pays doit payer ce qu'il doit...

    Alors...

    Europe, States... même combat pour ce qui est de la solvabilité, hein..! :)

    La Californie, Etat le plus "riche", est déjà grillée, ne l'oublions pas...

    Message édité 17/06/2011 à 14:40

  • 0 Reco 17/06/2011 à 14:28 par RECTIFICATION

    Attention, il y a le "bon" endettement et le "mauvais" endettement; les US ont toujours eu un taux d'endettement record, ca ne les a pas empêché de dominer le monde pendant des décennies !

  • 0 Reco 17/06/2011 à 14:26 par RECTIFICATION

    Bah, on se plaindra pas de votre malheur non plus Yvon....pffpff

  • 0 Reco 17/06/2011 à 14:25 par MisterHadley

    Les States ont une économie au bord du gouffre de la cessation de paiement, vu le niveau de leur endettement, donc...

    :)

  • 0 Reco 17/06/2011 à 14:21 par MisterHadley

    Yvon, t'as pas compris que le vrai problème, c'est que c'est toi qui payera la "petite" note grècque...

    ;)

  • 0 Reco 17/06/2011 à 14:17 par RECTIFICATION

    Ce n'est pas si simple ; il y a actuellement du mouvement sur le Dollar; or, je subodore des ventes massives d'euro sous peu pour se réfugier sur le dollar....n'oubliez pas qu'une décision sera prise dans deux ou trois semaines sur le taux directeur de la BCE...ce mouvement de fons sur le dollar anticipe peut petre d'ores et déja une augementation du taux directeur ....
    "Et si la Grèce est en faillite, l'Europe elle-même ne vaudra alors plus grand chose" : oui, et certains acteurs sont fortement intéressés par ce scénario !!!

  • 0 Reco 17/06/2011 à 14:16 par Yvon

    ca va peter... aller au revoir les investisseurs de France du dimanche.... On vous aimait bien.... quoique .. pas trop en fait....votre malheur, on ne va pas sen plaindre.:)))

  • 0 Reco 17/06/2011 à 13:59 par MisterHadley

    Sauf que justement, aux dernières news, il s'agirait, et sur la base du "volontariat", de continuer de prêter du pognon à la Grèce...

    Si l'inflation augmente, elle augmentera donc aussi chez eux...

    Ce qui annulera toute perspective de redressement de ce pays, vu que si les prix augmentent encore, alors qu'ils sont déjà exsangues chez eux, et qu'ils vont devoir faire d'immenses sacrifices pour tenter d'y parvenir sans aucune garantie de succès...

    Ce serait dès maintenant les condamner à faire faillite purement et simplement...

    Et s'ils font faillite, ce sera un effet boule de neige, les créanciers devant alors répercuter sur d'autres les pertes sèches et irrécupérables de la Grèce...

    Et sur qui cela tombera donc..?

    Hum..?

    ;)

    Les taux de la BCE resteront gentillets tant que la situation de la Grèce restera plus que limite de chez limite... vu que si elle les augmente en se calant sur les locomotives, elle condamne en toute connaisance de cause la Grèce à la faillite...

    Et si la Grèce est en faillite, l'Europe elle-même ne vaudra alors plus grand chose...

    Et donc, par extension, l'économie mondiale...

    Donc...

    Y a pas l'feu au lac sur une éventuelle probabilité de "bulle" immobilière par chez nous autres, les franchouillards...

    ... surtout que l'excellente tenue de notre immobilier est une des raisons de ce non moins excellent triple A franchouillard...

    Tout est lié, et l'immobilier, à l'inverse de ce que certains affirment, est plus que très loin d'être "improductif", bien au contraire...

    ;)

    Message édité 17/06/2011 à 14:02

  • 0 Reco 17/06/2011 à 13:47 par RECTIFICATION

    Oui mais l’un des indices déterminants à surveiller est le taux directeur de la BCE. La BCE augmente toujours son principal taux directeur dans les cas de fortes inflations et même si elle tend à attendre le plus possible afin de ne pas contrer les différentes reprises économiques éventuelles (VIRTUELLES) des pays membres, Il faut s’attendre à voir le taux de la BCE continuer d'augmenter malheureusement ; en mars dernier pour rappel les prix en zone euro avaient augmenté de plus de 2 % voir 3 %, dépassant l'objectif de moyen terme de la BCE d'une inflation inférieure à 2 %.

    Nous ne sommes pas à l'abri ;

    Par contre, pour ma part, ce qui se tient bien actuellement, c'est....l'OR.

  • 0 Reco 17/06/2011 à 13:18 par MisterHadley

    Bah si l'on considère cet énième plan de restructuration de la dette grècque, l'exposition directe de ces trois banques bien franchouillardes, le pognon démesuré que cela va donc couter à l'Europe, le tout sans aucune garantie de résultats, surtout qu'après la Grèce, il y a deux trois autres pays quand même un tantinet limite...

    ... les taux pourraient finalement ne pas remonter aussi vite ni de façon aussi importante que beaucoup ne le pensent encore...

    C'est aussi ça, l'Europe, on est tous dans le même bateau...

    Si la BCE fait monstrueusement remonter ses taux pour les locomotives de l'Europe que nous sommes, nous autres les franchouillards, avec l'Allemagne, ces mêmes taux seront insupportables pour TOUS les pays européens qui, pour les plus faibles déjà grave dans le rouge, n'y survivraient pas facilement...

    Donc...

    ;)

  • 0 Reco 17/06/2011 à 13:02 par RECTIFICATION

    Ce qui est bien avec ce genre de forum c'est que l'on peut affirmer ce que l'on pense réellement au fond de soi ou en famille, mais que l'on ne dit pas dans la vie courante(notamment professionnelle) : car après tout, force est de constater que cette bulle, et bien, moi aussi j'en ai bien vécu ; alors, bon, après tout amis lecteurs faites comme bon vous semble ; pour immoBill : oui il y a une bulle immobiliere en FRANCE ; la remontée inéluctable des taux immobiliers va d'ailleurs de manière certaine provoquer un effondrement des prix (et sur PARIS un réajustement) ; si vous savez ne pas écarter ce scénario et que vous le prenez en compte dans votre démarche immobilière, vous ne rencopntrerez pas de problème ; ce qu'il faut c'est en être averti et ne pas se voilier la face..................... ..................
    A bon entendeur

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:56 par MisterHadley

    Essayer encore une fois de penser à ma place est pour toi une perte de temps qui ne te mènera jamais nul part, c'est pour toi impossible... donc, pourquoi essayes-tu toujours malgré tout de le faire... ;)

    Et je ne suis vraiment pas sur, une fois de plus, que d'émettre tes jugements à mon encontre, quel qu'ils puissent être, soit passionnant, ni même utile à quoi que ce soit, encore moins au sujet...

    J'ajouterais encore que ce n'est pas parce que tu ne sais pas faire, que ce n'est ni possible, ni réaliseable...

    J'ai une position, un avis, c'est le miens, et je n'attends absolument pas qu'il soit obligatoirement partagé par quiconque, je m'en tape, même, je ne fais que l'exprimer...

    S'il ne te convient pas, c'est bien dommage, mais ça ne le changera pas, donc... ;)

    Ce serait bien plus utile que tu donnes le tiens, en l'argumenant éventuellement, et par quelque chose d'autre que de vagues suppositions et assimilés, mais plutôt sur quelque chose de tangible et de vérifiable...

    Sinon, autant aller dans n'importe quel bistrot du coin afin d'écouter les poivrots refaire le monde à grand coup de suppositions et autres théories tout aussi fumeuses, au moins, ce serait plus drôle...

    :)

    Message édité 17/06/2011 à 12:57

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:47 par RECTIFICATION

    Désolé MisterHadley, mais votre position me semble assez contestable et semble manuer singulièremlent de mâturité; d'une part, attendre ne signifie pas "regarder passer sa vie"...sauf si votre vie se résume à acheter à n'importe quel prix et sous n'importe quelles conditions un bien immoblier : l'attente est au contraire la base de tout investissement, car il faut savoir agir au bon moment ; et affirmer qu'en terme d'immobilier, "les prix sont secondaires" : c'est un raisonnement que l'on a vu surgir dans les années 2000 et qui correspond assez bien à une partie de la jeunesse que vous devez représenter qui n'est pas capable de calculer au-delà de sa capacité mensuelle de remboursement ; leurs positions "qu"importe le prix, ou la durée du crédit....si par mois je peux payer alors banco j'achète..." est à l'origine de la bulle ; "seule la façon d'acheter et le financement fait la différence entre quelqu'un qui sécurisera son avenir" : oui, ca pourrait se tenir sauf que si vous l'expliquez à un Japonais et à un spolié des années immoblieres 90 en France, ceux-là vous riront malheureusement au nez...encore faudrait-il que vous pussiez avoir cette culture "immobilière" exigeant de l'expérience....

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:38 par MisterHadley

    Puis-je te suggérer, encore, de t'occuper du sujet, plutôt que de mon auguste personne, ce sera plus intéressant, non..?

    ;)

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:34 par RECTIFICATION

    Que tu devrais faire ce que je ne fais pas ! Ca t'apprendra la politesse...Ca te va ça comme réponse ?

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:34 par MisterHadley

    Et pour continuer en droite ligne avec ce sujet, en plus du fait que j'ai précisé, à savoir que l'immobilier EST une nécessité, à la différence des "placements" pour "investisseurs", la possibilité éventuelle d'une bulle hypothétique continuera d'occuper celles et ceux qui n'auront toujours pas compris que ça n'a aucune importance, puisque ce ne sont pas forcément les prix de l'immobilier qui sont un "problème", mais simplement ceci :

    - La disponibilité d'une offre en phase avec la demande qui n'est pas prête de se tarir...

    - le financement des acquisions...

    - les revenus qui permettront le financement de ces acquisitions...

    Alors, plutôt que de rester bloqué stérilement sur l'éventualité d'une probabilité de "bulle", quand il y en a de bien réelles déjà identifiées dans d'autres secteurs d'activités, et de vouloir à tout prix qu'il y en ait une sur l'immobilier, pourquoi dans ce cas ne parle t-on jamais de l'insuffisance des revenus, qui, pourtant, est toujours mise en avant dans le reste de l'actualité...

    S'agirait-il d'une "bulle négative" des salaires..?

    :)

    Au lieu d'éclater pour libérer les salaires, elle résiste pour ne pas éclater et garder en elle les salaires afin qu'ils "n'explosent" pas... ;)

    En terme d'immobilier, les prix sont secondaires, seule la façon d'acheter et le financement fait la différence entre quelqu'un qui sécurisera son avenir, et un éternel attentiste qui regarde bêtement sa propre vie passer sans lui...

    Ce n'est pas plus compliqué que ça.

    ;)

    Message édité 17/06/2011 à 12:36

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:31 par AHAH

    ET SINON LES BLAIREAUX, C EST QUOI VOTRE AVIS SUR LA BULLE IMMOBILIERE ?

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:23 par MisterHadley

    Bah comme ça, tu auras au moins appris quelque chose aujourd'hui...

    Sacré veinard, va...

    ;)

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:22 par RECTIFICATION

    Tu sors de la discussion sur l'immo MISTER HADLEY, comme usuellement d'ailleurs sur ce que j'ai pu lire de tes interventions sur ce forum ; en fait, tu ne sembles pas maîtriser grand chose dans l'immobilier, hein ; tu fais comme ci ; maîtrises mieux ton sujet et un jour tu comprendras ; il n'est jamais trop tard dans la vie pour apprendre tu sais ; tu peux reprendre des études aussi (ca te fera mal à la tête au début mais tu t'y habitueras) ou faire un vrai métier.......à moins que tu ne sois éja entretenue, non ? et que tu t'y complaises ?
    Dès qu'on te chatouille, tu rebondis, hein ! l'amuseuse de ce forum, en fait, c'est toi, non ?

    Allez, j'arrête là, car moi aussi je suis Hors sujet et je n'apporte aucune solution à immBill d'ailleurs.

    A bon entendeur

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:10 par MisterHadley

    Et pour l'amuseur public, lorsqu'il s'agit d'un bien loué vendu par son propriétaire à ses locataires, il n'y a pas d'agence d'une part, et le prix, d'autre part, est d'office minoré de 10 à 20% en raison de son occupation, les -9000€ obtenus sont en plus, et sur une justification de "professionnel" qu'un particulier lambda ignore, d'où le "conseil" qui lui aura permis d'obtenir encore mieux...

    Alors, au lieu de faire ton grand garçon virtuel, saches donc de quoi tu parles et maîtrises donc un peu mieux les bases élémentaires immobilières, ça grandira un chouia la discussion, sinon, ç'est lassant, comme très souvent...

    En te remerciant, hein... ;)

    Message édité 17/06/2011 à 12:11

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:05 par MisterHadley

    immobill, va donc dire tout ça à la Fondation Abbé Pierre, je suis sûr qu'ils seront ravi de recevoir ta vision de ce qu'ils constatent, eux, depuis des années...

    ;)

    Message édité 17/06/2011 à 12:05

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:04 par MisterHadley

    Pour l'agressif de service, regardes donc le statut d'officier public et ministériel de tes potes les notaires, tu apprendras la vie... ;)

    Neutralité obligatoire, un "avis" n'est qu'un avis, pas une "recommandation"...

    Et toc..!

    Hé hé hé hé hé...

    Quant à ce que tu penses sur la "famille que je conseille", je ne vois pas comment tu pourrais "penser" quoi que ce soit là dessus, puisque tu ne sais absolument rien de rien sur rien, donc, c'est qu't'es super balaise pour y émettre ce que tu dis, hein..! :)

    Enfin, bref, la routine...

    Dès que quelque chose contredit ces messieurs, ça part immédiatement en vrille, comme toujours...

    ;)

    Message édité 17/06/2011 à 12:13

  • 0 Reco 17/06/2011 à 12:02 par RECTIFICATION

    "à côté de ce titre" ....

  • 0 Reco 17/06/2011 à 11:18 par RECTIFICATION

    j espere que la famille que vous avez conseillé n'est pas trop proche de vous cher Misterhadley : la remise obtenue (9 000) me semble bien légère : vous qui lisez les echos n'avez pu passer à compter de ce titre :

    "10/06 | 16:30 | mis à jour à 16:36 | Martine Denoune
    Immobilier : les prix à nouveau négociables
    A Paris ou en province, ces professionnels s'attendent que les négociations s'accentuent d'ici la rentrée. Un vendeur a généralement besoin d'un délai de trois mois pour lâcher du lest. A ce terme, de sérieuses révisions de prix pourraient s'imposer pour qu'une affaire se signe. Comprenez des valeurs minorées de 15 à 20% par rapport aux prix affichés dans les agences"

    Hum hum.....

  • 0 Reco 17/06/2011 à 11:07 par immoBill

    à misterhadley :"1 français sur 6 de mal logé, voir pas logé du tout" :
    pour vous, si l'on vous suit, l'origine de ce fait c'est simplement le manque de logements et non les prix trop élevés ?
    Mouais.....suis pas très convaincu....

  • 0 Reco 17/06/2011 à 11:00 par immoBill

    c'est bien beau tout ça, mais y a risque ou pas dans l'immo ? Les prix vont ils chuter ? Mécaniquement, une hausse des taux est susceptible de les faire effondrer, mais est-ce assuré ?

  • 0 Reco 17/06/2011 à 10:52 par RECTIFICATION

    Pour le guignol :
    http://www.directgestion. com/sinformer/dgmag/10738 -conseil-des-notaires--ve ndre-

  • 0 Reco 17/06/2011 à 10:50 par RECTIFICATION

    "ce n'est absolument pas leur role" : ah bon ? Tu n'as pas les bonnes informations alors....pffpffpff...suff it pourtant de prendre connaissance des avis du conseil supérieur du notariat :
    "Le conseil des notaires
    Les conseils des participants à notre panel sont résolument orientés vers la vente en premier lieu; pour les logements, ce sont plus des trois quarts d'entre eux (77 %) qui préconisent cette option. Pour les terrains, le score est plus faible (54 %), mais demeure révélateur. La majorité des notaires consultés considèrent qu'à terme, probablement à partir du 3e trimestre en province, la baisse des prix des compromis devrait se généraliser. Cette tendance a d'ailleurs été perceptible, sur le premier trimestre, dans un certain nombre de villes (Marseille, Bordeaux, Orléans, Rennes ou Lille…), comme en a fait état le Conseil Supérieur du Notariat lors de sa conférence de presse du 28 avril dernier."

    Et pour info, la famille que tu as "conseillé" aurait depuis longtemps pu acquérir un bien si les prix immo n'avaient pas été gonflés aussi artificiellement !!!!!

    Et je ne t'ai pas traité d'affabulateur, alors tu n'as pas à m'insulter de menteur, ok guignol ?

    A bon entendeur

  • 0 Reco 17/06/2011 à 10:05 par MisterHadley

    Et là ou toi tu vois que quelqu'un "vend", je vois, moi, une famille qui cherche desespérément depuis quatre ans à acquérir, et qui y parvient enfin...

    ;)

    Message édité 17/06/2011 à 10:06

  • 0 Reco 17/06/2011 à 10:04 par MisterHadley

    Je ne sais pas où tu auras vu que les notaires recommandent de "vendre"..!

    1 - ce n'est absolument pas leur role

    2 - ils n'en auraient pas forcément le droit non plus, vu l'impartialité liée à leur statut.

    Donc, ça ne sert à rien de mentir en inventant ce genre de trucs, hein...

    :)

  • 0 Reco 17/06/2011 à 10:01 par RECTIFICATION

    Evidemment, la toliere n'est pas si bête.....c'est la recommandation des notaires en ce moment : VENDRE........pfpfpf

  • 0 Reco 17/06/2011 à 09:58 par immoBill

    Bon, alors, il y a bulle immobiliere ou pas ? qu'est ce que c'est que ces informations qui se contredisent maintenant de jour en jour ? Tous les journaux titrent que l'immo baisse....sauf GUY HOQUET qui déclare que ça monte ??? il n'y a rien de cohérent dans ce marché de dupés ! A quand de vrais chiffres et de vrais informations ?

  • 0 Reco 17/06/2011 à 09:57 par MisterHadley

    Pas plus tard qu'hier matin, une fille que je connais, mariée, des gamins, et qui cherchait à acheter depuis pas mal de temps, me donne des news sur la proposition que lui avait faite la tolière de l'appartement qu'elle loue avec son mari...

    Elle m'avait demandé si le prix que la tolière lui proposait était honnête...

    Il l'était, mais je lui ait dit que par principe, je le baisserais de 10000€, histoire de tailler l'bout d'gras, sachant que le prix de départ était donc malgré tout honnête et justifié... mais en lui indiquant sur quoi elle pourrait essayer de jouer pour y parvenir...

    Je la vois donc hier, elle me dit que la tolière lui fait -9000€ dessus, donc, pour elle, BINGO...

    Avec son mari, ils s'occupent maintenant d'optimiser leur financement pour encore embellir leur première acquisition...

    Et avec PTZ+...

    Comme quoi, hein...

    Entre les niaiseries virtuelles et la réalité, il y a un fossé abyssal...

    Les gens achètent, cherchent à acheter, et s'ils le peuvent, ils ont bien raison de penser à leur avenir...

    ;)

    Message édité 17/06/2011 à 10:00

  • 0 Reco 17/06/2011 à 09:52 par RECTIFICATION

    l'immobilier locatif (46 %), juste devant l'assurance-vie (39 %) et les contrats de type PERP (27 %°) 46 + 39 + 27 : ouha !! superbe la crédibilité de l'info! : pour KAISER, sont-ce les Français qui sont nuls ou les "journalistes économistes" ?

  • 0 Reco 17/06/2011 à 09:51 par MisterHadley

    L'immobilier est une nécessité absolue, pas les "placements" pour "investisseurs"...

    Là EST toute la différence...

    La plupart des transactions immobilières sont faites par des gens qui cherchent simplement l'immobilier qui leur convient, au prix qui leur convient, et avec le financement qui leur convient, le tout, pour SE LOGER.

    Et ça fera TOUJOURS la différence...

    Et avec 1 français sur 6 de mal logé, voir pas logé du tout, l'immobilier n'est pas près d'être "mort", bien au contraire.

    Va falloir s'y faire...

    ;)

    Message édité 17/06/2011 à 10:01

  • 0 Reco 17/06/2011 à 09:45 par RECTIFICATION

    La bourse n'est pas un jeu d'enfants ; il faut de surcroît un certain bagage intellectuel pour y maitriser les opé, ce qui n'est pas nécessaire dans le secteur de l'immobilier ; c'est pour cela je suppose que l'immo a attiré nombre de personnes ce s5 dernières années, et c'est pour cette raison que nombre de proprietaires de ROBIEN se sont faits plumés dans certianes villes...Cependant, après, à qui incombe la responsabilité ? Au commerçant qui fait son métier ou à l'idiot du village ? Ce n'est pas évident ; c'est un peu comme la vente de canapés ou de batteires de casseroles à des retraités lors de séminaires.....qui blâmer ? le vendeur commerçant acteur ou l'acheteur bebete complaisant ? La vrai quesion, c'est : QUI VA PAYER ? En espérant que la collectivité ne devra pas supporter les égarements de milliers de pigeons.

  • 0 Reco 17/06/2011 à 09:40 par MisterHadley

    Et 2 millions "d'investisseurs" de perdu, c'est quoi..?

    Des "si", peut-être..?

    :)

  • 0 Reco 17/06/2011 à 09:33 par AHAH

    "En termes de produits, si les Français devaient préparer leurs vieux jours"; Pour Misterhadley : avec des SI.......qu'est-ce qu'on ne ferait pas hein ? Il faut savoir lire les articles avant de faire du copier-coller.
    L'immo est mort, vive le mo !

  • 0 Reco 17/06/2011 à 09:29 par MisterHadley

    Et le CAC40 qui plonge encore ce matin à l'ouverture...

    Mauvais Kharma, là...

    ;)

  • 0 Reco 17/06/2011 à 09:08 par RECTIFICATION

    Intéressant tout cela, sauf qu'il n'est pas très sérieux de se baser sur des analyses de journalistes et d'économistes Français qui rarement ont la capacité d'anticiper et qui jusqu'à présent n'ont pu prévenir aucune de nos crises (ni financière ni immobiilière !) ; ça, c'est notre qualité à nous investisseurs et entrepreneurs ; c'est comme cela que je le vois ; d'ailleurs, pour parler de LES ECHOS.....je vois que vous ne vous êtes pas présentée souvent aux réunions d'info annuelles organisées par les echos sur....l'investissmeent Immobilier !!! La prochaine, c'est le 29 septembre 2011 si vous voulez...ah, bien sûr, à cette date, les ECHOS ne vont pas vous dire de ne plus investir dans l'immobilier...pfpfpf...a ttention de ne pas être trop naîf dans ce milieu ecojournaleux...
    A bon entendeur...

  • 0 Reco 16/06/2011 à 22:37 par sisi8

    je ne suis pas proprio desolé de te decevoir

  • 0 Reco 16/06/2011 à 22:21 par investisseurs pro

    sisi8, ahahhaha on voit que tu ne tient pas a une baisse des prix .... cest la que tu te trompes.... tu seras le dernier des investisseurs a vendre et tu vendras quand les prix seront au plus bas.... tu attendras patiemment quils remontent.. mais la remontee ne viedra que dans 6 a 10 ans.... comme aux USA.. ahaahhahahah

  • 0 Reco 16/06/2011 à 20:42 par kaiser

    l'immobilier locatif (46 %), juste devant l'assurance-vie (39 %) et les contrats de type PERP (27 %).

    Le français est nul en eco.

  • 2 Reco 16/06/2011 à 19:01 par MisterHadley

    Du 7 juin dernier...

    Je cite le titre et le préambule du PDF que l'on peut télécharger pour les détails :

    "Les Français, l'épargne et la retraite : l'enquête de TNS Sofres"

    "La 14ème édition du baromètre de TNS Sofres réalisé pour La Banque Postale et « Les Echos » confirme le divorce des particuliers français avec la Bourse. Le niveau de détention des valeurs mobilières n'a jamais été aussi bas depuis 2004."

    Toujours le 7 juin dernier, même source, autre article :

    Je cite le titre et le préambule :

    "Les particuliers se détournent de plus en plus de la Bourse"

    "En France, la frilosité du grand public -et en particulier des actionnaires -à l'égard des marchés n'a cessé de progresser, selon le baromètre semestriel TNS Sofres pour la Banque Postale et « Les Echos ». La Bourse a perdu plus de 2 millions d'actionnaires en un peu plus de deux ans."

    Un "détail" se trouvant en toute fin, dans l'encart " les français n'ont pas modifié leurs habitudes sur la retraite" :

    Je cite les chiffres :

    "En termes de produits, si les Français devaient préparer leurs vieux jours, ils choisiraient en majorité l'immobilier locatif (46 %), juste devant l'assurance-vie (39 %) et les contrats de type PERP (27 %). Les placements boursiers arrivent loin derrière (7 %)."

    Donc...

    ... voila, quoi.

    ;)

    Message édité 16/06/2011 à 19:02

  • 0 Reco 16/06/2011 à 18:34 par MisterHadley

    Tiens, rien qu'à cet instant précis, sur le site précité, un article très intéressant :

    L'aggravation de la crise Grècque agite les marchés.

  • 2 Reco 16/06/2011 à 18:31 par MisterHadley

    Bah tu ne m'en voudras surement pas, mais je préfère me fier à la presse économique, qui, très curieusement, aura bien dit l'inverse de ce que tu affirmes...

    Les Echos, par exemple...

    Il y a même eu tout un passionnant dossier sur le "divorce" des français avec la bourse, et autres...

  • 0 Reco 16/06/2011 à 18:05 par RECTIFICATION

    BIen au contraire MISTERHADLEY MARCCO91 .....Aucun phénomène ne conforte actuellement l'immobilier Madame, bien au contraire !! L'immobilier d'aujourd'hui est devenu un support extrêmement volatile : les prix immobiliers sont à la hausse comme à la baisse sur des périodes de plus en plus courtes...et des motifs qui ne sont plus objectifs...exactememt comme à la bourse en fait ! Les différentes annonces et études de prix sont ainsi maintenant faites sur des périodes trimestrielles voire au mois le mois, ce que nous ne voyions pas encore il y a quelques années ; Je puis vous assurer que nombre d'investisseurs quittent aujourdh'ui l'immobilier pour retourner au contraire sur des marchés plus sûrs ; alors soit vous ne connaissez rien à l'économie soit vous n'investissez pas car vous n'en n'avait pas les moyens financiers, mais dans les deux cas il ne faut pas affirmer de manière péremtoire n'importe quoi....Croyez moi, les années 90, l'espagne, les US, l'Italie (et bientôt la FRANCE donc) ont été (et risquent d'être) de très très mauvais souvenirs pour nombre d'entre nous !!

  • 2 Reco 16/06/2011 à 16:46 par MisterHadley

    Dans ce cas, vaudrait mieux être patient dans l'attente, alors... ;)

  • 0 Reco 16/06/2011 à 16:40 par UFFA92

    Cette fois le gouvernement a été averti officiellement que les aides diverses ne font que monter les prix. Pourtant les ministres concernés se félicitaient il y a peu du succès du PTZ + alors que ce dispositif maintient des prix hauts, voire les fait augmenter avec l'aide de taux bas il est vrai. Bon, maintenant il n'y a plus qu'à attendre l'éclatement de la bulle. Depuis quelques temps les professionnels nous parlaient avec la langue de bois "d'ajustement des prix" ou de "correction des prix" bref un discours rassurant sans doute pour ne pas décourager les candidats à l'achat. Les acheteurs sont prévenus et que ceux qui veulent tout de même acheter maintenant ne se gêne pas pour négocier les prix demandés à la baisse car dans quelques mois les vendeurs ne trouveront plus un seul pigeon sur le marché. Merci M. Noyer pour cette mise au point car notre gouvernement semble sourd au malaise d'une grande partie de population française qui ne peut plus se loger correctement compte tenu des prix atteints...

  • 2 Reco 16/06/2011 à 16:39 par MisterHadley

    Quand on voit la desaffection des "investisseurs" sur les supports volatiles, styles bourse et autres...

    Lorsque l'on prend tout bêtement la peine de suivre l'actualité de la semaine sur ce qu'il se passe en Grèce...

    Deux phénomènes qui confortent encore et toujours bien l'immobilier...

    :)

  • 1 Reco 16/06/2011 à 15:52 par Fred

    Il semble manifestement que l'optimisme débridé, pour ne pas dire l'hystérie collective qui régnait encore au sein de ce marché il y a seulement six mois de cela commence à se calmer fortement depuis quelques semaines.

    Serait-ce le signe annonciateur du retour sur terre des professionnels, des vendeurs trop gourmands et des acheteurs inconscients ?

  • 0 Reco 16/06/2011 à 15:32 par sisi8

    justement ce n'est pas le moment de vendre.

  • 0 Reco 16/06/2011 à 15:07 par investisseur pro

    Bravo Trichet :)

    un petit indicateur de l'eclatement de la bulle: le nombre de mise en vente sur seloger.com vient de doubler en 2 mois. Les investisseurs commencent a reagir, et a vendre... signe d'un futur eclatement, ahahhahaha

    Mettez vite en vente ou alors pleurer...:))) Moi je rachete derriere, je vous rassure les gars, mais dans 2 ans, quand les prix auront chute de 30% ahahahhahahaa

  • 0 Reco 16/06/2011 à 15:02 par Trichet

    A part ceux qui profitent de cette bulle, il reste qui pour consteter son existence?

  • 0 Reco 16/06/2011 à 15:02 par investisseur pro

    PS: je vais postuler au prix Nobel d'economie a Stokolm les mec: je l'ai vu venir cette bulle qui eclate 3 mois a l'avance... alors que tous les journalistes vous incitaient a acheter comme des moutons pour une broutille de reduction d'impots.... ahahhahahahhaha

  • 0 Reco 16/06/2011 à 15:00 par investisseur pro

    ca va peter boom..... Chers investisseurs du dimanche ayant achete en dec 2010.. preparez vos mouchoirs... ahahahah et surtout, preparez vous a devenir SDFS./.. hihi ou vendez vite... tres vite....

  • 0 Reco 16/06/2011 à 14:37 par Investisseur

    soutenir l'offre? avec une augmentation du ptz plus? ahahahahahhahhaha ca va encore faire monter les prix!

    Non il faut liberer du terrain a batir.....Le prix du neuf sera alors bien en dessous du prix de l'ancien, et les proprios cupides devront revoir leur pretention a la basse>.... ahahahahahaha

  • 0 Reco 16/06/2011 à 14:35 par Investisseur

    hiiiiiiiiiiihahhahahahhah ahahhaa

    ele est belle la vie hein? Je suis un pro: jai vendu en decembre, pendantq qu'ujne flopee de'investisseurs du dimanches ont achete comme de c... sous les precieux conseils des agents immobiliers (reduc d'impots). Le taux de rendement est inferieur a 5% les mecs. haahahhahahhaa.

    jai vendu au prix fort, et je vais attendre tranquilo la baisse... Si jetais vous je vendrais tres tres vite avant de perdre gros.... haahahhahahhaa


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...