Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 23 octobre 2008 à 12h57

Des prix "plus raisonnables", mais pas de baisse prononcée (Notaires)


(©Maille)

(LaVieImmo.com) - Les Notaires de France confirment le blocage des transactions immobilières mais excluent toute baisse marquée des prix.

En septembre, le Conseil supérieur du notariat (CSN) créait la surprise en évoquant pour la première fois une « baisse très substantielle » des volumes de ventes de biens immobiliers anciens au premier semestre 2008. « Supérieure à ce qui est annoncé par les médias », cette baisse était évaluée à 25% en moyenne nationale. Constatant que le repli est « encore plus brutal sur le marché du neuf* », les Notaires estiment aujourd’hui qu’on devrait finir l’année sur un volume d’environ 650 000 ventes « neufs et anciens », contre un total de 870 000** transactions en 2007.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Une baisse des prix qui devrait rester modérée… En termes de prix, le CSN note qu’« une baisse semble amorcée ». Plus ou moins marqué selon les régions, le mouvement devrait se faire « de manière progressive » et, à terme, ramener les prix à un niveau « plus raisonnable rapporté au revenu des ménages ». Reste que, pour l’heure, cette baisse n’est pas perceptible dans les données des Notaires : du 1er juillet 2007 au 31 juin 2008, les prix mesurés par les indices Notaires-Insee ont progressé de 3.6% pour les appartements et de 4.3% pour les maisons. Paris signe la hausse la plus marquée, de 10.1%. En Province, c’est à Nice que les prix progressent le plus, de 7.2% pour les appartements et 10.5% pour les maisons. Seules quelques villes commencent à voir leurs prix baisser, comme Rennes Belfort et Annecy pour les appartements, ou Mulhouse pour les maisons.

…à moins d’une grave crise économique « En l’état actuel, nous ne croyons pas à une baisse très prononcée des prix en 2009, sauf si la crise financière devenait économique avec une augmentation brutale et volumineuse du chômage », poursuit le CSN. « L’observation des cycles immobiliers passés révélait que la contraction des volumes précédait la chute des prix. Or nous remarquons aujourd’hui contrairement à ce qui avait été constaté précédemment que Paris n’a pas vu une baisse des prix six mois après ceux de Londres, et que les prix dans l’ancien en province ont légèrement décéléré avant ceux de Paris ».

E.S.

*-33.9% au 26 août 2008 selon les chiffres de la Fédération nationale des promoteurs constructeurs (FNPC) **estimation basse

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...