Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 8 mars 2010 à 15h29

Des prémices de reprise pour l'immobilier européen


Les pays baltes sont les plus touchés en Europe
Les pays baltes sont les plus touchés en Europe
Les pays baltes sont les plus touchés en Europe (©dr)

Une reprise timide semble se dessiner un peu partout en Europe, témoigne l’édition 2010 de l’European Housing Review, publiée par la Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS). L'étude fait cependant état de résultats très disparates à travers le vieux continent.

(LaVieImmo.com) - L’étude scinde l’année 2009 en deux parties, en indiquant que la première moitié de l’année a été empreinte de morosité, sous les effets perdurant de la crise financière mondiale qui a suivi la chute de Lehman Brothers à l’automne 2008, tandis que lors de la seconde moitié de 2009, le marché du logement cessait sa chute dans de nombreux pays et montrait des signes de reprises.

« Les prix ont rebondi de manière substantielle en certains endroits. En Norvège, en Suède et au Royaume-Uni, les prix des logements ont, en moins d’un an, regagné plus de 8 % par rapport à leur niveau le plus bas » indique RCIS. Et de noter que si la plupart des signaux le confirment, la crise de l’immobilier résidentiel aura finalement été de courte durée en Europe. « Si la tendance actuelle se poursuit (...) le recul enregistré par les marchés du logement en 2008 et 2009 se sera finalement avéré bien plus limité et localisé par rapport aux prévisions faites à la fin de 2008 ».

Pas de retour à la normale

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

L’étude note cependant qu’il n’est pas possible de parler d’un retour à la normale pour le moment. Et précise que les secousses de 2007 et 2008 ont été si puissantes que le marché aura encore besoin de temps pour s’en remettre pleinement, notamment dans la relation triangulaire qui lie le marché du logement, la finance et les politiques publiques.

Il ressort également que l’Irlande, l’Espagne, la Grèce et les Pays-Baltes sont confrontés à des problèmes particulièrement complexes sur le marché du logement, en raison d’une faible performance économique combinée à la fragilité des finances publiques et au déclin du marché du logement. « Il est probable que la reprise du marché du logement prenne plus de temps dans ces pays que dans le reste de l’Europe » indique l’étude.

RCIS indique en revanche que les principaux marchés du logement en Europe ont montré des premiers signes de reprises en 2009 grâce à la politique menée par les pouvoirs publics et les banques centrales, ainsi qu’à une reprise économique relativement rapide des économie d’Europe continentale.

L'avenir demeure incertain

Rien n’est cependant garantit concernant l’année 2010. « L’avenir reste incertain pour le marché du logement » fait savoir l’étude. « Certains craignent que les récents signaux de reprise sur le marché de l’immobilier résidentiel soient un leurre et que l’Europe se trouve exposée à une nouvelle chute des prix en 2010 ». RCIS note toutefois que la plupart des économies européennes sont en phase de relance, ce qui tend à favoriser la demande de logement. « Ce nouvel essor va, de lui-même, rapidement se heurter au problème de l’offre limitée, imputable aux difficultés structurelles du secteur de la construction ».

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/03/2010 à 20:35 par generation sacrifiee

    et bien tant mieux pour la génération des trente glorieuses qui va voir son patrimoine en hausse ! mais la roue tourne, heureusement

  • 0 Reco 08/03/2010 à 20:10 par Pas de reprise pour l'instant

    "La plupart des économies européennes sont en phase de relance, se qui tend à favoriser la demande de logement".Cet argument n'est pas recevable. En France, le plan de relance de l'économie ne concerne pas l'habitat privé. Et avec un million de chômeurs de plus en un an (4 millions au total), rien ne laisse présager les prémices d'une reprise...

  • 1 Reco 08/03/2010 à 18:51 par UFFA 92

    C'est la méthode couée des professionnels de l'immobilier : la crise est finie, les affaires reprennent, etc... Sauf que le chomage augmente, que le secteur est sous perfusion par des aides de l'étât et que les prix actuels sont encore trop élevés pour la majorité des français. Oui la chute sera plus dure !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...